WILLIAM DUMAS

Député de la 5ème circonscription du Gard

Toute l'actualité

Vendredi 24 Juin 2016Canton de Lasalle

Inauguration des logements sociaux à Colognac

Lire la suite

Ce vendredi matin, je me suis rendu à l'inauguration des logements sociaux à Colognac en présence du Vice-Président du département, de l'architecte, des élus et de la population.

Voici le discours que j'ai prononcé :
"Monsieur le Sous-Préfet,
Monsieur le Vice-président du Conseil Départemental, Président de la Communautés de Communes,
Monsieur le Maire, Cher Remy,
Mesdames et Messieurs les Elus
Mesdames et Messieurs

Tout d’abord, je souhaite vous féliciter, vous dire merci car c’est la troisième inauguration que je viens célébrer dans ce territoire des Cévennes, et que je suis particulièrement fier et heureux de la dynamique impulsée ici.

Ces inaugurations, certes différentes, ont toute un point commun : améliorer votre cadre de vie et favoriser l’attractivité de ce territoire.

Toute construction de logements sur une commune, demande de l’anticipation et vous l’avez fait car il y a peine quelques semaines, j’étais avec vous pour officialiser la mise en route de la station d’épuration.

Des logements à loyer modérée ont aussi pour ambition d’accueillir des populations nouvelles, de garder sur nos villages nos jeunes et de donner la possibilité au plus fragilises de bénéficier d’un habitat digne.

L’ouverture de la maison médicale sur Lasalle qui a été célébrer la semaine dernière, participe également à cette volonté politique des élus de ce territoire, d’offrir à leurs administrés un cadre de vie de qualité, répondant à leurs attentes et favorisant ainsi leur participation à l’économie locale.

C’est donc pour moi un grand honneur d’être ici parmi vous, en pour fêter l'inauguration de ces logements « La Nisado ».

Qu’entendons-nous derrière ce nom ?
« Un nid », un lieu comparable à une maison accueillante, douillette, où chacun pourra s’y épanouir et vivre décemment.

J’ai eu l’occasion de visiter les travaux de ces logements et j’ai été impressionné par le souci de la commune d’avoir voulu créer un espace solidaire, alliant la qualité des prestations et la beauté de l’aménagement.

Permettez-moi de vous féliciter pour l'exemple que vous donnez à tous les responsables et tous les acteurs de la vie publique. C'est en portant de beaux projets, à taille humaine, comme celui-ci, que nous réglerons ensemble le problème du logement et lutterons ainsi contre la désertification rurale.

Nous devons encore nous mobiliser, pour que davantage de projet comme le vôtre voient le jour.

Pour cela, appliquons nous à « Penser global » et à « agir local ».

En effet, le logement est un enjeu national que nous devons résoudre dans chaque ville et chaque village. Selon la Fondation Abbé Pierre 3,6 millions de personnes sont non logées ou très mal logées.

Ce ne sont pas que des chiffres. Nous parlons de nos proches, de nos enfants, envers qui nous avons un devoir de solidarité.

Et c'est bien sur le terrain que nous devons trouver les solutions pour les loger.

L’état fait son travail, le Gouvernement met gratuitement à disposition des collectivités ses terrains publics, il réduit les délais d'instruction des permis de construire.

Cela nous permettra de bâtir plus vite et moins cher.

Mais c'est localement que nous pouvons faire la différence dans la bataille contre le mal-logement.

Dans une région, un département, où le niveau de vie moyen des ménages est inférieur à la moyenne nationale, il est indispensable de combler le retard en logements sociaux mais également d’améliorer et de rénover ceux qui existent déjà.

Les analyses démographiques nous disent qu’entre 2007 et 2012, la population de notre nouvelle grande région à augmenter, en moyenne, de 51 100 habitants par an.

Ces chiffres ne vont cesser de croître dans les 20 prochaines années, avec les naissances et les nouveaux arrivants.

Nous ne devons pas subir cette réalité, Il faut en faire une chance !
Si la tendance actuelle se confirme, nous sera la région la plus « jeune » de France métropolitaine.

Cela sera indéniablement un atout économique, si nous confirmons notre capacité à former, attirer et retenir les jeunes susceptibles de renouveler et de dynamiser notre économie.

Mais pour que cela se passe bien, il nous faudra relever le défi du logement.

Nous avons donc la responsabilité de fournir à nos enfants un logement accessible, ici, chez eux. Les jeunes générations qui continuent à vivre parmi nous resserrent le lien social, si important pour la qualité de vie dans notre territoire.

