WILLIAM DUMAS

Député de la 5ème circonscription du Gard

Toute l'actualité

Mercredi 02 Octobre 2013Assemblée Nationale

Audition de Monsieur Stéphane Martin, Président du Musée du Quai Branly

Lire la suite

Mercredi 2 octobre 2013, à 9h30 en Commission des Affaires Culturelles et de l’Éducation, je suis intervenu lors de l'audition de Monsieur Stéphane Martin, Président du Musée du Quai Branly.


Voici la vidéo de l'intervention :


Intervention de William Dumas

Lundi 30 Septembre 2013Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de la Cave Coopérative de Fons Outre Gardon

Lire la suite

Lundi 30 septembre, William Dumas, Député de la 5ème Circonscription est allé à la rencontre des viticulteurs de la cave pour faire le point sur l'année 2013 et la récolte. Etaient également présent, Monsieur Gérard Gire, Maire de Fons Outre Gardon, Monsieur Arnaud Debrosse, le Président de la Cave, Monsieur Said El Hosaygny, Maître de Chais, ainsi que des coopérateurs.

La cave réunit une cinquantaine de coopérateurs de plusieurs villages, dont la majorité sont de la commune de Fons. Les vins produits sont ainsi commercialisés en partie au caveau : bouteilles, fontaines à vin.

Quelques chiffres pour cette année, 150 tonnes de raisin arrivent au quotidien et environ 1 000 hectolitres sont traités.

Photo n°1/6
Le Député et les viticulteurs
Le Député et les viticulteurs
Samedi 28 Septembre 2013Canton de Quissac

Inauguration du Plateau Sportif à Quissac

Lire la suite

Samedi 28 septembre, William Dumas, Député de la 5ème Circonscription du Gar, a participé à l'inauguration du plateau sportif en présence de Monsieur Gilles Bernard, Sous-Préfet du Vigan, de Monsieur Lionel Jean, Conseiller Général du Canton de Quissac, de Monsieur Olivier Gaillard, Président de la Communauté de Communes Piémont Cévenol, de Madame Agnès Wooley, Principale du collège Le Coutach et de Monsieur Marc Jonget, Maire de Quissac ainsi que de nombreux élus communautaires et représentants des associations sportives.

Ce lieu était déjà utilisé pour la pratique du sport, mais la crue de 2002 mit un terme à son utilisation. Dévasté, quasiment abandonné, il ne remplissait plus son office.

Aujourd’hui, agrandi (le terrain, appartenant à la communauté de communes bénéficie de la cession par la mairie d’une parcelle complémentaire), parfaitement sécurisé, très amélioré, ce lieu est une belle réalisation sportive : terrains multi-sports, piste d’athlétisme double, d’une longueur totale de 300m, piste de saut en longueur...

Financé conjointement par l’Etat, le Conseil Général et le Piémont Cévenol (respectivement 20%, 20% & 60%), ce plateau sportif va, d’une part répondre aux besoins en équipements, et, comme l’ont souligné tous les intervenants, maire, conseiller général, président de la communauté de communes, député et sous-préfet, remplir son rôle éducatif.

On sait que le sport amateur est formateur, structurant, vecteur de lien social, et joue un rôle formateur primordial, éloignant bien souvent le spectre du désœuvrement et de la délinquance.

Voici le discours du Député :
"Monsieur le Sous-préfet,
Monsieur le Conseiller général, Cher Lionel,
Monsieur le Président de la Communautés de Communes « Piémont Cévenol » cher olivier,
Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

C’est toujours avec grand plaisir que je viens sur ce territoire de Quissac, inaugurer de nouveaux équipements structurants.

Je connais la dynamique de ce village et de la communauté de communes qui s’efforce jour après jour d’offrir aux habitants de cette terre, des services de proximités, alliant la qualité et la modernité.

Quelle plus belle réjouissance pour un Maire, pour un élu de territoire, de pouvoir mettre en œuvre des projets comme celui-ci, symbole de dynamisme et de jeunesse.

Alors oui, je suis heureux d’être là, de pouvoir avec vous me réjouir de ces réalisations et ainsi rendre à vos Césars, votre Maire, votre Président de Communautés de Communes et votre Conseiller général, des félicitations chaleureuses et des remerciements, si nous voulons rester dans la romanité, « herculéens ».

