WILLIAM DUMAS

Député de la 5ème circonscription du Gard

Toute l'actualité

Mercredi 30 Juillet 2008Canton de Alès Ouest

Visite de la Mine témoin de Rochebelle à Alès.

Lire la suite

Le mercredi 30 juillet, William DUMAS s'est rendu en visite sur le canton d'Alès.

Cette visite avait pour objectif d'observer le développement culturel et économique du bassin alésien en période estivale.

Après avoir visité le Musée PAB, William DUMAS, accompagné de sa suppléante Anne Marie Vendeville, du directeur de cabinet du Président du Conseil Général du Gard Guy CANCEL, du Conseiller Général Laurent PONS et du conseiller Régional Fabrice VERDIER, s'est rendu à la mine témoin de Rochebelle.

Cette mine a été ouverte en 1945 pour l'apprentissage et la formation des jeunes mineurs.

Depuis 1984, la mine accueille le public et témoigne de l'activité minière du bassin alésien.

La visite de la mine faite par Monsieur Frédéric RICQUEBOURG et Madame DURAND, Directrice et  fut d'une grande précision.

Ce fut un voyage à travers plus d'un siècle d'exploitation du charbon. Depuis la moitié du XIXème siècle où les hommes travaillaient près de 15 heures par jour dans des conditions effroyables jusqu'à la fermeture des puits dans les années 70, l'activité minière a façonné le bassin alésien et laissé des traces indélébiles dans le paysage.

Mercredi 30 Juillet 2008Canton de Alès Ouest

Repas au Jardin de l'ASPI à Alès.

Lire la suite

Le mercredi 30 juillet, William DUMAS s'est rendu en visite sur le canton d'Alès.

Cette visite avait pour objectif d'observer le développement culturel et économique du bassin alésien en période estivale.

Après avoir visité le Musée PAB et la mine témoin , William DUMAS, sa suppléante Anne Marie Vendeville, le directeur de cabinet du Président du Conseil Général du Gard Guy CANCEL, le Conseiller Général Laurent PONS responsable de la formation et de l'insertion et le Conseiller Régional Fabrice VERDIER, ont pris leur repas au Jardin de l'ASPI à Rochebelle.

L'ASPI est l'Association de Soutien pour l'Insertion. Elle aide les personnes hors du circuit de l'emploi à trouver des solutions pour se réinsérer dans la société à travers deux jardins, celui de Saint-Christol et celui de Rochebelle, où sont produits légumes et fruits en culture bio.

L'association emploie 23 personnes dont 12 salariés dans le cadre des contrats de retour à l'emploi.

La présidente de l'ASPI, Anne-Marie Vendeville vient de prendre la présidence de l'Association du collectif de l'insertion par l'économie, regroupant 38 associations d'insertion et 47 chantiers sur les 57 que compte le Gard.

Ce repas fut l'occasion pour les représentants des collectivités de gouter aux productions des jardins de l'ASPI. Dans un cadre champêtre, ils ont  dégusté un repas entièrement confectionné avec les légumes produits sur place : Tortilla du jardinier, salades aux quatre tomates et brochettes de fruits.

Les personnels de l'ASPI ont d'ailleurs publié un livre de recettes intitulé "A table, c'est chaud !" disponible auprès de l'association.

Lundi 28 Juillet 2008Canton de Sommières

20ème anniversaire de l'extension du réseau hydraulique en Vaunage

Lire la suite

Ce lundi avait lieu, à la cave coopérative de Calvisson, une réunion à l'occasion du 20ème anniversaire de l'extension du réseau hydraulique en Vaunage.

Un grand nombre d'élus et de représentants du monde agricole été présents.

Après un historique de la mise en œuvre du réseau d'irrigation par les représentants de BRL(Bas Rhône Languedoc), il a été question de l'avenir du réseau et des nouveaux aménagements prévus.

Face aux nouveaux besoins comme l'irrigation des vignes ou l'adduction d'eau potable pour les particuliers, les agriculteurs et les élus sont convenu de la nécessité d'un plan global d'aménagement du réseau pour les prochaines décennies ou l'Europe, l'État, la Région et le Département seront aux côtés des communes.

