WILLIAM DUMAS

Député de la 5ème circonscription du Gard

Toute l'actualité

Vendredi 27 Décembre 2013Canton de Saint Mamert du Gard

100 ans de Marie-Louise Pons à Fons

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas a prononcé un discours et a remis la médaille du département à Marie-Louise Pons lors de la fête organisé pour ses 100 ans à Fons, entourée de sa famille, dont ses deux fils et leurs épouses, une petite-fille avec sa famille, son docteur, ses infirmières, ses aides à domicile, les aînés du village, le Maire, Gérard Gire et le conseil municipal.

Marie-Louise Pons est née à Florac, le 21 décembre 1913, et a vécu jusqu’à 7 ans chez sa grand-mère maternelle, pour partir à Saint-Bauzély pendant trois ans. À 10 ans, elle a déménagé au Cailar jusqu’en 1945. Elle est arrivée à Fons en 1945, après s’être mariée le 23 décembre 1937 avec Louis Pons à l’âge de 24 ans. De cette union, sont nés deux garçons, Maurice, le 11 avril 1946, et Michel, le 25 mai 1948. Aujourd’hui sa famille compte quatre petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants. La vie n’a pas été une longue ligne droite : bébé, durant la Première Guerre mondiale et pendant la Seconde guerre mondiale, son mari a été fait prisonnier.

Cela fait soixante-huit ans qu’elle habite Fons, soit 5 217 semaines, 1 200 mois et 400 saisons, toujours souriante, curieuse de tout et d’une infinie gentillesse.

Voici le discours du Député :
"Monsieur le Maire, cher Gérard ;
Monsieur le Président du club des « Boulidous »
Mesdames et Messieurs les membres actuels et anciens du C. C. A. S. ;
Mesdames et Messieurs les membres du Club
des « Boulidous »
Chère Marie Louise,
Chers enfants et amis de Marcelle GOUTELARD,

Nous sommes réunis aujourd’hui autour de notre doyenne et jeune centenaire Marie Louise PONS qui fête aujourd’hui ses 100 ans.

C’est la deuxième centenaire que nous célébrons à FONS, Elise COURNET

Oui 100 bougies pour célébrer la vie de cette belle personne qu’est Marie LOUISE.
Un grand merci à toutes et à tous ceux d’entre vous, présents cette après-midi physiquement ou par la pensée qui lui témoignent sympathie, amitié, et également reconnaissance

Vous le savez, elle n’aime guère les honneurs et apprécie certes la gentillesse mais en toute simplicité.

C’est pourquoi, je souhaite rester à son image, heureux, spontané et modeste dans mes propos.
Pour autant, je ne peux m’empêcher d’être ému et attendri par notre doyenne que je connais depuis longtemps.

Chère Marie-louise,

Tu es née le 21 décembre 1913 à Florac. Tu as rencontré l’homme de ta vie LOUIS, avec qui tu as uni ton destin le 23 décembre 1937.
De cette union, naquit deux fils Michel et Maurice qui seront et sont encore ta fierté.

Ces deux garçons te donneront 4 petits enfants, dont 3 filles et un gars.

Marie Louise, tu es une femme douce, discrète, et toujours bienveillante.

Ton amour du prochain te conduira à mener des actions bénévoles au sein du Club du 3ième Age de FONS.

Toujours souriante et partante pour créer les liens humains nécessaires à l’épanouissement de chacun, ta vie est un exemple pour chacun d’entre nous.

Marie Louise, toujours sociable, tu aimes la distraction, les veillées, les réveillons..., les sorties, les plaisirs peut être même plus aujourd’hui qu’hier et c’est étonnant.

Attachante, vivante, curieuse de tout et qui croque la vie à pleines dents.

Cela te conserve, te protège, et te rend incontournable.

Comme le disait Coco CHANEL, « Personne n’est jeune après 40 ans, mais on peut être irrésistible à tout âge.
C’est tout à fait ton cas. »

Tout çà pour dire que nous t’aimons et que nous espérons bien te le redire tous les ans et même à chaque occasion de te voir.

