WILLIAM DUMAS

Député de la 5ème circonscription du Gard

Toute l'actualité

Mercredi 22 Avril 2009Canton de Anduze

Inauguration de la station d'épuration et des panneaux photovoltaïques de Saint Sébastien d'Aigrefeuille

Lire la suite

Dans une démarche volontaire de développement durable la petit commune cévenole de Saint Sébastien d'Aigurefeuille organisait ce mercredi, l'inauguration de la nouvelle station d'épuration sur lit de roseaux  et de l'installation de 270 m² de panneaux photovoltaïques sur le toit du foyer communal. Cette installation permettra à la commune d'alimenter en électricité une grande partie des bâtiments municipaux.

Ci-dessous, le discours de William DUMAS :

Monsieur le président du Conseil Général,
Monsieur le maire,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

L'équipe en place s'est engagée, lors de la campagne municipale, à conduire la commune dans la voie du développement durable et elle a su tenir ses promesses.
J'ai la conviction que vous tous ici vous avez su  tirer les leçons du passé, vous imprégner du présent et regarder vers l'avenir.
Je suis également certain que Saint-Sébastien d'Aigrefeuille deviendra  un exemple pour toutes ces petites communes souillées par les erreurs du passé.
Il va falloir 500 ans pour épuiser tout l'arsenic contenu dans le Reigoux. Le durable vous connaissez ! Mais vous, ici, désormais, vous vous inscrivez dans le développement durable et le respect de nos Cévennes.
Vous voyez loin, et bien. Loin avec cette station d'épuration 100% naturelle et ces panneaux photovoltaïques et bien avec cette vision économique et écologique.
Réussir à faire s'implanter l'entreprise qui a équipé le foyer en panneaux solaires en fournissant des logements aux salariés pour limiter les temps de trajets, c'est visionnaire et doublement intelligent.
Je parlais à l'instant des erreurs du passé. Mais vous avez la chance dans cette vallée de l'Amous, de posséder un magnifique héritage. Je pense aux petits hameaux de la commune,  au Castellas, au temple…
Il y a de très belles choses à voir à Saint-Sébastien d'Aigrefeuille et vous aussi vous laisserez à votre tour un héritage noble avec cette station d'épuration en filtres plantés de roseaux qui reliera à terme 150 habitations alors qu'auparavant vous n'aviez pas d'assainissement collectif.
Car il s'agit bien là d'un profond respect de notre terre qu'il faut préserver et soigner.
Ce toit de 270 mètres carrés, qui fournit une production supérieure à la consommation de tous les bâtiments communaux lui aussi témoigne de votre volonté de préparer l'avenir.

Je terminerais en citant le philosophe Maurice Blondel qui écrivait :
« Parce que l'avenir ne se prévoit pas, il se prépare »
Vous êtes bien placés pour le savoir, soyez-en félicités.

Photo n°1/4
Après avoir inaugurer la station d'épuration, les élus se rendent au foyer pour l'inauguration des panneaux photovoltaïques.
Après avoir inaugurer la station d'épuration, les élus se rendent au foyer pour l'inauguration des panneaux photovoltaïques.
Vendredi 17 Avril 2009Canton de Sommières

Ouverture du salon de la Bouvine à Aigues Vives

Lire la suite

Sous l'impulsion de la communauté de communes Rhôny Vistre Vidourle, l'an passé était organisé le premier salon de la bouvine d'Aigues Vives avec pour objectif de réunir les acteurs économique de la course libre et du monde camarguais. Des manadiers, éleveurs de chevaux et de taureaux de Camargue aux clubs taurins, en passant par les agriculteurs et les vignerons, l'ensemble des forces économiques de cette terre taurine avait rendez-vous à Aigues Vives pour cette deuxième édition du Salon de la Bouvine.
Cette année, une première journée consacrée  aux professionnels a permis aux protagonistes de la bouvine de se rencontrer et d'échanger autours de thèmes de développement économiques et culturels.
Dans le cadre d'un partenariat européen, une délégation italienne de la Maremma (Toscane) et de Grossetto était invitée étant donnée la présence d'élevages de taureaux dans cette zone humide du nord de l'Italie.
Ce vendredi 17 avril, avait lieu l'ouverture officielle du Salon.