Ce plateau sportif réunit un plateau de jeu pour le Basket, le Hand Ball et le Volley, un plateau d’athlétisme ainsi qu’un city sport.

Accolé au Collège et au Gymnase, il complète parfaitement l’offre sportive pour les jeunes de ce territoire.

Voilà qui permettra à chaque amateur de progresser dans la pratique de son sport et aux équipes de montrer toutes leurs capacités.

Permettez-moi maintenant d’évoquer le vrai sens du mot sport et du souci sans cesse renouvelé de l’Etat de faire du sport un instrument d’éducation de la jeunesse.

En effet, on oppose trop souvent « sport en dehors de l’école » et « sport à l’école ».

Cette opposition est infondée et nous prouve que trop souvent encore il existe dans notre société une méconnaissance de la réalité du sport, de l’éducation mais aussi du travail que vous menez ici à Quissac.

Le sport scolaire est tout d’abord le départ d’une longue chaîne d’acteurs et de soutiens pour la jeunesse.

Les professeurs d’EPS de la maternelle au baccalauréat, travaillent sans relâche pour donner aux élèves le goût de la pratique sportive, la connaissance culturelle de ces pratiques et les convaincre, d’en faire si ce n’est une passion, une saine habitude de vie.

Les associations sportives, et ici à QUISSAC, dans cette communautés de communes vous n’en manquez pas, viennent en complément. Véritable interface entre le monde scolaire et le monde civil du sport, leur rôle est essentiel.


Le sport scolaire, le sport associatif, le sport en club, le sport en général, est un vecteur d’éducation pour les jeunes. Il leur permet d’apprendre ce qu’est la vie en collectivité, la responsabilité.

J’évoque très souvent dans mes propos la nécessité de retrouver ce Vivre ensemble, trop souvent mis à mal par notre société individualiste.

Le sport, comme la culture, participe à ce vivre ensemble.

Il reste un facteur d’intégration sociale, un vecteur d’enrichissement de la qualité de vie et un outil de santé publique, que nous devons continuer à défendre collectivement.

C’est pourquoi, je ne peux que remercier une nouvelle fois les partenaires, l’Etat, le conseil général, la Communautés de communes, et la Mairie de cette initiative réussie.

Merci et bravo aux entreprises qui ont permis la réalisation de ce projet.

Je terminerai mon propos par cette citation de Pierre de COUBERTIN qui nous dit : « Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre ».

Ici vous avez su triompher en réalisant ce magnifique plateau sportif.

Je vous remercie."

Vendredi 27 Septembre 2013Canton de Quissac

Visite de la cave Coopérative de Quissac et de Corconne

Lire la suite

Vendredi 27 septembre, le Député, William Dumas, et le Conseiller Général du Canton de Quissac, Lionel Jean, sont allés à la rencontre des viticulteurs des caves coopératives de Quissac et Corconne.

Concernant la cave de Quissac :
Ils ont été reçu par le maire, Marc Jonget, la secrétaire administrative de la cave, Sylvette Clément et des coopérateurs pour faire le point de la situation des vendanges 2013. En qualité comme en quantité, les Vignerons de Quissac sont satisfaits pour les rosés et les rouges, merlot notamment, car la récolte est très bonne.

Concernant la cave de Corconne :
Reçu par le maire, Lionel Jean, la conseillère municipale Madame Verdier, le Président de la cave, Olivier Masson, Monsieur Borie Bruno, concernant la récolte 2013 qui est une bonne récolte avec un degré assez élevé pour le merlot.

En dépit du printemps froid et humide et d’un été chaud ponctué d’orages violents, les nouvelles sont satisfaisantes.

Photo n°1/2
Le Conseiller Général, le Maire, la secrétaire de la Cave, un coopérateur, le Député et un viticulteur
Le Conseiller Général, le Maire, la secrétaire de la Cave, un coopérateur, le Député et un viticulteur
Vendredi 27 Septembre 2013Canton de Lédignan

Visite de la Cave Coopérative du Canton de Lédignan

Lire la suite

Comme chaque année, vendredi 27 septembre, le Député, William Dumas, et la Sénatrice et Conseillère Général du Canton de Lédignan, Françoise Laurent-Perrigot, se sont déplacés dans les caves du Canton : Lédignan, Saint Jean de Serres, Lézan, Cardet et Maruéjols Les Gardon.