Bien évidemment, l’installation des familles participe à la dynamique des villages. Elle soutient la vie culturelle, associative et économique.

Je tiens donc, une nouvelle fois à remercier chaleureusement, votre Maire Rémy MENVIEL et son conseil municipal, pour l’ambition qu’ils souhaitent porter pour leur village.

Je remercie également les partenaires financiers, les entreprises qui ont travaillé à la réalisation de ce projet.

Je terminerai par cette citation de l’abbé pierre « Gouverner, c’est d’abord loger son peuple ».

Ici à Colognac vous êtes un exemple de cette gouvernance responsable, de cette gouvernance qui fiat le choix de la solidarité et du partage."

Photo n°1/6
Inauguration des logements sociaux à Colognac
Inauguration des logements sociaux à Colognac
Vendredi 20 Mai 2016Canton de Lasalle

Inauguration de la station d'épuration de Colognac

Lire la suite

Ce vendredi, j'ai répondu présent à l’invitation de Rémy MENVIEL, Maire de Colognac, concernant l'inauguration de la station d'épuration en présence de Monsieur Olivier GAILLARD, Vice-Président du Département, de Madame Nelly FRONTANAU, Conseillère Régionale, du Président du syndicat des eaux, des élus et de la population.

Voici mon discours :
"Monsieur le Sous-préfet,
Madame la Conseillère Régionale,
Monsieur le Vice-président du Conseil départemental,
Madame le VP du Conseil Départemental,
Monsieur le Maire, Cher Remy
Monsieur le Président du syndicat des eaux,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

Je suis toujours très heureux d’inaugurer des équipements structurants pour notre territoire.
Mais aujourd’hui, je suis doublement heureux car c’est pour moi l’occasion de venir sur les terres de mon ami, ancien conseiller général de ce canton et Maire de cette Commune Remy MENVIEL.
Mon cher Remy, je sais au combien tu as fait et tu continues à faire pour ce territoire, pour cette commune.
Venir célébrer avec toi la réalisation d’un équipement est aussi l’occasion de mettre en lumière l’ensemble de tes projets, de tes réalisations, de tes ambitions.

Colognac est désormais doté de logement à loyer modérée de grande qualité que j’ai eu l’occasion de visiter lors d’une de mes visites.
Colognac, avec cette station de traitement des eaux, s’équipe de bâtiments indispensable pour son développement.

Cette ambition, que tu souhaites porter pour ta commune est tout à ton honneur, tant elle lui offre des perspectives d’avenir.

Avec cette station moderne, qui fonctionne en utilisant les capacités de filtrage des roseaux, vous vous inscrivez dans le développement durable et le respect de notre héritage.

Cette vision à la fois économique et écologique témoigne d’un profond respect de notre terre qu’il nous faut préserver et soigner.

Cette station sera donc sans nuisance visuelle, sonore ou olfactive pour les riverains, sans problème de stockage et de traitement de boue.

Monsieur le Président, j’ai la conviction que tous ici avez su tirer les leçons du passé, vous imprégner du présent et regarder vers l’avenir.

En réalisant ce type de station d’épuration, votre Syndicat contribue à l’innovation, l’efficacité et à l’économie d’énergie.
Aujourd’hui, les collectivités territoriales sont, à leur tour, consciente de la nécessité d’« économiser l’eau et d’en user avec soin », comme l’énonce le 10ème principe de la Charte Européenne de l’eau.
Le résultat de toutes ses évolutions est là, devant nous.

Je remercie les partenaires de ce projet ainsi que les entreprises qui ont permis sa réalisation.

J’adresse mes félicitations et mes remerciements à Monsieur le Président du Syndicat, Monsieur le Maire de Colognac, Cher Remy, ainsi que les conseillers municipaux d’avoir su anticiper l’avenir en nous présentant ce projet innovant et durable.

Je terminerai par cette citation du philosophe Maurice BLONDEL, qui écrivait : « Parce que l’avenir ne se prévoit pas, il se prépare »

Je vous remercie."

Photo n°1/6
Inauguration de la station d'épuration de Colognac
Inauguration de la station d'épuration de Colognac
Samedi 14 Mai 2016Nîmes

Féria de Nîmes

Lire la suite

Ce samedi, j'ai assisté au discours de Carole DELGA, Présidente de la Région LRMP lors de la féria de Nîmes en présence de mes collègues député(e)s, Fabrice Verdier, Françoise Dumas, Kléber Mesquida, du Vice-Président de la Région, Damien Alary, du Président du Département, Denis Bouad, des conseiller(e)s régionaux, des élu(e)s, des militant(e)s et de la population.

