WILLIAM DUMAS

Député de la 5ème circonscription du Gard

Canton de Saint Mamert du Gard

CommuneMaire*Nb d'habitants**
CaveiracGérard TRAUCHESSEC 3762
Clarensac Marjorie ENJELVIN 3452
CombasPierre GAFFART-LAMBOM529
CrespianGuillaume HUGUES 281
Fons Gérard GIRE 1038
GajanJean-Louis POUDEVIGNE 663
MontagnacDaniel MARQUET 154
MontmiratJean-ClaudeHERZOG 265
MontpezatJean-Michel ANDRIUZZI 1050
MoulézanPierre LUCCHINI426
ParignarguesYvan COUDERC 588
Saint BauzélyDaniel VOLEON 438
Saint Côme et MaruéjolsMichel VERDIER732
Saint Mamert du GardJean-Rémy SOLANA1231

* élu(e)s en mars 2008 - ** recensement 2009, INSEE

Le conseil général

Maryse Giannaccini et Martin Delord (groupe socialiste)
Contact Conseil Départemental du Gard
Secrétariat : Patricia Abila : 04.66.76.52.78.

Superficie & densité

Superficie du canton : 1 231 ha (2,7 % du département)
Population totale du canton (hab): 14 609
Densité de la population : 75 hab/km²

Tourisme (CDT 03-2003)

Nombre de lits (tout hébergement confondu) : 394 lits soit 0,4% de la capacité du département.

Agriculture (source RGA 2000)

Surface agricole utilisée : 4 723 ha.
386 exploitations agricoles sur le canton.

L'actualité du canton

Jeudi 17 Mars 2016Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du Nom du Baptême de l’école maternelle de Clarensac

Lire la suite

Ce jeudi, à 15h30, je me suis rendu à l'inauguration du nom de l'école maternelle de Clarensac "Gérard CAZENEUVE" en présence du Monsieur Bernard CAZENEUVE, Ministre de l'Intérieur, du Préfet du Gard, Monsieur Didier LAUGA, du président du conseil Départemental du Gard, Monsieur Denis BOUAD, de la Conseillère Régionale, Madame Nelly FRONTANAU, du maire, Madame Majorie ENJELVIN, des élus, du Conseil Municipal des Jeunes, des citoyens.

Voici le discours prononcé :
"Monsieur le Ministre, Cher Bernard,
Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président du Département du Gard, Cher Denis,
Monsieur le Vice-Président du Département, Cher Christian
Madame la Conseillère Régionale, Chère Nelly,
Madame la Conseillère Départementale, Chère Maryse
Madame le Maire, Chère Marjorie
Monsieur l’inspecteur d’Académie,
Monsieur le directeur
Monsieur le président de la Communauté de communes,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants,
Mesdames et Messieurs,
Chers enfants

Ce n’est pas tous les jours que nous accueillons dans notre territoire le Ministre de l’intérieur.

C’est donc pour moi un grand honneur d’être à vos côtés aujourd’hui, Monsieur le Ministre, Cher Bernard.

Ici, il y a trois ans à peine, nous baptisions l’école élémentaire, Marie Pape CARPENTIER, qui a passé sa vie à repenser l’école élémentaire pour qu’elle devienne un véritable outil au service de nos enfants.

Aujourd’hui, la municipalité a souhaité que l’ensemble scolaire de l’école maternelle porte le nom de l’un de ses plus éminents instituteurs « Gérard CAZENEUVE ».

Cher Bernard, puisque l’occasion m’est donnée de parler dans ce moment empli d’émotion pour toi, je voudrai te rendre hommage et saluer avec force le travail que tu accomplis au sein de ton ministère.

En effet, il n’y a pas de plus bel hommage à rendre à ton père que de te mettre en avant.

Tu es un Ministre engagé, juste et humaniste. Un républicain dans l’âme.

Ces valeurs républicaines qui fondent ton action sont inébranlables.

Cette force je sais qu’elle t'a été donnée par ton père et ta mère.

Ils vous ont transmis, avec ton frère, l’amour de la République et l’engagement citoyen.

L’un dans la sécurité des biens et des personnes et la protection de l’Etat Républicain, l’autre dans le développement d’actions culturelles et pédagogiques pour transmettre le savoir, et ainsi renforcer l’idéal républicain.

Vous êtes des amoureux de la chose publique, des humanistes, des justes qui vont perpétuer cette croyance de votre père, Gérard, dans vos différentes actions.

Je félicite donc Madame le Maire, les conseillers municipaux ainsi que le corps enseignants d’avoir choisi ce nom pour nommer cette école.

Des personnages comme Gérard CAZENEUVE guident l’évolution et la modernisation de notre École de la République.

Je terminerai donc mon propos par une citation de Victor Hugo « Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligences humaines ».