Les vendanges se terminent, la météo pluvieuse du dernier week-end de septembre devrait ralentir les dernières récoltes. Un millésime qui ne devrait pas manquer de degré et une récolte 10% moins dense qu'en 2012. Les rosés et les blancs sont de plus en plus demandés surtout après les intempéries du Bordelais.

Photo n°1/3
Un coopérateur, les Présidents de Cave, le Député et la Sénatrice
Un coopérateur, les Présidents de Cave, le Député et la Sénatrice
Vendredi 13 Septembre 2013Canton de Quissac

Inauguration de la mairie de Vic Le Fesq

Lire la suite

Ce vendredi, le Député, William Dumas, s'est rendu à l'inauguration de la réhabilitation de la mairie de Vic Le Fesq.

C'est en présence, du Préfet du Gard, Hugues Bousiges, du Sous-Préfet du Vigan, Gilles Bernard, du Président de la Communauté de Commune Piémont Cévenol, Olivier Gaillard, du Conseiller Général du Canton de Quissac, Lionel Jean, du maire de la commune, Paul Beaud, des élus du canton, des élus municipaux, de la population que j'ai prononcé le discours suivant :

"Monsieur le Préfet,
Monsieur le Sénateur,
Monsieur le Président de la Communauté de communes, Piémont, Cher olivier,
Monsieur le Conseiller général, cher Lionel,
Monsieur le Maire, Paul BEAUD ,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord vous dire tout le plaisir qui est le mien d’être à vos côtés ce matin pour inaugurer la fin des travaux de réhabilitation de votre mairie.

Monsieur le Maire, vous pouvez être fier !

Vous avez, avec votre conseil municipal, accompli un geste fort et symbolique pour votre commune.

Grace à votre ardeur et votre pugnacité, les Vicoises et les Vicois se voient dotés aujourd’hui d’une mairie modernisée, accessible aux personnes handicapés, un lieu ouvert et accueillant.

Cet édifice était obsolète, il ne répondait plus aux normes de sécurité et ne remplissait plus les conditions d’accueil indispensables aux attentes des citoyens.

Si mes sources sont exactes, je crois que vous avez hésité un temps entre la construction d’un nouvel édifice ou la rénovation de ce bâtiment.

Mais attachés au patrimoine historique de la commune, à l’héritage des anciens et à l’emplacement idéal de ce lieu, vous avez décidé de vous lancer dans de grands travaux d’aménagement.

Vous avez bien fait car le résultat est remarquable.

Cette mairie donne à votre commune une image ouverte et conviviale.

Elle est totalement sécurisée, embellie, tout en conservant son authenticité et son architecture.

Car n’oublions pas que cette maire de Vic le Fesq, porte en elle un patrimoine, une histoire.

Construite sous la III république, elle dessine d’autant plus la force de nos valeurs et de notre héritage.

Rappelons-nous que ce 19ièe siècle est le socle de nos grandes idées démocratiques : instruction pour tous, laïcité, droit des associations, liberté de la presse…

Il est la « naissance de l’idée de la France comme nation politique ».

Préserver cet héritage en lui donnant un coût de neuf, voilà ce que j’appelle avoir le sens des responsabilités et prendre toute la mesure de notre héritage.

S’ancrer dans le passé pour mieux appréhender les nouvelles demandes d’aujourd’hui et anticiper celles de demain.

La mairie, qui est par définition la maison commune, le lieu de la vie démocratique de la cité doit incarner plus que jamais ces valeurs de notre République : Liberté, Egalité, Fraternité, tout en s’ouvrant sur les mutations du monde et de la société.

Ici à VIC LE FESC, Monsieur le Maire, Mesdames et messieurs les conseillers municipaux, vous avez su donné à cette république tout son sens.

Vous avez compris l’importance du message à transmettre et enfin vous avez su vous adapter aux nouveaux modes de vie et de communication.

Je vous en félicite, je vous dis un grand bravo !

Il n’est pas facile de rénover tout en préservant l’authenticité des choses.
Vous avez réussi ce pari avec brio.

Je remercie également les partenaires institutionnels qui ont participé à ce projet et je félicité l’ensemble des corps de métiers qui ont réalisé les travaux de rénovation et d’embellissement.

Cette inauguration est également pour moi l’occasion de rendre hommage à cette fonction de maire que j’ai exercé et que je respecte profondément.

Nous savons que le quotidien d’un maire rural et de son équipe, c’est faire face à de plus en plus de responsabilités.

