WILLIAM DUMAS

Député de la 5ème circonscription du Gard

Toute l'actualité

Vendredi 28 Mai 2010Canton de Sauve

Réunion sur l'adduction d'eau à Durfort.

Lire la suite

Ce vendredi à Durfort, une réunion autour des questions de ressource et de distribution d'eau potable rassemblait les maires de Fressac, Durfort, Monoblet et Sainte Croix de Caderle, le représentant du syndicat des eaux, le député et le conseiller général.

Compte tenu du contexte hydrologique et géographique, il était essentiel de trouver un compromis entre les besoins des communes et la protection du Crespenou, qui les alimente. En effet ce secteur des Cévennes est très déficitaire en ressource.

De plus, l'ensemble du département est touché par des problèmes d'étanchéité des réseaux. C'est pourquoi le Conseil général, qui apporte un appui direct aux collectivités dans ce domaine, s'est engagé dans un plan d'amélioration du rendement des réseaux.

Photo n°1/1
Les élus informent les habitants des dernières décisions et répondent à leurs questions.
Les élus informent les habitants des dernières décisions et répondent à leurs questions.
Vendredi 28 Mai 2010Canton de Lédignan

Inauguration de l'atelier municipal de Saint Benezet.

Lire la suite

Ce vendredi après-midi, la municipalité de Saint Bénézet inaugurait son nouvel atelier municipal. Voici le discours prononcé par William Dumas.

Madame le Sénateur,
Mesdames et Messieurs les Maires,
Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs,

C’est un véritable plaisir pour moi d’être ici, en votre compagnie, pour inaugurer cet atelier municipal, si longtemps attendu comme l’a signalé Monsieur le Maire.
Votre hangar est parfaitement situé sur ce terrain planté d’oliviers, à deux pas de la salle des fêtes. Les employés communaux vont bénéficier d’un vestiaire idéal les jours de fête !
Cet atelier servira aussi d’entrepôt pour le matériel forestier nécessaire à la protection du Bois de Leins.
En tant qu’ancien maire et riverain du bois de Leins, je sais à quel point la tâche est difficile et pourtant indispensable. Et pour cela je vous félicite.
Je voudrais aussi saluer la participation du Conseil Général, qui a financé 25% de cet admirable bâtiment.
Et puisque c’est de cela que nous discutons en ce moment à l’Assemblée Nationale, je me demande si dans l’avenir les départements pourront toujours soutenir des projets comme celui-ci.

Pour l’instant, nous n’en savons rien.

Je vous remercie.

Photo n°1/3
Discours de William Dumas.
Discours de William Dumas.
Jeudi 27 Mai 2010Canton de Sommières

Inauguration de la Maison médicalisée Paul Jordana d'Aigues-Vives.

Lire la suite

Ce jeudi, le nouvel établissement pour personnes agées Paul Jordana était inauguré à Aigues Vives. Voici le discours de William Dumas :

Monsieur le préfet,
Monsieur le sénateur,
Monsieur le président du conseil régional,
Monsieur le président du conseil général ,
Monsieur conseiller général,
Monsieur le Maire,
Mesdames, Messieurs les élus, Mesdames, Messieurs,

C'est bien entendu une très grande satisfaction d'être ici, en votre compagnie, pour inaugurer cette magnifique résidence médicalisée pour personnes âgées.
En lui donnant le nom de Paul Jordana, vous rendez un très bel hommage à cet homme discret qui a consacré sa vie professionnelle à la médecine et à ses patients et qui est à l'origine de la création de cette maison de retraite.
De par mon histoire personnelle et mon éducation, j'attache une importance particulière à la qualité de vie de nos aînés qui nous ont aimés et élevés et que nous devons, à notre tour, choyer et préserver.
Le grand âge ne doit surtout en aucun cas devenir synonyme de précarité, d'isolement, ou d'exclusion.
Grâce au développement de résidences médicalisées comme la votre, vieillir peut donc s'accomplir dans la plus grande dignité.
Avec ces 73 chambres implantées au cœur de ce magnifique parc, vous offrez la possibilité à nos aînés dépendants de poursuivre leur vie dans un climat calme, apaisé et sécurisé.
Je tiens également à souligner l'attention toute particulière de votre projet envers les malades d'Alzheimer et votre unité de 12 lits.