Marie Louise nous te souhaitons un très bon anniversaire et je te remercie de nous permettre aujourd’hui de faire la fête et de prendre du bon temps."

Samedi 07 Décembre 2013Canton de Bessèges

Inauguration de la galerie historique et culturelle de Gagnières

Lire la suite

Le samedi 7 décembre, le Député, William Dumas s'est rendu à l'inauguration de la galerie historique et culturelle en présence du Sénateur, Simon Sutour, de la Conseillère Régionale, Nelly Frontanau, du Maire, Olivier Martin, d'élus et de la population gagnièroise.

Voici mon discours :
"Monsieur le Sénateur,
Madame la Conseillère Régionale,
Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs,

Quelle joie d’être avec vous ce matin pour cette inauguration de votre galerie historique et culturelle.

Fêter la Sainte Barbe tout en célébrant un événement aussi important pour la vie touristique et culturelle de votre commune est la preuve, si besoin était, que Gagnières sait rendre hommage à son histoire et à son patrimoine humain.

En tant que président de l’EPCC du Pont du Gard, je connais l’importance de l’offre culturelle sur nos territoires, je connais la valeur de notre patrimoine historique et je sais que ce sont ces atouts et ces richesses qui génèrent une dynamique économique.

Je veux citer en exemple ce que nous avons mis en place sur le site du Pont du Gard.

En effet, j’ai proposé à toutes les communes gardoises la signature d’une convention.

Une gratuité pour tous les administrés d’une commune gardoise signataire, en échange d’une promotion du Site du Pont sur les supports de communication de la Commune.

A ce jour ce sont 347 communes sur 353 ont signé ce partenariat.

Ce sont à travers des actions comme celle-ci, qui favorisent les partenariats et les mutualisations que nous gagnerons le pari de l’essor touristique.

Oui, comme le Pont du Gard, vous nous offrez avec cette Galerie un outil supplémentaire pour ce défi.

Ici sur cette terre durement frappée par la crise, vous mettez tout en œuvre pour aller de l’avant!

C’est pourquoi, je tiens à remercier votre maire, Olivier Martin ainsi que l’ensemble du Conseil Municipal sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.

Votre ténacité, votre patience, votre sens du devoir, votre respect de la chose publique et surtout votre amour de cette terre, de ce village, de ce pays, sont à saluer.

La force de ce projet est d’avoir su poser sur Gagnières, un regard neuf et innovant sans bafouer le passé, sans obérer votre histoire tout en vous ouvrant les portes de demain.

Julien GREEN, écrivait « Pour lutter contre le présent et créer l'avenir, le passé est souvent l'arme la plus efficace. »

En ouvrant cette Galerie en hommage à nos mineurs, à nos cheminots, vous vous appuyez sur l’âme de cette terre pour créer votre avenir.

Femmes et hommes de la mine, nous fêtons aujourd’hui avec vous, votre histoire, votre vie, vos combats.

Vous le savez, je suis très attaché au devoir de mémoire.
Il nous permet de lutter contre l’oubli, mais aussi contre la déformation des faits.

Parler de la mine et du chemin de fer, c’est évoquer l’essor économique de ce bassin de vie, avec le développement de l’Industrie du Charbon et de la métallurgie.

Parler de la mine et du chemin de fer, c’est penser aux gueules noires qui ont travaillé dur, dans la chaleur, parfois dans la douleur mais toujours dans la fraternité.

Cette Galerie symbolise l’ensemble de ces éléments. Outil pédagogique, à destination notamment des scolaires, elle sera j’en suis sûre un lieu de vie, de savoir, de transmission. et de culture.

Avec cet espace qui sera également dédié à la bibliothèque et aux nouvelles technologies, vous offrez aux jeunes générations de ce village un lieu de vie indispensable.

Je remercie vivement l’ensemble des acteurs qui ont participé à l’élaboration de ce projet : les partenaires financiers, l’architecte, les entreprises de travaux publics.