L'eau est un enjeu important pour l'avenir de la Vaunage, aussi bien pour l'irrigation que pour la consommation humaine.

Photo n°1/4
Projection de présentation par BRL.
Projection de présentation par BRL.
Vendredi 18 Juillet 2008Canton de Alzon

Rencontre avec les élus du canton d'Alzon

Lire la suite

Après avoir visité les cantons de Sumène et de Lasalle en avril et juin dernier, le député William DUMAS, accompagné du conseiller général Laurent PONS s’est rendu ce vendredi 18 juillet 2008, dans le canton d’ALZON où il a ainsi pu rencontrer l’ensemble des Maires, des conseillers municipaux ainsi que les nouveaux élus.

La question de l’Internet haut-débit fut le sujet le plus abordé dans l’ensemble des communes. Le Conseiller Général Laurent PONS a rappelé que les collectivités sont obligées de se substituer au désengagement de l’état en la matière. La Région, le Département et la Communauté de communes recherchent les meilleures solutions techniques. A l’heure actuelle des sociétés proposent des solutions individuelles à des prix abordables. C’est peut-être ce système qui permettra d’attendre le financement d’un équipement durable.

En Mairie d’AUMESSAS et d’ALZON, la discussion a porté sur l’intégration de 27 nouvelles communes dans la zone d’adhésion du Parc National des Cévennes.

A ARRIGAS, les élus ont demandé l’intervention de William DUMAS à propos de l’ouverture dominicale d’une pharmacie de garde au Vigan. Entre autres sujets de politique nationale, le site de Peyraube a été abordé, une discussion s’est engagée sur les nouvelles orientations de la collectivité.

Madame le Maire de BLANDAS a exposé le projet de station d’épuration à lit de roseaux.

Les questions de route et de transport scolaire ont été abordées à CAMPESTRE et LUC, où la commune participe au ramassage scolaire. Il a aussi été question des normes européennes sur la vente des produits agricoles.

A VISSEC, William DUMAS a partagé son expérience de Président de l’EPPC du Pont du Gard avec Laurent PONS président du Syndicat mixte du Cirque de Navacelles en attente de l’obtention du label Grand site.

Cette visite a été l’occasion, pour William DUMAS, de présenter l’actualité législative et son activité à l’Assemblée Nationale et de faire le point avec les élus locaux sur les projets en cours dans les communes et dans le canton.

Photo n°1/7
Mairie d'Aumessas : Laurent Pons Conseiller général du canton, Marie Renée Laurent, Maire d'Aumessas, et William Dumas.
Mairie d'Aumessas : Laurent Pons Conseiller général du canton, Marie Renée Laurent, Maire d'Aumessas, et William Dumas.
Samedi 05 Juillet 2008Canton de Sauve

Inauguration de la Zone d'Activités Multiples Combe Martèle à Sauve

Lire la suite

Ce samedi  5 Juillet 2008 était inauguré la Zone d'Activité Multiple Combe Martèle de Sauve.
Cette ZAM est située au carrefour de deux grands axes routiers, à égale distance de Nîmes, Alès et Montpellier.
A 40 minutes de ces trois agglomérations, la zone de chalandise est constituée de 800 000 habitants.

La volonté de la Communauté de Communes Coutach Vidourle a souhaité livrer des terrains prêt à la construction, disposant de toutes les accès aux réseaux.

L'intégration paysagère a été un exigence de la communauté de communes. Avec 20% d'espaces verts et d'aménagements paysagers sur l'ensemble de la zone, avec l'enfouissement des réseaux, la ZAM est un exemple de zone commerciale intégrée dans le paysage.

L'ensemble des équipement publics et de voirie, ainsi que les espaces verts seront entretenus par la collectivité.

La Zone d'activités dispose de possibilité de connexion ADSL de 8 Méga (8000 kbps).

Les entreprises nouvelles bénéficient d'une exonération totale des bénéfices pendant 23 mois puis dégressive pendant trois ans.

Les entreprises créées jusqu'en 2009 dans les zones de revitalisation rurale bénéficierons elles aussi d'abattements fiscaux.