Le vieillissement de la population constitue l'un des plus importants défis qu'il nous faut relever.

Nous vieillissions de plus en plus et le Languedoc-Roussillon affiche, vous le savez, une croissance démographique deux fois supérieure à la moyenne nationale. Les perspectives actuelles prévoient entre 170 000 et 310 000 languedociens de plus d'ici 2015.
Parmi eux, beaucoup de retraités qui souhaitent profiter de la douceur de vivre de notre belle région.
Il faut donc anticiper.
Le Conseil Général, dans son schéma 2004-2009 avait prévu la création de 1000 lits. Il en a finalement créé 1200.

Cette politique de santé apporte aux populations rurales un service de proximité de niveau égal à ceux accessibles dans les grandes villes.

Mais il ne faut pas perdre de vue que dans le département la moyenne des retraites est évaluée à environ 1000 euros par mois. Avec un prix-journée à 57,46 euros, le foyer Paul Jordana, qui compte beaucoup de personnel avec 40 temps plein, se positionne parmi les maisons de retraites les moins chères et je vous en félicite.

Pourtant, force est de constater que pour beaucoup de personnes âgées les maisons de retraites restent inaccessibles.
Il faudra donc, tout en soutenant l'implantation de maisons médicalisées pour personnes âgées, encourager, par des moyens innovants, le maintient à domicile.

En France, la question de la prise en charge de la dépendance des personnes âgées se pose avec d'autant plus d'acuité que l'on estime qu'elles seront plus de 2 millions en 2015.
Il devient donc urgent de mettre en place des solutions de financement pour le cinquième risque de protection sociale.
Quelle sera la place allouée aux départements concernant le financement et la gouvernance du 5ème risque ? Pour l'instant, nous n'en savons rien.
A ce jour, les départements doivent financer trois aides sociales majeures : le RSA, l'allocation personnalisée d'autonomie et la prestation de compensation du handicap.

Aujourd'hui, l'APA est assumée à 68% par les départements.
Pourtant, lors de sa mise en place, il était prévu que l'Etat participe à hauteur de 50%.
Je vous parle de tout cela aujourd'hui parce que je sais que le bien-être de nos aînés vous tient à cœur autant qu'à moi et que c'est dès maintenant qu'il faut penser à leur avenir.
Pour terminer, je voudrais vous citer un extrait de l'article 371 du code civil : « L'enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère »

Je vous remercie.

Photo n°1/6
Discours de Monsieur Jacky Rey, Maire d'Aigues Vives.
Discours de Monsieur Jacky Rey, Maire d'Aigues Vives.
Jeudi 27 Mai 2010Canton de Sauve

Rencontre avec les élus du canton de Sauve.

Lire la suite

Le député William DUMAS et le Conseiller Général et président de la communauté de communes Coutach Vidourle, Olivier Gaillard se sont rendus, les jeudi 27 et vendredi 28 mai 2010, dans le canton de Sauve où ils ont rencontré et échangé avec les maires, les conseillers municipaux et les habitants.

Dans toutes les communes du canton, les élus inquiets ont demandé au député de les informer sur l'avancement de la réforme des collectivités territoriales. William Dumas a donc exposé les dangers d'une réforme faite à la va-vite, sans consultation, qui aura des conséquences lourdes sur les politiques locales et la fiscalité des ménages.

Photo n°1/7
A Logrian - Floriant, avec Monsieur le Maire, Robert Rigal et Olivier Gaillard, Conseiller Général du canton de Sauve.
A Logrian - Floriant, avec Monsieur le Maire, Robert Rigal et Olivier Gaillard, Conseiller Général du canton de Sauve.
Mardi 25 Mai 2010Assemblée Nationale

Intervention en commission sur la réforme du marché de l'électricité

Lire la suite

M. William Dumas est intervenu ce mercredi en commission des affaires économiques lors de l'audition de M. Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’écologie, de l’énergie et du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat. Voici le texte de son intervention :

M. William Dumas : La prise en compte du coût d’acheminement de l’électricité ne risque-t-elle pas de créer des disparités territoriales en matière de tarifs, tout du moins de rendre impossible l’entretien des zones jugées peu rentables, comme c’est le cas pour l’Internet haut débit ou la téléphonie mobile ?