Je réitère toute mes félicitations à l’équipe communale, je les remercie encore de nous offrir une structure faîte avec goût.
Je terminerai par une citation de Nelson Mandela, grand homme de ce siècle, qui vient de nous quitter, dont l’humanité et la sagesse sont à honorer.

Il nous disait « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde ».

Ce changement commence ici avec cette galerie, lieu de savoir et de connaissance pour nos jeunes."

Samedi 07 Décembre 2013Canton de La Grand Combe

8ème édition de Charbon Ardent à la Grand Combe

Lire la suite

Le samedi 7 décembre 2013, William Dumas s'est rendu à la 8ième édition de Charbon Ardent à la Grand Combe pour fêter la Sainte Barbe 2013 en retenant le thème du feu.

Cette année, c'est Le Groupe F, qui a embrasé le Puits Ricard, dont son titre de phare emblématique, symbole de rayonnement culturel et de dynamisme prend tout son sens. Ce groupe dont la prestation a été remarquée au Pont du Gard se produira pour la première fois au nord du département après des prestations à Paris, Rio, Londres, Istanbul, Turin, Athènes, Barcelone ou encore Singapour ….

C'est dans la ligne directrice du Comité d'Organisation que fût lancé cette 8èmme édition. Comme l'a expliqué Chantal Mirallès pour le comité d’organisation, lors de la présentation du programme en octobre dernier, : “Les pieds dans la tradition et les yeux vers l’avenir. La tradition est la haut dit elle en désignant le puits et le musée du mineur et l’avenir ici”. La parade des gueules noires s’est donc associée aux fanfares hautes en couleurs et en musiques (Ajaio, Grizzli, La Belle Image, l’Occitane, Les Petits baigneurs, L’Orkes 974 et le Dragon du Groupe F”), ralliant ainsi la tradition aux aventures artistiques qui font la marque de Charbon Ardent.

Aux portes de l’hiver, la fête de la Sainte Barbe de La Grand Combe se veut une épopée populaire et festive qui réchauffe tous les cœurs !

Photo n°1/4
8ème édition de Charbon Ardent à la Grand Combe
8ème édition de Charbon Ardent à la Grand Combe
Vendredi 06 Décembre 2013Canton de Saint Hippolyte du Fort

Inauguration de la maison de retraite “Pie de Mar” de Saint Hippolyte du Fort

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas est allé inaugurer la maison de retraite "Pie de Mar" de Saint Hippolyte du Fort en présence de Damien Alary, Président du Conseil Général et Conseiller Général du Canton de Saint Hippolyte du Fort, de Gilles Bernard, Sous-Préfet du Vigan, de Bruno Olivieri, Maire de la commune, des conseillers généraux, du directeur d’établissement, des employés et de la population.

Cette maison de retraite “Pie de Mar” se situe en plein centre ville de Saint Hippolyte du Fort, sur le site militaire de l’ancienne gendarmerie. Elle propose 60 lits dont 20 dédiés à la prise en charge des malades atteints d’Alzheimer.

L’opération a couté 9,6 M€ avec 1,6 M€ de participation du Conseil général et 1,2 M€ de l’Etat complété par un prêt locatif social à hauteur de 6M€.

Pour le maire cette inauguration marque surtout la fin d’une longue période d’inquiétude. Il a mis l'accent sur l'effort fourni par les cigalois(es) à la réussite de cette maison car "la commune a participé à hauteur de 700.000€, pour acheter le terrain, ce qui à l’échelle d’une commune comme St Hippolyte n’est pas anodin” explique Bruno Olivieiri qui a donc voulu associer toute la population à cette inauguration.