Cette opération a été financée par la Communauté de Communes Coutach Vidourle, le Conseil Général du Gard et le ministère de l'intérieur.

Photo n°1/7
Les travaux de la Zone d'Activités Multiples.
Les travaux de la Zone d'Activités Multiples.
Vendredi 04 Juillet 2008Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de la société 30H7 à Montpezat.

Lire la suite

Monsieur DUMAS s'est rendu ce vendredi, dans la société 30H7 Mécanique de Précision située à MONTPEZAT, 1, rue Coste Salade.  

La société 30H7 conçoit et réalise des pièces ou ensembles mécaniques de précision, de formes complexes ou très ouvragées, aussi bien en tournage qu'en fraisage.  

Du prototype, réalisé dans les locaux de 30H7, à la série de moyenne quantité, l'équipe travaille pour des secteurs d'activités variés et demandeurs d’une très haute qualité : la santé, l'aéronautique, le nucléaire, la robotique ou l'arme.  
Fort de 18 années d'expérience, 30H7 offre une qualité, une précision et une rapidité d'exécution qui répondent aux besoins des clients les plus exigeants comme Eurocopter ou le CEA.  

Cette visite fut l'occasion pour William DUMAS de rappeler l'importance de la présence d'entreprise de haute qualité technologique sur notre territoire. Implantée dans la zone d'activités de MONTPEZAT, 30H7 est une société aux normes ISO 9001, respectueuse de l'environnement et parfaitement intégrée dans le paysage local.

Photo n°1/5
William Dumas découvre une des pièces de forme complexe usinée par la société 30H7.
William Dumas découvre une des pièces de forme complexe usinée par la société 30H7.
Vendredi 04 Juillet 2008Canton de Sommières

Visite de la poterie de M. Esteban à Aigues Vives

Lire la suite

Monsieur DUMAS a visité ce vendredi, la poterie de Richard ESTEBAN, rue de l'Abattoir à Aigues Vives.

Installé depuis prés de trente ans dans l'ancien abattoir du village, Monsieur ESTEBAN réalise toutes sortes de poteries  de traditions, de créations originales dans un cadre des plus agréables.

De la vaisselle languedocienne aux séries d'assiettes en passant par des modèles de plats du XVIIème siècle ou des flèches de toit, M. ESTEBAN fabrique et vend ses céramiques sur place à Aigues Vives. Plus de 170 modèles dans des tailles et coloris différents sont présentés dans les 200m² de la "halle aux oiseaux" , le magasin de la poterie.

Depuis peu la poterie de Richard ESTEBAN bénéficie du label "Entreprise du Patrimoine Vivant". Ce label est une marque du Ministère de l’économie, qui distingue des entreprises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Richard ESTEBAN vend ses poterie à travers le monde, aux États Unis, en Australie, au Japon, en Angleterre...

Cette visite a été l'occasion pour William DUMAS de saluer le savoir faire et l'inventivité de cet artisan.

Enfin, Monsieur ESTEBAN, avec le concours de Gérard COQUELIN dit "Coco" ferronnier de Saint Hippolyte du Fort, est en train d'aménager un gite d'une grande qualité, avec des faïences réalisées dans sa poterie et du mobilier d'art en fer forgé réalisé par Coco.

Bien implanté dans le village, Richard ESTEBAN participe à l'organisation du Festival du Film Court d'Aigues Vives dont la prochaine édition se déroule les 25 et 26 juillet 2008.

Photo n°1/6
William Dumas observe l'engobe d'une tasse.
William Dumas observe l'engobe d'une tasse.
Vendredi 04 Juillet 2008Canton de Sommières

Inauguration de l'église Saint Saturnin rénovée à Nages

Lire la suite

William DUMAS était invité à l'inauguration de l'Eglise Saint Saturnin de Nages, sur la commune de Nages et Solorgues, ce vendredi à 19h.
En présence de Monsieur le Maire, de son prédécesseur, de Monsieur le curé, du Président de la communauté de communes et des élus.