Dans la mesure où la CRE n’a qu’un pouvoir d’injonction à l’égard des gestionnaires de réseaux qui ne respecteraient pas le plan de modernisation, que se passera-t-il lorsque, par exemple, de gros dégâts seront causés par des tempêtes ?

Vendredi 21 Mai 2010Canton de Sommières

Rencontre avec les élèves de l'école de Fontanès

Lire la suite

Le vendredi 21 mai 2010, le député William DUMAS s'est rendu à l'école primaire de Fontanès qui a été désignée une nouvelle fois pour participer au 16ème Parlement des enfants en juin prochain à l'Assemblée Nationale.

A cette occasion, M. William DUMAS a rencontré les élèves du CM1-CM2 et la "jeune élue" qui représentera la 5ème circonscription du Gard lors du Parlement des enfants.

M. William DUMAS a présenté le fonctionnement de l'Assemblée Nationale et le rôle du député. Il a ensuite répondu sans réserve aux questions préparées par les enfants, avant de féliciter l'élue junior.

La visite s'est achevée par une photographie officielle des députés junior et sénior.

Photo n°1/2
Devant le nouveau tableau numérique de la classe.
Devant le nouveau tableau numérique de la classe.
Mercredi 12 Mai 2010Assemblée Nationale

Intervention en commission sur la réforme du marché de l'électricité

Lire la suite

M. William Dumas est intervenu ce mercredi en commission des affaires économiques lors de l'audition de M. Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de l’énergie. Voici le texte de son intervention :

"Ce projet de loi présente de vrais risques pour les investissements et pour les usagers, qui feront les frais de l'ouverture du marché et de la concurrence : après une petite baisse des prix viendra une augmentation qui rapprochera les prix pratiqués en France de la moyenne européenne.

Par ailleurs, comme l'a observé Mme Massat, il aurait fallu globaliser les réseaux, dont vous avez reconnu vous-même la dégradation. Les élus ruraux n’ont pas besoin d’un rapport pour le savoir : depuis une dizaine d’années, les fortes pluies ou les coups de vent – sans parler de la neige – se soldent régulièrement par des coupures de plus en plus importantes. Les agents d’EDF nous confirment que de 80 % à 90 % de leur temps est employé à courir d'un lieu de dépannage à l'autre, au détriment de l'entretien des lignes. J’espère que le rapport de la CRE contribuera à améliorer la situation."

Mercredi 05 Mai 2010Canton de Saint Jean du Gard

Rencontre avec les élus du canton de Saint Jean du Gard.

Lire la suite

Le député William DUMAS et le Conseiller Général Lucien Affortit se sont rendus, le jeudi 6 mai 2010, dans le canton de Saint-Jean-du-Gard où ils ont échangé avec les maires, les conseillers municipaux et les habitants.

Après avoir rencontré les représentants des parents d'élèves de l'école maternelle de Saint-Jean-du-Gard, inquiets depuis l'annonce de la suppression d'une classe, le député et le conseiller général se sont rendus au collège du chef lieu de canton.
Ils ont ensuite rencontré les élus et les habitants de Corbès et Miallet. Ce fut l'occasion de faire le point sur la réforme des collectivités territoriales.
William Dumas a exposé les dangers d'une réforme faite à la va-vite, sans consultation, qui aura des conséquences lourdes sur les politiques locales et la fiscalité des ménages.
La réforme de la taxe professionnelle a été abordée notamment à Miallet. Sur ce point, le député a mis en garde les élus contre la disparition de la péréquation de la taxe professionnelle car si pour l'année 2010 le problème a été réglé par le Gouvernement en maintenant les mêmes sommes qu'en 2009, on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.

Photo n°1/3
Au collège Marceau Lapierre Saint Jean du Gard : William Dumas (à gauche) et Lucien Affortit (à droite).
Au collège Marceau Lapierre Saint Jean du Gard : William Dumas (à gauche) et Lucien Affortit (à droite).
Vendredi 30 Avril 2010Canton de Saint Hippolyte du Fort

Visite du marché de Saint Hippolyte du Fort.