Voici le discours prononcé par William Dumas :
"Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président du conseil général du Gard, Vice-président de la région Languedoc-Roussillon, mon ami Damien ALARY,
Madame la Directrice de l’agence Régionale de Santé,
Madame la Conseillère Régionale,
Monsieur le Président de la Communauté de Communes Piémont Cévenol,
Monsieur le Maire,
Monsieur le Directeur de la Maison de Retraite Pie de Mar,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les personnels,
Mesdames et Messieurs les résidents,
Mesdames et messieurs,

En premier lieu, je voudrai vous remercier chaleureusement de m’avoir convié à l’inauguration de cette nouvelle « Maison de Retraite Pie de Mar ».

Enfin !

Oui enfin, nous voici réunis pour célébrer ce beau projet de territoire, à la fois social et solidaire.

Symbole d’un travail acharné et tenace du département, des services de l’Etat et de la Mairie, cette Maison de retraite ouvre enfin ses portes pour le bonheur de toutes les Cigaloises et les Cigalois.

Lundi dernier, nous étions en compagnie de Madame la Ministre en charge des personnes âgées qui nous rappelait avec force l’importance de la prise en charge de nos anciens.
« Les aînés ont le droit de ne pas être discriminés » nous dit-elle.
Venue dans le Gard pour le lancement du programme expérimental « MONALISA », (Mobilisation Nationale contre l’Isolement des personnes âgées), Madame la Ministre a conforté notre département sur l’offre de prise en charge de nos ainés aussi bien dans la qualité que dans la quantité.

Je tiens ici à rendre un hommage appuyé à l’ensemble des personnels qui travaillent au côté de nos personnes âgées.

Vous faîtes un métier difficile, qui sollicite beaucoup d’altruisme et de don de soi.

Mais vous faites un beau métier, vous êtes les gardiens de la mémoire de toutes ces personnes qui jour après jour, au grès d’une conversation, d’un mot, d’un sourire ou d’une larme, vous racontent leur vie, leur amour, leur souvenir.

On le sait, accompagner nos ainés vers la fin de vie, suppose du courage et de la compassion.
Mais nous avons la chance, dans ce département d’avoir des personnels compétents et dévoués, qui exercent ce métier avec beaucoup de professionnalisme.

Car ici, je le sais, il y de la chaleur, de la modestie et de la singularité et je tiens à vous féliciter pour le formidable travail que vous accomplissez.
Je tiens également à remercier et à féliciter, la Direction de cet établissement, mon ami, votre conseiller général et notre Président, Damien Alary, qui s’est battu avec pugnacité, au côté de votre maire Bruno Olivieri, pour que cette maison de retraite sorte de terre.

Damien, tu peux être heureux et fier.

Grace à toi, à l’Etat et à la Mairie, vos anciens seront accompagnés dans la dignité.

Vos administrés pourront bénéficier d’un outil économique pour ce territoire, car ouvrir un établissement sanitaire et social, c’est permettre la création d’emplois.
Grace à ces restructurations, vous allez apporter aux 47 postes en équivalent temps plein, un confort de travail qui se répercutera sur le bien être des résidents.

C’est une réussite pour l’emploi dans ce canton.
Vous le savez, le retour à l’emploi est une priorité de notre gouvernement et je ne peux que me réjouir de ces créations de postes.

Que de chemin parcouru !
Que de vies respectées !

Vous nous offrez aujourd’hui une belle leçon d’humanité.

Une aventure humaine, une philosophie de vie, une vitalité économique grâce à l’emploi, tels sont les mots clés que porte votre structure.

Encore un grand bravo et un grand merci à vous tous, Direction, personnels, bénévoles et familles.

Je n’oublie pas l’ensemble des corps de métiers qui ont travaillé sur ce chantier.

Sans oublier bien évidemment les partenaires de cette opération : l’Etat, représenté par Monsieur le Préfet, l’Agence Régionale de Santé du LR, mon ami Damien ALARY, Président du conseil général, votre maire Bruno OLIVIERI et vos élus locaux.

C’est une belle réussite et vous pouvez en être fier.

Je terminerai par une citation d’Albert Camus « En vérité le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout ».

On le sait tous, il a fallu une volonté sans faille pour que cette nouvelle maison de retraite voit le jour.

Je vous remercie."