Célébrons ensemble ce Jardinier que fut Gérard CAZENEUVE, votre papa. "

Photo n°1/16
Bernard CAZENEUVE et William DUMAS
Bernard CAZENEUVE et William DUMAS
Dimanche 28 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du Gard

Concours amical de pistolet au Cub de Tir Saint Roch à Caveirac

Lire la suite

Ce dimanche, William Dumas a assisté au concours amical de Pistolet organisé par le Club de Tir Saint Roch de Caveirac.

10 équipes ont participé à ce concours à la salle Eminence, place niméno 2, route de clarensac.

Voici le déroulé de la journée :
- 9h à 11h30
Match par équipes, chaque tireur tire 40 plombs de match, essais sur 2 cartons spécifiques
Durée des essais au choix du tireur

- 14h à 16h30
Match de classement (essais + 20 plombs en 30 mn) au sein de chaque équipe

Puis finale par place (tous les 1er, tous les 2èmes) par match identique aux France (2x3 plombs en 2x150 secondes puis 2 plombs en 60 secondes,

Elimination du total le plus Bas à chaque série de 2 plombs

Et pour finir, finale des finalistes pour désigner le grand vainqueur (sur même principe)

- 17h30
Remise des récompenses suivi du verre de l'amitié pour les trois premières équipes, les deux gagnants des finales individuelles et le gagnant de la super finale

Photo n°1/5
Concours amical de pistolet au Cub de Tir Saint Roch à Caveirac
Concours amical de pistolet au Cub de Tir Saint Roch à Caveirac
Mardi 23 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du Gard

Visite des Caves Coopératives du Canton de Saint Mamert du Gard

Lire la suite

Ce mardi, le Député William DUMAS et sa suppléante Nelly FRONTANAU ont été à la rencontre des vignerons de Fons.
Accueillis par le Président et de nombreux coopérateurs, ils ont pu échanger sur la récolte et sur la situation des coopérateurs du Caveau des Leins.
Comme chaque année, Christine, la permanente de la cave, leur a réservé un accueil des plus chaleureux et convivial

Photo n°1/1
Cave coopérative de Fons
Cave coopérative de Fons
Vendredi 12 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du Gard

Visite des Caves Coopératives du Canton de Saint Mamert

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas est allé à la rencontre des viticulteurs, des coopérateurs au sein des caves coopératives du canton de Saint Mamert du Gard : les caves de Moulézan et de Montagnac.

Ce fût l'occasion pour les présidents de caves, les coopérateurs et les maires d’échanger avec le député sur la teneur de la récolte, les difficultés qu'ils ont pu rencontrer, les projets de développement à venir.

Globalement la récolte 2014 est une bonne recette et une belle récolte.

Photo n°1/4
Le Maire accueille le Député à la cave de Moulézan
Le Maire accueille le Député à la cave de Moulézan
Vendredi 12 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de la maison de retraite pour autistes vieillissants à Saint Mamert du Gard

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas a répondu présent à l'inauguration de la Maison de Retraite Sésame Autisme à Saint Mamert du Gard où étaient présents : Monsieur Rémy SOLANA, Maire de Sainte Mamert du Gard, Monsieur Jean-Louis VIDAL, Président de Sésame Autisme LR, Monsieur Patrice GENTE, Architecte, de Monsieur Dominique GUERIN, Directeur Général de FDI Groupe, des élus, les membres du Conseil d'Administration .

Le nouveau foyer d'accueil médicalisé, maison de retraite pour autistes vieillissants, dispose de 30 places. L'âge minimum pour l'accueil est de 55 ans et plus.

Voici le discours :
"Monsieur le Président de Sésame Autisme, Monsieur Jean Louis VIDAL,

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d’Administration,
Monsieur le Directeur,
Mesdames et Messieurs les membres du personnel,
Mesdames et Messieurs,

Enfin, oui enfin nous voici réunis pour l’inauguration de ce foyer d’accueil médicalisé « Bois des Leins »pour personnes atteinte d’autisme.

Que de soucis, que de péripéties pour que ce projet aboutisse.

Pendant de nombreuses années, nous avons beaucoup œuvré pour que ce bâtiment s’élève devant nous.

Je dis « nous » car ce projet est le fruit d’un travail collectif.

D’ailleurs, je souhaite avoir une pensée pour deux personnes disparus qui ont soutenus avec ferveur et convictions cette maison de retraire.

Madame GREMY, votre ancienne Présidente, qui m’avait contacté pour trouver un terrain sur mon canton

En effet, il était important de placer cette structure entre les deux sites déjà existants, Vauvert et Saumane afin de faciliter l’accès à tous.

Elle s’est beaucoup battue pour cela.