Ci dessous le discours qu'il a prononcé :

"Monsieur le Maire,
Monsieur le Vice Président du Conseil Général, Cher ami,
Monsieur le Président de la Communauté de Communes,
Monsieur le Curé, Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

Je tiens tout d'abord à remercier Monsieur le Maire, pour son aimable invitation qui me touche tout particulièrement.

C'est avec plaisir que je me retrouve à vos côtés pour inaugurer les travaux de rénovation de cette église Saint-Saturnin et je voudrais souligner combien il est réconfortant de constater les améliorations et les embellissements apportées au patrimoine et au cadre de vie dans les communes de cette circonscription et de ce canton.

Tel est le cas aujourd'hui, car, grâce aux efforts de tous, ainsi qu'au savoir faire des différents corps de métiers qui ont travaillé sur ce chantier, il nous est désormais donné d'admirer une église embellie et surtout sécurisée pour le bien être de tous.

Cette restauration est importante car elle permet la conservation d'un édifice remarquable, à l'histoire tumultueuse. (Je n'y reviendrai pas).

Il est toujours important à mes yeux, en tant que Président de l'E.P.C.C. du Pont du Gard, de mettre en valeur la richesse de notre patrimoine historique, car je reste convaincu que c'est une ressource inépuisable pour notre tourisme.

Aujourd'hui, la première ressource économique de notre département, devant l'agriculture et la vigne, c'est le tourisme. Il est donc primordial de continuer à le développer et à la pérenniser en valorisant notre patrimoine.

Et la commune de NAGES avec son oppidum gaulois, son pont romain, son temple et son église aujourd'hui rénovée, est un exemple parfait de cette richesse du patrimoine.

Nous avons fait des efforts sans précédent pour la qualité et la diversité de l'offre d'accueil, mais nous avons encore du travail à fournir et des branches à exploiter, je pense notamment au tourisme handicap et au tourisme vert.

Cette rénovation est aussi le symbole d'une communauté vivante, qui respecte, entretient et assume son patrimoine.
Elle prouve la vitalité de la Commune de NAGES et SOLORGUES et de ses habitants, et surtout la volonté de conserver en parfait état ce patrimoine légué par nos anciens.

Il est pour moi tout à fait naturel que le Conseil Général réponde à la sollicitation du Conseil Municipal et prenne toute la mesure de la situation en contribuant à la concrétisation de cette réalisation par un soutien financier soulageant ainsi le budget de votre collectivité.

Je remercie donc mon ami, Christian VALETTE, votre Conseiller Général, qui a soutenu ce dossier au Département comme il soutient les dossiers des communes du canton de SOMMIERES, avec ferveur et détermination.

Je remercie également toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour l'intérêt public et pour l'amélioration de la qualité de vie de cette commune, je pense naturellement aux deux équipes municipales qui se sont relayées pour mener à bien ce projet et aux entreprises qui ont participé à cette rénovation.

Je souhaite terminer mon propos par cette citation d'Antoine SAINT EXUPERY :
« Être homme, c'est précisément être responsable. C'est sentir en posant sa pierre que l'on contribue à bâtir le monde ».                           Je vous remercie."

Photo n°1/4
Beaucoup de monde pour cette inauguration.
Beaucoup de monde pour cette inauguration.
Mercredi 25 Juin 2008Assemblée Nationale

Question au Gouvernement sur la crise viticole

Lire la suite

Le Député William DUMAS est intervenu en séance publique de Questions au Gouvernement, le mercredi 25 juin 2008, à 15h56.

Ci-dessous la vidéo de l'intervention de W. DUMAS.

Ci-dessous le compte rendu de séance de l'intervention de W. DUMAS et la réponse du Ministre M. BARNIER à l'Assemblée Nationale  :