Photo n°1/4
Inauguration de la Maison de Retraite
Inauguration de la Maison de Retraite
Vendredi 29 Novembre 2013Canton de Quissac

Inauguration du centre de tri de Liouc

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas, accompagné de sa suppléante Nelly Frontanau, Conseillère Régionale, a inauguré le Centre de tri de Liouc en présence de Gilles Bernard, Sous-Préfet du Vigan, d'Alain De Bouard, Maire de Liouc, de Jean Luc Petithuguenin, Président Fondateur de Paprec, de Gérald Gervasony, Président du Symtoma, d'élus locaux et de la population.

Dans son discours, Gérald Gervasoni explique disposer d’un outil “simple, adaptable, réactif , durable… ce n’est peut être pas le modèle courant des centres de tri mais c’est quelque chose qui fonctionne et qui va fonctionner”. Il ajoute qu’“un territoire qui a su utiliser la moindre parcelle de sa terre ne peut pas être un pays de gaspillage, un pays qui veut privilégier le tourisme ne peut pas être indifférent à la défense de son environnement.

Pour le Président-Fondateur de Paprec Group, Jean-Luc Petithuguenin, il s’agit d’une première. “Ce projet est né de la volonté des communautés de communes de créer de l’emploi local sur un investissement local”. “Toute la question est de savoir si on peut arriver au final à un prix de revient cohérent. Dans nos autres usines, on peut trier jusqu’à 100 fois ce volume avec cinquante personnes. “Je ne pense pas que notre activité puisse se développer sur un tel créneau mais il s’agit toutefois d’un expérience que nous avons particulièrement soignée.

Sur un site vierge de 14 500 m² situé sur la commune de Liouc et propriété du Symtoma, Paprec a investi près de 3M€ pour construire un centre de tri d’une surface de 2275 m², associé à 140 m² de bureaux, équipé d’une chaîne de tri polyvalente d’une capacité de 3,5 tonnes par heure, et capable de trier les déchets issus de la collecte sélective, les archives, les encombrants, le bois et les DIB….

Ce modèle de petite taille, peu mécanisé, privilégie la main d’œuvre : il emploie 10 personnes au démarrage et sans doute à 15 personnes à terme.

Voici mon discours :
"Monsieur le Préfet du Gard,
Monsieur le Sous-Préfet,
Monsieur le Président du Conseil Général du Gard, Vice Président de la Région Languedoc Roussillon, Cher Damien
Madame la Conseillère Régionale, Chère Nelly
Monsieur le Président de la Communauté de Communes du Piémont Cévenol, Cher Olivier,
Monsieur le Conseiller Général,
Monsieur le Maire,
Monsieur le président Fondateur de Paprec Group, Jean-Luc Petithuguenin,
Monsieur le Président du Symtoma Aigoual Cévennes Vidourle, Gérarld GERVOSANI,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

Depuis déjà quelques années votre Communauté de Communes s’est engagé dans la voie du développement durable.

Bien plus, qu’une nouvelle idée de gouvernance politique, le développement durable est aujourd’hui une autre façon de penser la politique publique et de mettre en place les actions concrètes de cette pensée.

Ma satisfaction est donc double aujourd’hui.

La satisfaction tout d’abord de me trouver parmi vous en cette fin de matinée, mais aussi de voir s’accomplir des opérations exemplaires, porteuses d’une nouvelle conscience politique.

Les communautés de communes, les villes, les villages, candidats pour recevoir sur leur territoire des centres de traitement des déchets ne sont pas nombreux.
Je tiens à saluer, ici à LIOUC, votre esprit citoyen, votre sens des responsabilités et de solidarité.
Un grand merci à votre Président de Communauté de communes et à votre Maire pour avoir permis l’aboutissement de cette réalisation ;

Vous le savez, le temps est à l’initiative.
En effet, en 40 ans, le poids des déchets ménagers a doublé.

Nos comportements quotidiens sont responsables de 50%des émissions de gaz à effet de serre.