Photo n°1/3
Denis Bouad, Carole Delga, Damien Alary et Kléber Mesquida
Denis Bouad, Carole Delga, Damien Alary et Kléber Mesquida
Dimanche 01 Mai 2016Canton de Lédignan

Inauguration de la nouvelle Mairie et de la mise en sécurité de l'Ecole Primaire à Cardet

Lire la suite

Ce dimanche 1 mai 2016, je me suis rendu à Cardet pour l'inauguration de la nouvelle Mairie et de la mise en sécurité de l'Ecole Primaire.

Cet évènement a rassemblé de nombreuses personnalités : le Sous-Préfet d'Alès, Olivier DELCAYROU, la Conseillère Régionale Nelly FRONTANAU, les Vice-Président du Conseil Départemental, Olivier GAILLARD et Françoise LAURENT-PERRIGOT, le Maire de Cardet, Fabien CRUVEILLER et de nombreux élus et citoyens.

Ce fut un moment convivial où les valeurs républicaines étaient à l'honneur à travers ses deux symboles, la Maison commune "La Mairie" et l'Ecole Républicaine et laïque.

Voici mon discours :
"Monsieur le Sous-préfet,
Monsieur le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale du Gard, Monsieur Christian PATOZ,
Madame la Conseillère Régionale, Chère Nelly,
Monsieur le Vice-président départemental, Cher Olivier,
Madame la Conseillère Départementale, Chère Françoise,
Monsieur le Maire, Cher Fabien,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants
Mesdames et Messieurs,
Et surtout Chers enfants de Cardet,

Je voudrais tout d’abord vous dire tout le plaisir qui est le mien d’être à vos côtés ce matin.

Inaugurer la rénovation d’une Ecole et d’une Mairie, le 1er Mai est un choix hautement symbolique.

En effet, il relie la République en ce qui l’incarne le plus fort dans nos communes, et le monde du Travail, le monde de l’inclusion, de cette valeur universelle qui permet à tout un chacun de s’émanciper.

Alors oui, Monsieur le Maire, cher Fabien ainsi que l’ensemble du conseil municipal, je ne peux que vous féliciter et vous dire MERCI de ce que vous nous permettez de célébrer aujourd’hui.

Dans cette rénovation, il y a plusieurs éléments à souligner, éléments qui sont intrinsèquement liés aux fonctions régaliennes de l’Etat.

Tout d’abord la Sécurité.
La sécurité de vos enfants en faisant le choix de mettre aux normes ce bâtiment scolaire.

Ici à Cardet, vous subissez chaque année les aléas de nos épisodes pluvieux.

Faire l’une de vos priorités la mise hors d’eau de l’école est un choix responsable, un choix qui s’impose pour la sécurité publique.

Vous avez toujours fait preuve de beaucoup de sang froid et de courage lors des intempéries. Que ce soit pour évacuer les campings, pour protéger les citoyennes et les citoyens, et pour faire vivre cette culture du risque.

Cette mise en sécurité est une étape de plus que vous avez franchi et on ne peut que s’en réjouir.

Au-delà de la mise en sécurité vous avez également mis l’ensemble du bâtiment aux normes accessibilités.

Là aussi, c’est une étape de plus dans la protection des biens et surtout des personnes.

Réduire les inégalités, favoriser la mixité des populations, respecter les différences, toutes les différences, telles sont les ambitions de ces mises aux normes.

Certes, nous le savons elles sont contraignantes pour beaucoup de petites communes car onéreuses dans des périodes de budget contraint.

Pour autant, elles ne sont que l’application d’un droit universel : celui de l’égal accès pour tous aux lieux publics, aux lieux d’apprentissage et de savoir, et aux lieux incontournables pour la vie de la cité.

Et puis, pour finaliser cette rénovation, pour lui donner sa note finale, pour terminer la partition, vous avez fait le choix de rénover totalement la Mairie, la Maison commune.

Tout a été pensé pour donner à cette belle bâtisse de la 3ème République, un charme et une authenticité unique.

Que ce soit la salle de mariage, la salle de conseil, les bureaux ; l’accueil, cette mairie a été rénovée avec gout tout en respectant les mises en sécurité et l’accessibilité.