La fonction de maire est devenue un véritable sacerdoce.

Vous êtes sur le pont tous les jours, votre investissement est la première pierre de l’aménagement du territoire et je suis fier aujourd’hui de témoigner de votre dynamisme.

Je terminerai mon propos par une citation d’un grand homme de ce 19ième siècle, « Je veux que la République ait deux noms : qu'elle s'appelle Liberté, et qu'elle s'appelle chose publique ". Victor HUGO

Je vous remercie."

Photo n°1/10
Mairie de Vic Le Fesq
Mairie de Vic Le Fesq
Jeudi 12 Septembre 2013Canton de Vigan

Inauguration de l'école de Breau et Salagosse

Lire la suite

Ce jeudi 12 septembre, c'est en présence des autorités locales représentés par les deux maires des communes Messieurs Alain DURAND et Jean-Marc CHATELARD, de Monsieur Gilles BERNARD, Sous-préfet du Vigan, de Monsieur Eric DOULCIER, Conseiller Général, de Madame Nelly FRONTANAU, Conseillère Régionale, de Madame Brigitte MIRANDE, Inspectrice de l’Education Nationale que Monsieur William Dumas, député de la 5ème Circonscription, s'est rendu à l'inauguration de l'école de BREAU et SALAGOSSE.

Alain DURAND, Maire de Bréau et Salagosse, a rappelé les enjeux et l’ambition qui ont guidé la mise en œuvre et la réalisation de ce projet. En effet, « l’inauguration d’une école neuve est un acte majeur et un privilège rare pour un Maire de commune rurale. »

L’ancienne école datait de 1897 et avait failli disparaître en 1977, seule l’opiniâtreté et l’engagement de la municipalité de l’époque et de son Maire Monsieur René MASSEPORT, avait permis son maintien et son développement avec garderie, cantine, ouverture d’une deuxième classe.

Aujourd’hui, en 2013, 38 élèves sont inscrits, à l’horizon 2014 une cinquantaine est prévue et plus encore pour les années futures.

Le budget de 350 000€ H.T. a été financé :
- 88 914 € au titre de la DETR (Dotation équipement des territoires ruraux versée par la Préfecture)
- 100 000 € au titre du FDE (Fond département d’équipement versé par le conseil général)
- le reste sur les fonds propres de la commune.

Voici le discours prononcé par le Député :
"Monsieur le sous-préfet
Madame la Conseillère Régionale, Chère Nelly,
Monsieur le Conseiller Général,
Monsieur le Maire de Bréau,
Monsieur le Maire de Mars,
Madame l’Inspectrice d’Académie
Mesdames, Messieurs les Elus,
Mesdames, Messieurs,

Ouvrir une école, l’aménager, lui donner vie est sans nul doute l’action la plus belle qui soit dans une vie d’élu, le plus beau des projets pour une commune.

Cette nouvelle porte, ouverte sur l’avenir est d’autant plus importante au niveau local que la vitalité de nos territoires en dépend largement.

La mobilité professionnelle des parents et leur désir d’installation dans une commune sont liés à la nature des services publics dont ils peuvent disposer.

Le premier de ses services est l’éducation de leurs enfants.

C’est pourquoi, je suis heureux d’être ici avec vous aujourd’hui pour cette inauguration, symbole d’un territoire qui bouge, se mobilise, se projette dans l’avenir, et ne cesse de s’investir pour l’amélioration du cadre de vie de ses citoyennes et citoyens.

Je tiens avant tout à dire un grand merci à M. Alain Durand, Maire de Breau et à Monsieur Jean-Marc CHATELARD, maire de Mars, ainsi qu’à leurs équipes municipales, qui se sont tant investis dans ce projet.

Il faut rappeler ici, que cette école est le fruit d’un partenariat efficace et cohérent entre ses deux communes.

En effet, rien ne les obligeait à mutualiser leurs moyens pour construire cette école.

Pourtant, ils ont fait le choix de travailler ensemble, de bâtir une action commune, afin de partager les coûts, mais aussi de faciliter la vie des habitants de ce territoire.

C’est cela l’innovation de la pensée publique : penser un territoire dans sa globalité, offrir des services mutualiser, renforcer le vivre ensemble.

Anticiper, prévoir l’avenir, s’ouvrir aux changements qui s’imposent à nous.