"M. le président. La parole est à M. William Dumas, pour le groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche.
M. William Dumas. Monsieur le président, ma question s'adresse à M. le ministre de l'agriculture et de la pêche, et je la pose au nom de la filière viticole et de l'ensemble des députés socialistes de la région Languedoc-Roussillon.
Le 29 mai 2008, un plan de modernisation de la filière viticole a été annoncé pour les cinq ans à venir. Un plan d'aide est nécessaire et urgent car un nombre important de vignerons est en grande difficulté financière et de trésorerie.
Dans les années 90, 100 000 hectares ont été arrachés, et depuis les plans se succèdent. Depuis 2004, 34 000 hectares supplémentaires ont disparu en Languedoc-Roussillon, alors que d'autres régions plantent. Entre 2000 et 2005, 5 000 exploitations ont cessé leur activité. Le Languedoc-Roussillon, le plus grand vignoble du monde, doit-il devenir le plus petit de France ? C'est la survie de la viticulture qui est en question.
Au moment où je vous parle, des milliers de viticulteurs clament leur désarroi dans les rues de Montpellier, victimes d'une augmentation sans précédent de leurs charges d'exploitation : engrais, produits phytosanitaires, verres et bouteilles, et surtout le fioul agricole qui a augmenté de 55 % en un an.
Le redémarrage annoncé n'est pas au rendez-vous du marché. La loi de modernisation de l'économie va continuer à permettre à la grande distribution d'imposer ses prix et ses conditions de vente, sans aucune contrepartie pour les viticulteurs. Votre plan ne doit pas faire non plus l'impasse sur la communication en matière de vin, je pense notamment à la législation liée à Internet.
C'est pourquoi, la profession viticole demande au plus vite : un dégrèvement fiscal pour tout le foncier non bâti ; la transparence dans la constitution des prix ; une clarification de la législation sur la publicité sur Internet ; le fioul à 0,40 euro le litre ; l'harmonisation de la réglementation sur les produits phytosanitaires, et la mise en place d'une véritable assurance récolte.
Monsieur le ministre, il y a urgence ! Il en va de la vie de dizaines de milliers d'exploitants et ouvriers agricoles, de l'avenir d'une profession tout entière, de toute une région, et de cette agriculture méditerranéenne qui a façonné nos paysages.
Ma question est simple, monsieur le ministre : face à cette situation catastrophique, quelles mesures d'urgence allez-vous prendre ? (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche.)
M. le président. La parole est à M. Michel Barnier, ministre de l'agriculture et de la pêche.
M. Michel Barnier, ministre de l'agriculture et de la pêche. Monsieur Dumas, je pense comme vous qu'il y a urgence. Les vignobles du Languedoc-Roussillon, qui sont en effet les plus importants d'Europe, connaissent une crise structurelle depuis de nombreuses années, même si 2007 avait donné un peu d'espoir. Il y a dans la région une situation de détresse, notamment pour les jeunes installés au cours de ces dernières années.
Je me suis récemment rendu dans l'Aude. Je recevrai les responsables professionnels dans quelques jours et reste en dialogue permanent avec eux. Je m'entretiens également avec les députés et les sénateurs qui animent les groupes parlementaires consacrés à la viticulture.
Comment accompagner la sortie de crise et faire face ? D'abord par des mesures permettant de restructurer durablement les vignobles du Languedoc-Roussillon. C'est ce que nous faisons avec l'organisation commune du marché du vin, pour laquelle j'ai durement négocié à Bruxelles en 2007. Elle nous donne des outils pour la restructuration, l'investissement, la recherche et la promotion, ainsi que de l'argent. Autre mesure structurelle : le plan de modernisation que j'ai présenté le 29 mai dernier.
Mais au-delà de ces mesures structurelles, l'urgent est la situation immédiate : c'est l'appel que lancent aujourd'hui à Montpellier tant de manifestants que nous entendons. Avec M. Woerth, M. Chatel et Mme Bachelot, je discute de plusieurs points que vous avez évoqués : les questions sociales, les délais de paiement pour les producteurs, le foncier – notamment les conditions d'exonération du foncier non bâti – et, enfin, l'accès à l'Internet des entreprises viticoles, point qui me tient à cœur. Je pourrais aussi ajouter les conditions d'harmonisation de l'usage des produits phytosanitaires, en particulier entre l'Espagne et la France : je m'en suis entretenu lundi avec mes collègues à Bruxelles.
Enfin, monsieur Dumas, vous avez également évoqué cette grande idée que je fais mienne et qui consiste, dans le cadre du bilan de santé de la PAC, à doter, par la redistribution des crédits, l'ensemble de l'agriculture française d'un système durable de gestion de crise et d'assurance récolte. L'objectif est de mettre à l'abri les entreprises agricoles qui sont les plus vulnérables aux accidents climatiques.
Tels sont les différents sujets dont je traiterai dans quelques jours en recevant les dirigeants professionnels viticoles du Languedoc-Roussillon.