Voici le discours prononcé par William DUMAS :

Monsieur le Président de la Communauté de communes Rhôny Vistre Vidourle,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

Je suis très heureux de me trouver parmi vous ce soir, pour l'ouverture de cette 2ème édition du Salon de la Bouvine.
Vous connaissez tous mon attachement à cette terre et à ses traditions : En tant que Député et Conseiller Général, je me bats quotidiennement pour que notre culture soit préservée, pour qu'elle perdure.

En mars au Pont du Gard, nous remettions la médaille du Département au raseteur Sabri Allouani. Récemment, j'ai rencontré un représentant des gardians professionnels. Je sais que vous vous inquiétez de cette proposition de loi qui veut rendre obligatoire le port de la bombe dans les manifestations publiques. Et je peux vous assurer, que lors de sa discussion à l'Assemblée, je me battrais contre cette proposition et je soutiendrais le caractère particulier de la Camargue et de la bouvine.

A l'Assemblé nationale, je fais aussi parti du groupe d'étude sur la tauromachie où je défends cette culture taurine face aux anti-corrida prompts à mettre dans le même sac les traditions espagnoles et camarguaises.
Et aujourd'hui, je suis vraiment enchanté de voir la place que vous accordez ici à la bouvine.
Fort du succès de la première édition, vous avez souhaité renouveler et étoffer ce nouveau rendez-vous et je ne peux que m'en réjouir.
Avec 30 millions d'euros par an, la bouvine est un secteur économique à part entière, c'est aussi un attrait touristique majeur.
Et votre démarche est constructive pour le territoire. En créant les conditions propices aux échanges et aux rencontres, vous renforcez un secteur économique porteur.

Avec la présence de producteurs, de manadiers, avec Militant du Goût (et Sud de France), vous mettez en avant les produits locaux et les modes de culture et d'élevage traditionnels qui préservent notre environnement.
Ce salon, unique en son genre, est bel et bien la vitrine de la bouvine, mais il offre surtout des solutions en termes d'organisation de filière et de développement touristique.

Vous avez associé ici acteurs économiques, institutionnels et culturels, dans une vision cohérente de développement local. Je vous en remercie.
Et pour conclure, je citerais cette phrase du poète Frédéric Mistral qui résume votre action :
« Les arbres aux racines profondes sont ceux qui montent haut. »

Photo n°1/7
William Dumas et Jean-Paul Fournier, Sénateur Maire de Nîmes face au stand d'une productrice locale.
William Dumas et Jean-Paul Fournier, Sénateur Maire de Nîmes face au stand d'une productrice locale.
Samedi 11 Avril 2009Canton de Saint Jean du Gard

100ème anniversaire de la ligne Anduze Saint Jean du Gard

Lire la suite

C'est sous une pluie battante que s'est déroulé, ce samedi 11 avril 2009, le lancement du centenaire du Train à vapeur des Cévennes.
A cette occasion, un weekend entier de fête et d'animations était organisé sur le thème 1900. Ainsi les élus en costume d'époque ont inauguré la fresque peinte sur un des wagon du train, devant un public lui aussi déguisé.

Ci-dessous le discours de William DUMAS :

"Monsieur le Sous-préfet, Monsieur Eric PORTAL,
Monsieur le Président du Syndicat intercommunal pour la Promotion Touristique de la Vallée des Gardons, Monsieur Michel ANTHERIEU
Messieurs les Conseillers généraux,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

Je vous remercie de m'avoir invité à l'ouverture de ces trois jours de fête pour le 100ème anniversaire de la ligne Anduze – Saint Jean du Gard.
Si l'on regarde cette locomotive, je dirais que c'est une belle centenaire pleine de jeunesse et d'avenir que nous fêtons aujourd'hui !