Un bel exemple pour notre République, qui ici prend toute sa forme et sa symbolique.
Car LIBERTE EGALITE FRATERNITE ne sont pas que des mots.
Ce sont des marqueurs forts de ce que nous élus et citoyens nous devons construire, bâtir, aménager pour qu’ils puissent prendre tout leurs sens.

Ici la Liberté s’incarne par la sécurité, car on ne peut être libre dans l’insécurité.
Comme vous le voyez cette liberté elle se construit, elle se pense, elle fait face à des impératifs mais pour mieux s’incarner dans nos sociétés.

Il y a l’Egalité qui se veut pour tous et avec tous. Des accès facilités pour chaque citoyen, à mobilité réduite ou pas. Ici et maintenant, chacun sera l’égal de l’autre dans son accès au savoir pour les enfants, à la maison commune pour les adultes.

Et puis il y la fraternité.
Cette fraternité qui est en quelque sorte le but ultime à atteindre. Ce qui nous lit, ce qui nous unit et, ce qui nous permet de vivre ensemble.
Elle ne se décrète pas, elle se bâtit pas à pas, pierre par pierre, à l’exemple de cette Mairie, elle ne peut s’élever que sur un socle solide.

Alors oui, monsieur le maire, fabien, mesdames et messieurs les élus de la commune de Cardet, merci, un grand merci pour donner vie à cette République, pour donner sens à cet état régalien.

Permettez-moi de terminer mon propos par une citation de François MITTERRAND qui répond, à mon sens, à toute les ambitions que vous portez et qui symbolise aussi cette nouvelle mairie : « il y a toujours de l’avenir pour ceux qui pensent à l’avenir ».


Je vous remercie."

Photo n°1/4
Coupe du ruban de l'inauguration de la mairie aves les élus
Coupe du ruban de l'inauguration de la mairie aves les élus
Jeudi 17 Mars 2016Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du Nom du Baptême de l’école maternelle de Clarensac

Lire la suite

Ce jeudi, à 15h30, je me suis rendu à l'inauguration du nom de l'école maternelle de Clarensac "Gérard CAZENEUVE" en présence du Monsieur Bernard CAZENEUVE, Ministre de l'Intérieur, du Préfet du Gard, Monsieur Didier LAUGA, du président du conseil Départemental du Gard, Monsieur Denis BOUAD, de la Conseillère Régionale, Madame Nelly FRONTANAU, du maire, Madame Majorie ENJELVIN, des élus, du Conseil Municipal des Jeunes, des citoyens.

Voici le discours prononcé :
"Monsieur le Ministre, Cher Bernard,
Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président du Département du Gard, Cher Denis,
Monsieur le Vice-Président du Département, Cher Christian
Madame la Conseillère Régionale, Chère Nelly,
Madame la Conseillère Départementale, Chère Maryse
Madame le Maire, Chère Marjorie
Monsieur l’inspecteur d’Académie,
Monsieur le directeur
Monsieur le président de la Communauté de communes,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants,
Mesdames et Messieurs,
Chers enfants

Ce n’est pas tous les jours que nous accueillons dans notre territoire le Ministre de l’intérieur.

C’est donc pour moi un grand honneur d’être à vos côtés aujourd’hui, Monsieur le Ministre, Cher Bernard.

Ici, il y a trois ans à peine, nous baptisions l’école élémentaire, Marie Pape CARPENTIER, qui a passé sa vie à repenser l’école élémentaire pour qu’elle devienne un véritable outil au service de nos enfants.

Aujourd’hui, la municipalité a souhaité que l’ensemble scolaire de l’école maternelle porte le nom de l’un de ses plus éminents instituteurs « Gérard CAZENEUVE ».

Cher Bernard, puisque l’occasion m’est donnée de parler dans ce moment empli d’émotion pour toi, je voudrai te rendre hommage et saluer avec force le travail que tu accomplis au sein de ton ministère.

En effet, il n’y a pas de plus bel hommage à rendre à ton père que de te mettre en avant.

Tu es un Ministre engagé, juste et humaniste. Un républicain dans l’âme.

Ces valeurs républicaines qui fondent ton action sont inébranlables.

Cette force je sais qu’elle t'a été donnée par ton père et ta mère.

Ils vous ont transmis, avec ton frère, l’amour de la République et l’engagement citoyen.