Question au gouvernement de William DUMAS, sur la crise agricole.

Vendredi 20 Juin 2008Canton de Lasalle

Rencontre des élus du canton de Lasalle

Lire la suite

Le Député William DUMAS en visite dans le canton de LASALLE

Le député William DUMAS, accompagné du conseiller général Rémy MENVIEL s'est rendu le vendredi 20 juin 2008, sur le canton de LASALLE où il a ainsi pu rencontrer l'ensemble des Maires et des conseillers municipaux et les nouveaux représentants municipaux élus en mars dernier.

Cette visite est l'occasion, chaque année, pour William DUMAS, de présenter l'actualité législative et de faire le point avec les élus locaux des projets en cours dans les communes et dans le canton.

A LASALLE, William DUMAS a été interpellé sur de nombreux sujets tels que le développement économique des Cévennes, l'avenir de la trésorerie de LASALLE, et les secteurs d'interventions des pompiers.

Concernant les projets des nouvelles municipalités, William DUMAS et Rémy MENVIEL ont informé les élus sur le Fond de Dotation Economique (FDE) mis en place par le Conseil Général du Gard et alloué à chaque commune du département. Ils ont annoncé la venue prochaine de la Conseillère générale en charge du dossier : Françoise Laurent-Perrigot.

A SAINT BONNET DE SALENDRINQUE, Madame le Maire a évoqué la législation sur l'eau. La question portant sur les quotas, identiques pour toute la France, alors que les besoins sont différents selon les régions.
William DUMAS a rappelé la proposition de loi du groupe socialiste qui visait à intégrer une réserve d'eau à toute construction neuve.

A VABRES, le Maire a présenté le projet de village écologique, en cours de réalisation : Sur 10 ha, 6 maisons et un bâtiment commun construits entièrement en matériaux bio, avec toitures végétalisées, puits canadiens et géothermie. Il s'agit d'un des rares projets de ce type en France.

A MONOBLET, il a été question de la fermeture de l'Institut Thérapeutique éducatif et pédagogique des Amariniers. William DUMAS interviendra auprès des PEP du Gard et de la préfecture.

A SAINTE CROIX DE CADERLE, Monsieur le maire a évoqué les travaux de restauration de la chapelle et le ramassage scolaire.

Enfin cette journée s'est achevée à THOIRAS, où l'adjoint au maire a attiré l'attention des élus en visite sur une question d'aménagement de la D907.

Photo n°1/7
A Lasalle, William Dumas et le conseiller général du canton, Remy Minviel sont accueillis au café par les élus de la commune.
A Lasalle, William Dumas et le conseiller général du canton, Remy Minviel sont accueillis au café par les élus de la commune.

Vidéos

Mercredi 16 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 09 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 08 Novembre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mercredi 19 Octobre 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Mardi 16 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Jeudi 04 Février 2016Assemblée Nationale

Intervention William DUMAS

Images

Lundi 08 Août 2016NîmesVisite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Visite de la maison d'arrêt aux côtés de Manuel VALLS et Jean-Jacques URVOAS

Vendredi 29 Juillet 2016AlèsPatrice REYDON, Nelly FRONTANAU et William DUMAS

Visite de l'Entreprise Harmony Bureaux et Tendance à Alès

Vendredi 29 Juillet 2016Permanence Frabrice VerRendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Rendez-vouc commun avec Fabrice VERDIER

Mercredi 27 Juillet 2016Canton de TrèvesVisite du Canton de Trèves

Visite du Canton de Trèves

Vendredi 22 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du Canton de Génolhac

Visite du Canton de Génolhac

Jeudi 21 Juillet 2016Canton de GénolhacVisite du canton de Génolhac

Visite du canton de Génolhac