Je ne reviendrais pas sur l'histoire rocambolesque de cette ligne de chemin de fer, ni sur les multiples ouvrages d'art qui émaillent ses 13 km de voie, plusieurs d'entre vous l'ont fait mieux que je ne saurais le faire.

Je voudrais simplement souligner l'importance économique de ce petit train.
Vous l'avez dit, il y a un siècle, cette ligne a vu le jour pour exporter les soies des magnaneries cévenoles. Pendant longtemps, quand les automobiles étaient encore rares, ce train était le seul moyen de transport mécanique pour rallier Alès où Nîmes, il a permis de « désenclaver » Saint Jean du Gard et les vallées des Gardons.

Aujourd'hui, il est une bouffée d'oxygène pour l'emploi de ces vallées et l'économie cévenole. Et je remercie l'ensemble du personnel et les élus du syndicat intercommunal qui entretiennent avec passion cette ligne et qui font vivre ce formidable train.
Ce train c'est une façon originale de découvrir les merveilles de ces vallées du Gardon : La bambouseraie de Prafrance, le Musée du Désert, l'aquarium de Saint Jean du Gard, le musée des vallées cévenoles, celui de la soie et j'en passe. Il offre un panorama exceptionnel de notre territoire à la portée de tous.

Je dirais, enfin, que le programme des festivités pour les jours à venir montrent bien le dynamisme et l'engagement des hommes et des femmes qui font vivre ce train et à travers lui, tout ce territoire.
Bravo à tous c'est une belle réussite.

Pour conclure avant d'être trop long, je citerais un amoureux des Cévennes, puisqu'il s'agit de Robert Louis Stevenson qui écrivait dans  « Voyage avec un âne dans les Cévennes »
«En vérité, je ne voyage pas pour atteindre un endroit précis : simple plaisir de voyager.»

Photo n°1/7
Les élus, tous à la mode 1900, devant la fresque du centenaire peinte sur un des wagon du train.
Les élus, tous à la mode 1900, devant la fresque du centenaire peinte sur un des wagon du train.
Jeudi 09 Avril 2009Nîmes

Kader Arif, candidat socialiste aux élections européennes en campagne à Nîmes.

Lire la suite

Traversant l'Aquitaine, la région Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon, le programme de campagne de Kader ARIF, tête de liste du parti socialiste pour la région sud-ouest est prévu en plus de 15 étapes : des rencontres avec des élus, des vignerons, des pêcheurs, des associations et surtout de nombreux salariés dont l'emploi est menacé par la crise économique.

Kader ARIF a donc fait le choix d'une campagne de proximité, qui doit montrer que l'Europe fait partie intégrante de notre vie quotidienne. C'est pourquoi la mobilisation de tous est essentielle, et le choix est simple: c'est un combat gauche / droite.
Vision ultra libérale et conservatrice, génératrice d'injustices et d'inégalités, contre vision progressiste et solidaire, porteuse d'espoir et de justice sociale. Élire une majorité de gauche au Parlement européen cela signifie changer les politiques pour plus de justice sociale, plus de solidarité et plus d'espoir.

C'est la raison pour laquelle, l'étape gardoise de la liste socialiste s'est déroulée au Café de l'Univers, promenade Wagner, dans le quartier de Pissevin à Nîmes.

Là, en présence de William DUMAS et de Fabrice VERDIER, accompagné de Nicolas Cadène, le candidat gardois de la liste, Kader ARIF s'est prêté aux questions des journalistes après avoir exposé les principaux axes de campagne inscrits dans le Manisfesto.

Photo n°1/2
A gauche de la table, les journalistes, à droite, Kader Arif, les membres gardois de la liste PS aux élections européennes, William Dumas et Fabrice Verdier, 1er secrétaire Fédéral du Parti Socialiste.
A gauche de la table, les journalistes, à droite, Kader Arif, les membres gardois de la liste PS aux élections européennes, William Dumas et Fabrice Verdier, 1er secrétaire Fédéral du Parti Socialiste.
Vendredi 03 Avril 2009Canton de Saint Hippolyte du Fort

Rencontre des élus du canton de Saint Hippolyte du Fort.