Ce diagnostic nous pousse tous à modifier nos pratiques quotidiennes, tant au niveau individuel, que collectif et politique.

Le défi est de taille.

Préserver le patrimoine humain et nos territoires pour que demain nos enfants, nos petits enfants puissent vivre sainement, tel doit être notre ambition.

Il s’agit bien de donner toute sa place à cette culture de l’environnement.

Avant-gardiste, le département du Gard a fortement initié la culture du risque à travers ses politiques publiques.

Promouvoir des outils et des réflexes dans la population pour se prémunir face aux inondations : tel était son objectif.

Aujourd’hui, chaque gardois met en pratique cette culture du risque.

Avec le développement durable et l’environnement, la méthode est la même.

Instaurer des pratiques quotidiennes qui au fur et à mesure, sont totalement assimilées et absorbées par nos gestuelles mais aussi par nos actions publiques.

Et ici vous l’avez bien compris !

Ce nouveau centre de tri multi-filières que nous inaugurons en est la preuve.

Après le quai de transit en 2009 qui annonçait une prise en compte poussé de ce territoire pour le développement durable.

Ce centre de tri conforte votre action.

Je tiens donc ici à féliciter et à remercier le Symtoma Aigoual Cévennes-Vidourle et le groupe Paprec pour leur investissement dans ce projet.

Je remercie également les partenaires financiers et l’ensemble des corps de métiers qui y ont participé.

Les solutions de proximité fiables et certifiés font cruellement défaut dans nos villages ruraux.

Avec ce bâtiment de 2275M2 associé à 140m2 de bureau, vous vous donnez les moyens de traiter les déchets des 6 communautés de communes de votre syndicat.

Apporter des solutions de recyclage à tous les acteurs du territoire en s’appuyant sur le savoir-faire du groupe Paprec, promouvoir le développement économique et l’emploi en permettant la création de 10 postes : tel est le challenge que vous relevez avec brio et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Je terminerai mon propos par cette citation d’Albert Camus, « Créer, c’est aussi donner une forme à son destin ».

Avec ce centre de tri, vous ouvrez la voie d’un nouvel avenir pour ce territoire.

Je vous remercie."

Mercredi 27 Novembre 2013Assemblée Nationale

Audition de Madame Pervenche Bérès, Présidente de la Commission de l'Emploi et des Affaires Sociales du Parlement Européen

Lire la suite

En Commission des Affaires Européennes, je suis intervenu lors de l'audition de Madame Pervenche Bérès, Présidente de la Commission de l'Emploi et des Affaires Sociales du Parlement Européen.

Cliquez sur le lien pour obtenir le compte rendu :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/europe/c-rendus/c0101.asp#P5_224


Intervention de William Dumas

Samedi 16 Novembre 2013Canton de Alzon

Remise de la médaille du Tourisme à Madame Fabienne LAVESQUE

Lire la suite

Ce samedi, William Dumas s'est rendu à Aumessas, à la remise de la médaille du Tourisme à Madame Fabienne LAVESQUE.

Cette cérémonie s'est déoulée en présence de Roland Canayer, Président de la Communauté de Communes du Pays Viganais, de Régis Bayle, Président de l’Office de Tourisme des Cévennes Méridionales, de Laurent Pons, Président de l’Agence de Développement et de Réservation Touristiques du Gard, de Marie Renée Laurent, Maire de Aumessas, d'élus et de la population.

Voici le discours que j'ai prononcé :
"Monsieur le Président de la Communauté de Communes du Pays Viganais, Roland Canayer,
Monsieur le Président de l’Office de Tourisme des Cévennes Méridionales, Régis Bayle,
Monsieur le Président de l’Agence de Développement et de Réservation Touristiques du Gard, Laurent PONS
Madame le Maire d’AUMESSAS, Marie Renée LAURENT,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,
Chère FABIENNE LAVESQUE,
Car il s’agit bien ici de vous dont nous allons parler.
De votre parcours, de votre engagement, de vos convictions et ce, depuis votre arrivée au sein de l’Office du Tourisme du Vigan en mai 1982.