L’un dans la sécurité des biens et des personnes et la protection de l’Etat Républicain, l’autre dans le développement d’actions culturelles et pédagogiques pour transmettre le savoir, et ainsi renforcer l’idéal républicain.

Vous êtes des amoureux de la chose publique, des humanistes, des justes qui vont perpétuer cette croyance de votre père, Gérard, dans vos différentes actions.

Je félicite donc Madame le Maire, les conseillers municipaux ainsi que le corps enseignants d’avoir choisi ce nom pour nommer cette école.

Des personnages comme Gérard CAZENEUVE guident l’évolution et la modernisation de notre École de la République.

Je terminerai donc mon propos par une citation de Victor Hugo « Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligences humaines ».

Célébrons ensemble ce Jardinier que fut Gérard CAZENEUVE, votre papa. "

Photo n°1/16
Bernard CAZENEUVE et William DUMAS
Bernard CAZENEUVE et William DUMAS
Mardi 01 Mars 2016Paris

Salon International de l'Agriculture

Lire la suite

En fin de matinée, je me suis rendu au SIA 2016 avec mes collègues députés, Françoise DUMAS, Fabrice VERDIER et Virginie ROZIERE afin de soutenir l'agriculture de notre département et de notre région.

Photo n°1/2
Françoise DUMAS, William DUMAS, Virginie ROZIERE, Fabrice VERDIER
Françoise DUMAS, William DUMAS, Virginie ROZIERE, Fabrice VERDIER
Mardi 16 Février 2016Assemblée Nationale

Questions Orales Sans Débats : Gaz de Schiste

Lire la suite

Ce matin, lors de la séance des Questions Orales Sans Débats, j'ai interpellé Madame la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat concernant la règlementation de l'exploitation des gaz de schiste par fracturation.

Voici la vidéo de mon intervention :


Intervention William DUMAS

Jeudi 04 Février 2016Assemblée Nationale

Examen Proposition de Loi : compétitivité de l'agriculture et de la filière agroalimentaire

Lire la suite

Ce jeudi, lors de l'examen en séance publique de la proposition de loi compétitivité de l'agriculture et de la filière agroalimentaire, je suis intervenu dans le cadre de la discussion générale.

Voici la vidéo de mon intervention :


Intervention William DUMAS

Mardi 02 Février 2016Assemblée Nationale

Diner-débat autour de José Maria Manzanares

Lire la suite

Ce mardi, j'ai assisté à un diner-débat autour de José Maria Manzanares, torero.

Photo n°1/12
William DUMAS et José Maria MANZANARES
William DUMAS et José Maria MANZANARES
Vendredi 29 Janvier 2016Saint-Gilles

Inauguration de la première pose de la future base avions de la sécurité civile

Lire la suite

Ce vendredi, à 14h45, je me suis rendu à l'inauguration de la pose de la première pierre de la future base avions de la sécurité civile à l'aéroport Nîmes-Alès-Cévennes-Camargue, en présence de Monsieur Bernard CAZENEUVE, Ministre de l'Intérieur, de Monsieur Christos STYLIANIDES, Commissaire Européen aux situations d'urgence, de Monsieur Didier LAUGA, Préfet du Gard, de Monsieur Jean-Paul FOURNIER, Président du Syndicat Mixte de l'Aéroport et maire de Nîmes, de nombreuses personnalités.

Cette inauguration a fait l'objet de présentations des futurs aménagements de la base avions et d’éléments concourant à la dimension Européenne du projet ; de la pose de la première pierre et des discours du Ministre de l'Intérieur, du Commissaire Européen, et du Président du Syndicat Mixte de gestion de l'Aéroport.

Elle s'est clôturée par la présentation de l’Élément de Sécurité Civile Rapide d'Intervention Médicale (ESCRIM).

Vidéos

Mercredi 16 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 09 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 08 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 19 Octobre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 16 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Jeudi 04 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Images

Lundi 08 Août 2016NîmesVisite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Visite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Vendredi 29 Juillet 2016AlèsPatrice REYDON, Nelly FRONTANAU et William DUMAS

Visite de l'Entreprise Harmony Bureaux et Tendance à Alès

Vendredi 29 Juillet 2016Permanence Frabrice VerRendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Rendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Mercredi 27 Juillet 2016Canton de TrèvesVisite du Canton de Trèves

Visite du Canton de Trèves

Vendredi 22 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du Canton de Génolhac

Visite du Canton de Génolhac

Jeudi 21 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du canton de Génolhac

Visite du canton de Génolhac