Lire la suite

Après avoir visité les cantons de Sumène, Lasalle, Trèves, Alzon, Sauve, Saint-Jean-du-Gard, Alès Ouest et Saint-André-de-Valborgne, le député William DUMAS, s'est rendu le vendredi 3 avril 2009, dans le canton de Saint-Hippolyte-du-Fort, en compagnie du président du Conseil Général et conseiller général du canton, Damien ALARY, où il a pu rencontrer les maires, les conseillers municipaux et les habitants.

A Pompignan, il a été question du surcoût des travaux de l'école maternelle occasionné par la découverte d'une nappe d'eau. Le maire, Claude REYNARD, a ensuite évoqué l'avancée des travaux de la Bergerie, prochainement transformée en salle pour tous, puis l'état du réseau de canalisation d'eau potable.

A Saint-Hippolyte-du-Fort, le maire est longuement revenu sur le projet de maison de retraite qui devrait accueillir 60 lits dont 20 pour des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer.
Par ailleurs, un membre du conseil municipal a exprimé ses inquiétudes concernant la mise en place du Revenu de Solidarité Active en juin 2009. En effet, sur la zone allant de Quissac au Vigan le nombre de dossiers éligibles au RSA est passé de 1400 à 2600.

Le député William DUMAS et le Président Damien ALARY se sont ensuite rendus à la mairie de Cros où les élus du Département se sont engagés à trouver des solutions pour la couverture en ADSL sur 80% du territoire de la commune d'ici 2010. Les questions d'approvisionnement d'eau ont été abordées par le Maire André ALEGRE et les élus ont pu constater l'avancement des travaux de la station d'épuration.

A La Cadière et Cambo, le maire, Jean-Louis LAGARDE a fait visiter aux élus la mairie entièrement restaurée. Il s'est ensuite inquiété des problèmes de sécurité routière sur sa commune. Pour sécuriser le carrefour débouchant sur la D999 un « tourne à gauche » sera donc mis en place.

Pour achever cette visite cantonale, le Président du Conseil Général, Damien ALARY et le député William Dumas, en présence du Sous-préfet du Vigan Patrick MARTINEZ et de Madame Pilar CHALEYSSIN, Présidente de l'association des Maires du Gard et bien évidemment de monsieur Marc le FRAPER, maire de Conqueyrac, président de la communauté de communes  Cévennes Garrigues, ont inauguré la mairie de Conqueyrac entièrement restaurée depuis les inondations de 2002.

Dans toutes les communes, les maires se sont inquiétés des demandes multiples qu'ils reçoivent depuis quelques mois pour installer des fermes photovoltaïques sur des terres agricoles. Ils regrettent qu'il n'y ait aucune réglementation dans ce domaine.
Le député William Dumas va poser une question écrite au ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire afin d'obtenir des réponses claires et une réglementation inscrite dans le code de l'urbanisme.

Photo n°1/4
Mairie de Pompignan : William Dumas et Damien Alary, Président du Conseil Général du Gard et conseiller général du canton de Saint Hippolyte du Fort écoutent Claude Reynard,Maire de Pompignan et son conseil.
Mairie de Pompignan : William Dumas et Damien Alary, Président du Conseil Général du Gard et conseiller général du canton de Saint Hippolyte du Fort écoutent Claude Reynard,Maire de Pompignan et son conseil.
Vendredi 03 Avril 2009Canton de Saint Hippolyte du Fort

Inauguration de la Mairie de Conqueyrac.

Lire la suite

Ce vendredi 3 avril 2009, après la visite du canton de Saint-Hippolyte-du-Fort, en compagnie du président du Conseil Général et conseiller général du canton, Damien ALARY, où ils ont  rencontré l'ensemble des maires du canton, William DUMAS et Damien ALARY étaient conviés à l'inauguration de la nouvelle mairie de Conqueyrac.