Vous le savez, en tant que Président de l’Etablissement Public du Pont du Gard, j’attache une très grande importance au développement touristique de nos territoires.
Aujourd’hui nous ne pouvons plus nous contenter de là peu près, mais bien de l’excellence et du meilleur pour accueillir les touristes dans nos régions.
C’est pourquoi, je suis honoré de vous récompenser ce soir car vous êtes de celle qui a toujours porté haut la promotion du Tourisme.

Je sais que vous êtes la cheville ouvrière avec Mme Marcelle COURBIER (Présidente de l’office de tourisme de 1983 à 1993) de la structuration et de la professionnalisation de l’office de Tourisme.

Grace à votre travail et votre pugnacité, vous avez réussi à améliorer et augmenter l’offre proposée aux visiteurs, tant au point de vue des hébergements que des activités et des animations.

Vous devenez en 1993, au moment où le tourisme devient une compétence de la Communauté de Communes, la Directrice de cette structure.

Petit à petit, par votre travail et celui de votre équipe, cette petite structure que vous avez intégrée en 82 deviendra en 2007 un Office de Tourisme classé 3 étoiles.

Vous êtes bien plus qu’une Directrice d’Office de Tourisme, vous êtes une actrice centrale de la vie de ce territoire viganais.

Dynamique, persévérante et ouverte, vous êtes une citoyenne exemplaire, une citoyenne au service de son territoire et de ses habitants. !

La médaille du tourisme a pour vocation de récompenser l’ancienneté des services et la qualité des initiatives prises par une personne dans l’exercice de sa profession.

Cette médaille aujourd’hui récompense :
- 31 ans de carrière au service du tourisme viganais.
- 31 ans au service de ce coin de Cévennes et du monde,
- 31 ans au service de la vie économique et sociale de cette terre.
Vous avez mis pendant ces 31 ans vos qualités humaines, votre dévouement au service de ce beau défi qu’est le développement du tourisme.
Votre parcours méritait d’être récompensé.
Comme le disait Théodore ROOSVELT : « le mérite est à ceux qui luttent constamment »
Comme vous nous l’avez montré depuis 31 ans.

Je vous remercie."

Vendredi 15 Novembre 2013Canton de La Grand Combe

Inauguration de la Stèle des guelles Noires du Bassin d'Alès à La Grand Combe

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas s'est rendu à la cérémonie d'inauguration de “la stèle des gueules noires du bassin d’Alès” à la maison du mineur sous la présidence du Préfet du Gard, Hugues Bousiges, organisée par la ville de La Grand-Combe et la Communauté de communes du pays Grand’Combien.

C'est en présence de Patrick Malavieille, Maire de la Grand Combe et Président de la Communauté de Communes du Pays Grand'Combien, Joseph Perez, 1er adjoint, de nombreux élus du bassin Grand'Combien, des anciens mineurs, des représentants de la Fédération Régionale des Mineurs et Retraités CGT des Cévennes et ses sections syndicales et de la population que j'ai prononcé le discours suivant :

"Monsieur le Préfet,
Monsieur le sous-préfet,
Monsieur le Maire, Président de la communauté de commune, cher Patrick
Monsieur le 1er adjoint, cher Joseph et mesdames et messieurs les élus municipaux
Mesdames et Messieurs les Elus,
Mesdames et Messieurs les mineurs, femmes de mineurs,
Mes chers concitoyens,

C’est pour moi un très grand honneur d’être ici avec vous pour inaugurer « cette stèle à la mémoire des Gueules Noires ».

Femmes et hommes de la mine, de cette terre, nous célébrons aujourd’hui avec vous, votre histoire, votre vie, vos combats.

Vous le savez, je suis très attaché au devoir de mémoire.
Il nous permet de lutter contre l’oubli, mais aussi contre la déformation des faits.

Car, vous les Gueules Noires, vos veuves, vous méritez qu’un hommage profond vous soit rendu.