Lire la suite

Régulièrement William DUMAS se rend sur les marchés de sa circonscription afin de discuter avec ses concitoyens, se tenir informer des difficultés des habitants et intervenir quand cela est nécessaire.

Ce vendredi 30 avril William Dumas s'est rendu sur le marché de Saint Hippolyte du Fort.

Ce fut l'occasion de discuter des difficultés croissantes rencontrées par la population dont le pouvoir d'achat ne cesse de diminuer.

Photo n°1/6
William Dumas et Gérard Salté, secrétaire de la section socialiste de Saint Hippolyte du Fort.
William Dumas et Gérard Salté, secrétaire de la section socialiste de Saint Hippolyte du Fort.
Samedi 24 Avril 2010Canton de Saint Hippolyte du Fort

Inauguration de l'école et de la salle polyvalente de Pompignan.

Lire la suite

Ce samedi matin, William Dumas était invité à l'inauguration de la nouvelle école et de la salle polyvalente de Pompignan.
Voici le discours qu'il a prononcé devant la bergerie réaménagée en salle polyvalente par l'équipe municipale de Claude Reynard.

Monsieur le Président du Conseil Général, Cher Damien,
Monsieur le Président de la communauté de communes,
Monsieur le Maire,
Madame l’inspectrice d’académie,
- Mesdames et messieurs les enseignants,
- Chers parents,
- Mesdames, messieurs,
Je me réjouis d’être ici à Pompignan aujourd’hui, pour cette double inauguration.
Une nouvelle école maternelle dans un village, c’est un signe de vitalité et de dynamisme.
C’est l’avenir : L’avenir de nos enfants naturellement, mais aussi l’avenir de la commune.
A l’heure où certains établissements sont obligés de fermer des classes, à cause des réductions d’effectif, Pompignan prouve son dynamisme et son attractivité et permet de créer deux emplois.

On dit souvent que s’il y a une école, il y a de la vie. Mais c’est aussi parce qu’il y a de la vie, qu’il y a une école.

C’est la raison pour laquelle je me bats pour le maintien des services publics : le bureau de poste, l’épicerie, les transports en commun, l’école, la crèche… sont autant de moyens pour maintenir l’égalité des chances entre les territoires.

Je voudrais saluer ici le travail et l’investissement de l’équipe municipale.
On peut dire que vous vous êtes mouillés dans ce projet ! Vous n’avez pas hésité à vous jeter à l’eau !
Je pense bien sûr à l’eau découverte lors des travaux sur les fondations de l’école et aux micro pieux qu’il a fallu implanter…
Enfin, un petit mot sur cette bergerie que vous avez brillamment transformée en salle des fêtes.
J’y vois là une nouvelle preuve de votre dynamisme et de votre engagement pour le bien être des pompignanais.
En réhabilitant le patrimoine rural et en offrant de nouveaux équipements aux habitants, vous contribuer à la richesse culturelle de Pompignan et des alentours. J’en veux pour preuve le concert qui aura lieu le 1er mai dans cette nouvelle salle.

Je conclurais avec ces mots d’Aristophane :
« Pour les petits enfants, l'éducation, c'est le maître d'école ; pour les jeunes gens, c'est le poète. »
Avec cette école et cette salle des fêtes vous avez créé les lieux pour tous les accueillir.

Photo n°1/4
Les élus coupent le ruban inaugural.  Photos © Conseil général du Gard.
Les élus coupent le ruban inaugural. Photos © Conseil général du Gard.

Vidéos

Mercredi 16 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 09 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 08 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 19 Octobre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 16 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Jeudi 04 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Images

Lundi 08 Août 2016NîmesVisite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Visite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Vendredi 29 Juillet 2016AlèsPatrice REYDON, Nelly FRONTANAU et William DUMAS

Visite de l'Entreprise Harmony Bureaux et Tendance à Alès

Vendredi 29 Juillet 2016Permanence Frabrice VerRendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Rendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Mercredi 27 Juillet 2016Canton de TrèvesVisite du Canton de Trèves

Visite du Canton de Trèves

Vendredi 22 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du Canton de Génolhac

Visite du Canton de Génolhac

Jeudi 21 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du canton de Génolhac

Visite du canton de Génolhac