Voici le discours de William DUMAS pour l'occasion :

Monsieur le Sous-préfet,
Monsieur le président du Conseil Général,
Monsieur le maire,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

C'est non sans émotion que je suis parmi vous aujourd'hui pour l'inauguration des travaux de réhabilitation qui ont été réalisés à la Mairie de CONQUEYRAC.

Je tiens à féliciter Marc Le Fraper Du Hellen, le Maire de Conqueyrac, qui a su convaincre et porter ce projet jusqu'à son terme.

Par son dévouement et sa compétence, il a su se mettre au service de ses concitoyens dont nous constatons aujourd'hui les très beaux résultats.

Pour un élu de la Nation, il est toujours très agréable de pouvoir observer d'aussi beaux édifices. Les bâtiments communaux, et en premier chef la Mairie, sont au cœur de la démocratie locale.

La Mairie, c'est la maison des citoyens. C'est aussi la maison des élus du peuple : les conseillers municipaux.
La Mairie, lieu de vie, lieu de citoyenneté, doit être chaleureuse, accueillante. Car outre le symbole républicain, elle est aussi le cadre privilégié de prestations de services publics. Ces services publics qu'il nous faut sans cesse défendre pour assurer à nos concitoyens la possibilité d'un choix et d'un cadre de vie de qualité.

Cette grande baie vitrée symbolise à elle seule ce que doit être une mairie : ouverte sur le monde et transparente.

Nous savons que le quotidien d'un maire rural et de son équipe, c'est de faire face à de plus en plus de responsabilités avec de moins en moins de moyens.

Les obligations des maires, le désengagement de l'État, la réforme des collectivités suscitent de l'inquiétude concernant l'évolution de la situation financière des communes rurales.

Il faut prendre soin de nos petites communes et de leurs maires. La fonction de maire est un véritable sacerdoce. Vous êtes sur le pont tous les jours, votre investissement est la première pierre de l'aménagement du territoire et je suis fier aujourd'hui de témoigner de votre dynamisme et de représenter ce territoire auquel je suis attaché.

A n'en pas douter, la Mairie de CONQUEYRAC constitue un bel exemple de cette soif de construire et de vivre mieux ensemble.

Il nous reste maintenant à poursuivre nos efforts dans cette voie pour préserver, renforcer et développer le dynamisme de notre circonscription.
Car, comme l'a dit Antoine de Saint-Exupéry : « Être homme, c'est précisément être responsable. C'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde ».
Je vous remercie.

Photo n°1/5
Les invités se pressent devant la Mairie rénovée.
Les invités se pressent devant la Mairie rénovée.
Jeudi 26 Mars 2009Canton de Saint Jean du Gard

40ème anniversaire de la FNACA

Lire la suite

Cette année le comité du Gard de la FNACA (Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, de Tunisie et du Maroc) fêtait ses 40 ans d'une histoire difficile liée à la reconnaissance de la guerre d'Algérie.

Voici le discours de William DUMAS :

Monsieur le Président, Monsieur APARICIO,
Mesdames, Messieurs,
Je vous remercie de m'avoir convié à votre 40me congrès départemental.
C'est avec plaisir que je reviens à chacun de vos rassemblements car je crois fermement à l'utilité de votre association.

La FNACA fête ses 40 ans d'existence.

40 années durant lesquelles vous n'avez cessé de rappeler l'Histoire, d'interpeler les gouvernements pour qu'enfin nous regardions notre passé en face.

Je ne ferais pas de long discours sur l'histoire officielle, je rappellerais seulement ceci :
Il a fallu quatre décennies pour que la Guerre d'Algérie soit traitée comme il convenait. Il aura fallu attendre 1999 pour que soit reconnu officiellement le terme de "guerre d'Algérie" et accordée la qualité d'anciens combattants aux 2 millions d'appelés qui y ont combattu de 1955 à 1962.
C'est votre action auprès des historiens et des politiques qui a abouti à la reconnaissance du caractère particulier de ce conflit mais aussi sa dénomination.