Ici, à la Grand Combe il est représenté par cette Stèle, mais qu’importe, l’essentiel est ailleurs, dans la portée symbolique, celle qui raconte votre histoire.

N’oublions pas, que vous êtes les artisans de la reconstruction d’après-guerre.

Vous êtes les pourvoyeurs de richesses économiques, sociale, mais aussi démographique.
Rappelons-nous que vous avez beaucoup souffert pendant les guerres, que vous vous êtes battus, que beaucoup sont mort pour ne pas plier devant l’ennemi et pour rester des hommes libres aimant leur patrie et leur région.

Ce monument est là pour graver votre nom dans le marbre, celui des femmes et des hommes de ce bassin minier.
Vous avez payé une lourd tribu à cause des accidents de fonds : le grisou mais aussi à cause de cette maladie, la silicose.

Parlons aussi de ces jeunes gens qui entraient dans les mines, les galibots : ils avaient souvent entre 10 et 11ans.

Il y a surement beaucoup à dire sur la mine, sur vos vies et je ne fais aujourd’hui qu’un rapide survol de ce monde de l’or noir.

Pour autant, je souhaite rappeler que vous tous, les mineurs, vous nous donnez une belle leçon de tolérance et de respect de l’autre que nous devons souligner.

Je me souviens de ma visite à la maison du Mineur, ou René GRABEL, ancien mineur de fond, me racontait, que dessous, dans le noir, la chaleur, la moiteur, la douleur, il n’y avait plus de couleur de peau, il n’y avait plus de langues étrangères, il y avait seulement des hommes vaillants et courageux, solidaire et fraternel qui travaillaient ensemble pour leurs familles et la France."



Vendredi 15 Novembre 2013Canton de Saint Hippolyte du Fort

Inauguration des salles des associations à Saint Hippolyte du Fort

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas s'est rendu à l'inauguration des salles des associations, le complexe associatif, sportif et culturel, sur la commune de Saint Hippolyte du Fort.

Etaient présents, Damien Alary, Président du Conseil Général du Gard, Simon Sutour, Sénateur du Gard, Gilles Bernard, Sous-Préfet du Vigan, Paul Beaud, Maire de vic Le Fesc, Olivier Gaillard, Président de la Communauté de communes Piémont Cévenol et Lionel Jean, Conseiller Général du canton de Quissac, Bruno Olivieri, Maire de Saint Hippolyte du Fort, des élus et de la population.

Photo n°1/5
Stéphane Cartou, Gilles Bernard, Bruno Olivieri, Paul Beaud, Simon Sutour, Olivier Gaillard et Lionel Jean
Stéphane Cartou, Gilles Bernard, Bruno Olivieri, Paul Beaud, Simon Sutour, Olivier Gaillard et Lionel Jean
Mercredi 13 Novembre 2013Assemblée Nationale

Examen sur le rapport d’information sur le projet de contrat d’objectifs et de moyens de Campus France

Lire la suite

En Commission des Affaires Culturelles, j'ai posé des questions lors de l'examen du rapport d’information concernant le projet de contrat d’objectifs et de moyens de Campus France.

Voici le lien pour consulter le comte rendu :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cedu/13-14/c1314012.asp#P13_402


Intervention de William Dumas

Vidéos

Mercredi 16 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 09 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 08 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 19 Octobre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 16 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Jeudi 04 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Images

Lundi 08 Août 2016NîmesVisite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Visite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Vendredi 29 Juillet 2016AlèsPatrice REYDON, Nelly FRONTANAU et William DUMAS

Visite de l'Entreprise Harmony Bureaux et Tendance à Alès

Vendredi 29 Juillet 2016Permanence Frabrice VerRendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Rendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Mercredi 27 Juillet 2016Canton de TrèvesVisite du Canton de Trèves

Visite du Canton de Trèves

Vendredi 22 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du Canton de Génolhac

Visite du Canton de Génolhac

Jeudi 21 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du canton de Génolhac

Visite du canton de Génolhac