Vous avez des Maires responsables qui ont compris, qu’une Ecole dans un village, c’est la VIE et qui s’efforce jour après jour de la préserver et de l’adapter aux mouvements de notre société.

Pour cela, je leur dis un grand bravo et un grand merci.

Cette nouvelle école, c’est une chance pour Breau et Mars, un atout supplémentaire pour le développement et l’aménagement du village.

Avec ce projet, vous avez souhaité offrir à vos enfants un service de qualité et de proximité.

Agréable, fonctionnelle, bien intégrée à son environnement, cette nouvelle école qui accueille 39 enfants cette année, voir 50 l’an prochain, de la maternelle au CM2 est un exemple de réussite éducative.

Encadrée par deux Enseignantes, elle offre un espace d’apprentissage et de loisirs de très haute qualité.

La construction d’une école, c’est aussi une histoire d’hommes et de femmes ; car on ne peut parler d’une école sans rendre hommage à celles et ceux qui la font.

Je voudrai publiquement remercier les institutrices, véritables jardinières de l’esprit, qui cultivent le savoir et les connaissances de nos jeunes pousses tout au long de leur vie, le personnel encadrant, les parents d’élèves, les familles et bien sur les enfants.

Sans eux l’école laïque, institution fondamentale de la République, ne pourrait exister.

Nous le savons, le savoir est le seul, élément qui donne à l’individu l’émancipation, le sens des droits et des devoirs et la capacité d’être libre.

Ce combat pour l’égalité des droits n’est pas une tâche facile.

Notre histoire nous montre qu’il a fallu bien des engagements et beaucoup de détermination pour imposer cette école de la démocratie.

Mais ici à Breau, vous nous présentez un beau projet à la hauteur de cette ambition.

Alors au vu de tout cela comment ne pas se réjouir et se féliciter d’être ici avec vous ce soir, pour célébrer ce moment remplie de joie et de rire d’enfants.

Je tiens également à féliciter l’architecte et l’ensemble des entreprises qui ont œuvré à cette réalisation.

Je terminerai mon propos par ces quelques lignes du magnifique poème de Jacques Prévert.
« Le cancre »:
« Il dit non avec la tête mais il dit oui avec le cœur »,
Je vous invite donc
« Avec des craies de toutes les couleurs,
Sur le tableau noir du malheur
A dessiner le visage du bonheur »
Ou
Je terminerai mon propos par ce magnifique poème de Jacques Prévert.
Le cancre
Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur."

Mercredi 11 Septembre 2013Assemblée Nationale

Table ronde sur la place des festivals dans les pratiques culturelles des Français

Lire la suite

Ce matin, en Commission des Affaires Culturelles et de l’Éducation, j'ai participé à la table ronde, ouverte à la presse, sur la place des festivals dans les pratiques culturelles des Français, réunissant :
- Mme Bénédicte Dumeige, directrice de la Fédération française des festivals de musique et du spectacle vivant – France Festivals ;
- M. Emmanuel Négrier, directeur de recherche – CNRS-CEPEL, Université de Montpellier 1 ;
- M. Jérôme Tréhorel, directeur général du festival des Vieilles Charrues ;
- désignation d’un rapporteur.

Voici l'intervention :


Intervention de William Dumas

Mardi 10 Septembre 2013Assemblée Nationale

Audition de Monsieur Vincent Peillon, Ministre de l’Éducation Nationale sur la rentrée scolaire

Lire la suite

Mardi 10 septembre, à 16h30 en Commission des Affaires Culturelles et de l’Éducation, je suis intervenu lors de l'audition de Monsieur Vincent Peillon, Ministre de l’Éducation Nationale sur la rentrée scolaire.

Voici la vidéo de mon intervention :

Intervention William DUMAS

Mercredi 09 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 08 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 19 Octobre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 16 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Jeudi 04 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Images

Lundi 08 Août 2016NîmesVisite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Visite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Vendredi 29 Juillet 2016AlèsPatrice REYDON, Nelly FRONTANAU et William DUMAS

Visite de l'Entreprise Harmony Bureaux et Tendance à Alès

Vendredi 29 Juillet 2016Permanence Frabrice VerRendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Rendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Mercredi 27 Juillet 2016Canton de TrèvesVisite du Canton de Trèves

Visite du Canton de Trèves

Vendredi 22 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du Canton de Génolhac

Visite du Canton de Génolhac

Jeudi 21 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du canton de Génolhac

Visite du canton de Génolhac