Vous pouvez être fier du travail accompli.

Aujourd'hui, en ce 40ème anniversaire du comité départemental du Gard, je voudrais souligner votre travail quotidien :
D'abord pour le monde combattant avec la caisse mutualiste, les centres familiaux, votre service vacances, votre service juridique et social.

Ensuite, ce que vous faites pour l'Histoire : le devoir de mémoire, de témoignage et d'éducation en intervenant dans les écoles et les collèges.

Enfin, la réhabilitation des lieux de mémoire comme le carré militaire de Saint Jean du Gard ou plus récemment la commémoration de la Rafle de Driolle et la pose d'une plaque au pont de Planque à Saint Hippolyte du Fort. Pour toutes ces actions, je vous remercie et vous assure de mon entier soutien.

Pour être bref, avant de conclure je souhaite adresser un salut particulier à Monsieur APARICIO et au comité de la FNACA de Saint Jean du Gard, qui fêtent respectivement 10 ans de présidence et 40 ans d'existence.
Vous le savez, en temps que député, je suis à l'écoute de vos revendications et j'œuvre pour que soient préservés vos intérêts matériels et moraux.

Je finirais par ces mots de Victor HUGO en hommage à vos engagements pour la paix et la mémoire :
« Les souvenirs sont nos forces. Quand la nuit essaie de revenir, il faut allumer les grandes dates, comme on allume des flambeaux. »
Je vous remercie.

Photo n°1/5
Discours de Raymond Aparicion, Président du comité Fnaca de Saint Jean du Gard.
Discours de Raymond Aparicion, Président du comité Fnaca de Saint Jean du Gard.
Mardi 24 Mars 2009Assemblée Nationale

Question au Gouvernement sur la solidarité et la répartition des richesses.

Lire la suite

Dans le cadre des questions au Gouvernement retransmises à la télévision, en séance publique à l'Assemblée Nationale, William DUMAS est intervenu sur les intentions du Gouvernement face aux scandales à répétitions des stocks options et aux salaires des grands patrons, ci-dessous la vidéo de l'intervention et le texte de sa question :

Madame la ministre de l'économie de l'industrie et de l'emploi.
Quel sens donnez-vous aujourd'hui au mot SOLIDARITÉ ?
Il y a moins d'un an, le chef de l'État n'avait que ce mot à la bouche.
Il nous expliquait alors que tous les français, sauf bien entendu les plus riches, protégés par le bouclier fiscal, devaient participer au financement du RSA au nom de cette solidarité.
Il a même déclaré le 28 août à Laval : « S'il y a de l'argent
pour le haut, il doit y en avoir pour le bas ».
Hier soir, à Saint-Quentin, je ne l'ai pas entendu prononcer une seule fois le mot solidarité.
Pourtant, il me semble qu'il y a trop d'argent pour le haut et plus du tout pour le bas.
51 millions d'euros de bonus pour les managers d'une filiale du Crédit Agricole qui licencie 75 employés, un parachute doré de 3,2 millions d'euros pour le futur ex PDG de Valeo. Un salaire de 850 000 euros pour celui de la Société Générale, qui, à force d'injonctions vient de renoncer, à ses stocks options. Quel sacrifice !!!
Madame la ministre, vous déclariez il y a peu : « Quand la
performance est bonne, il n'y a pas de honte à ce que la rémunération le soit aussi ». Alors faites respecter les règles de la décence et de la solidarité.
Je vous donne un exemple : si chaque PDG qui gagne plusieurs millions d'euros renonçait à 10% de son salaire que d'emploi créés ou sauvés !
Le MEDEF vient de découvrir subitement qu'il faut une éthique. Son code de bonne conduite ne fait que prouver
qu'il n'y avait, auparavant, aucun principe, aucune conscience.  Ce qui nous fait douter de la sincérité des propos de madame Parisot !
Aujourd'hui, plus que jamais, les français ont besoin de retrouver le véritable sens du mot solidarité.
C'est pourquoi madame la ministre je vous demande quand allez-vous nous proposer de légiférer, pas pour régler une situation ponctuelle mise en évidence par la crise, surtout pas pour calmer les esprits : mais pour assainir et moraliser durablement, solidairement notre société ?"


Question d'actualité à Christine LAGARDE, Ministre de l'économie sur les salaires des grands patrons et la solidarité.

Vendredi 20 Mars 2009Canton de Saint André de Valborgn

Rencontre avec les élus du canton de Saint André de Valborgne.

Lire la suite

Après avoir visité les cantons de Sumène, de Lasalle, de Trèves, d'Alzon, de Sauve et de Saint Jean du Gard, le député William DUMAS, accompagné du conseiller général Francis MAURIN, s'est rendu ce vendredi 20 mars 2009, dans le canton de Saint-André-de-Valborgne, où il a pu rencontrer les maires, les conseillers municipaux et les habitants.

A Peyroles, Monsieur François ABBOU a présenté les grandes lignes du Plan Local d'Urbanisation.

Madame Bernadette MACQUART le Maire de l'Estrechure a annoncé les études en cours pour la rénovation du réseau d'assainissement.

Cette visite a été l'occasion, pour William DUMAS, de faire le point avec les élus locaux sur les risques de désertification médicale dans le canton suite au vote de la loi Hôpital Santé Patients et Territoires.

A la mairie des Plantiers, il a été question de la réforme des collectivités territoriales.

A Saumane, les élus ont interrogé le député sur le fonctionnement du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale.

Enfin à Saint André de Valborgne, où le maire s'était excusé, une habitante a demandé à William DUMAS d'interroger le gouvernement sur l'avenir des propharmaciens, il a aussi été question de la couverture téléphonique et internet de la Vallée Borgne.

Photo n°1/6
A la mairie de Peyroles, avec Francis Maurin le conseiller général du canton et François Abbou le Maire.
A la mairie de Peyroles, avec Francis Maurin le conseiller général du canton et François Abbou le Maire.
Jeudi 19 Mars 2009Nîmes

Manifestation pour l'emploi, le pouvoir d'achat et les services publics.

Lire la suite

Environs 2,5 millions de personnes ont manifesté le 29 janvier contre la politique du gouvernement. Un mouvement massif auquel ont participé, dans tous les cortèges en France, les socialistes.

Ce jeudi 19 mars 2009, la deuxième journée de mobilisation a été encore plus suivie puisque plus de 3 millions de personnes étaient dans la rue.

A Nîmes, William DUMAS, député de la 5ème circonscription a manifesté de Fabrice VERDIER, Conseiller Régional, de Jean DENAT et de Françoise DUMAS d'Habitat du Gard et de l'ensemble des élus, des militants.

Le départ de la manifestation avait lieu à 15h00 en haut de l'avenue Jean Jaurès.

Plus de 35 000 personnes ont défilé dans les rues de la Préfecture du Gard pour dire leur opposition à la politique du Gouvernement, pour la défense des services publics partout menacés et pour le pouvoir d'achat.

Les élus socialistes se sont réjouis de l'importance de la mobilisation.

Photo n°1/8
William Dumas et Françoise Dumas.
William Dumas et Françoise Dumas.

Vidéos

Mercredi 16 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 09 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 08 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 19 Octobre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 16 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Jeudi 04 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Images

Lundi 08 Août 2016NîmesVisite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Visite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Vendredi 29 Juillet 2016AlèsPatrice REYDON, Nelly FRONTANAU et William DUMAS

Visite de l'Entreprise Harmony Bureaux et Tendance à Alès

Vendredi 29 Juillet 2016Permanence Frabrice VerRendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Rendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Mercredi 27 Juillet 2016Canton de TrèvesVisite du Canton de Trèves

Visite du Canton de Trèves

Vendredi 22 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du Canton de Génolhac

Visite du Canton de Génolhac

Jeudi 21 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du canton de Génolhac

Visite du canton de Génolhac