Monsieur Poudevine et sa famille, qui ont accepté, après avoir rencontré Monsieur Solana, le Maire de Saint Mamert, de vendre ce terrain à la commune.

Bien évidemment, d’autres personnes peuvent être associé : votre Président, votre Directeur, l’ensemble des élus et des acteurs locaux.

J’aurai l’occasion de les remercier plus longuement dans mon propos.

Comme vous le voyez, ce foyer est l’aboutissement d’un travail long et parfois difficile, un peu comme une naissance que l’on attend avec joie et impatience.

Et cette joie est d’autant plus grande, car je sais qu’ici seront accueillis nos aînés dans la chaleur humaine et la modestie.

En rentrant dans ces lieux singuliers, on ne peut que se référer à cette phrase, écrite par un jeune adulte atteint d’autisme.

Il nous dit :
« Être autiste ne signifie pas être inhumain. Cela signifie être étranger. Cela signifie que ce qui est normal pour les autres ne l'est pas pour moi et ce qui est normal pour moi ne l'est pas pour les autres. »

Quelle belle définition de ce handicap que l’on appelle souvent « le soleil inversé ».

A la Pradelle, comme ici, votre association sésame autisme, réfléchit depuis plus de 25 ans sur le devenir des autistes devenus adultes et aînés.

La prise en charge de l’autisme est bien trop souvent cantonnée aux enfants et aux adolescents, laissant alors la prise en charge des personnes adultes et vieillissantes aux familles, ou bien aux structures non adaptées.

Cette inégalité de traitement est en quelque sorte une injustice car elle ne tient pas compte de l’humain dans son intégralité et dans son parcours de vie comme tout un chacun.

La dignité doit s’inscrire à tous les stades de la vie et permettre ainsi de donner à chaque individu atteint de ce handicap, un projet d’avenir, un espoir, une reconnaissance de sa singularité.

Il s’agit d’une question d’éthique et de solidarité.

La volonté publique doit être incontestable dans ce domaine car personne ne doit rester au bord du chemin.

Votre association soutient l’idée que l’accès au travail pour ces personnes est un support essentiel à la construction de leur projet personnel et surtout à leur intégration dans la société.

Aujourd’hui avec ce nouveau centre, vous réaffirmez avec force que le handicap doit être pris en charge tout au long de la vie, que le temps de la vieillesse est aussi un temps « humain », un temps qui mérite considération et distinction.

C’est pourquoi, je ne peux que me féliciter en vous remerciant vivement du travail magnifique que vous faites auprès de ces personnes.

Leur permettre de construire un projet de vie, de créer des liens avec les autres, d’être reconnu comme tel dans une société qui a si peur des différences, des étrangers.

Quel beau combat.

Votre engagement auprès de ces personnes, de leurs familles, est un symbole d’humanité et de tolérance.

C’est donc pour toutes ces raisons, qu’à chacune de mes visites, je tiens à vous réaffirmer mon soutien dans vos démarches.

Encore un grand bravo et un grand merci à votre Président Monsieur Jean Louis VIDAL, aux membres du Conseil d’Administration, à votre Directeur Hervé BONIN, au Maire de Saint Mamert, Monsieur SOLANA et à son conseil municipal.

Je remercie également le personnel – vous êtes actuellement plus de 40 salariés –, les bénévoles, les familles qui œuvrent pour que ce handicap ne soit plus dans l’exclusion mais dans l’inclusion.

Sans oublier, bien sur les résidents de cette Maison de retraite, que je salue chaleureusement.

Je terminerai mon propos par cette citation d’Albert JACQUARD, pleine de tolérance et de respect envers ceux qui sont différents « il faut prendre conscience de l’apport d’autrui, d’autant plus riche que la différence avec soi-même est plus grande ».

Je vous remercie."

Photo n°1/10
Discours de Monsieur Jean-rémy SOLANA, Maire de Saint Mamert du Gard
Discours de Monsieur Jean-rémy SOLANA, Maire de Saint Mamert du Gard
Samedi 23 Août 2014Canton de Saint Mamert du Gard

Championnat de France Doublettes au Jeu Provençal à Caveirac

Lire la suite

Ce samedi, William s'est rendu au championnat de France Doublettes au Jeu Provençal à Caveirac.

Pour rappel, le tirage du Championnat de France Doublette Jeu provençal qui se déroulera à Caveirac (30) les 22, 23 et 24 août prochains était le suivant :

- l'équipe SVCP championne de Ligue, Maxime Peloux et Nicolas Le Gall, affrontera au premier tour la formation des Landes constituée de F. et C. Vignes. Est aussi attendu dans cette poule Jean-Pierre Ferret du Gard déjà titré et souvent qualifié.

- les vice-champions de l'Essonne, Pascal Izanic et Jérémy Alehause seront quant à eux opposés au démarrage à l'équipe du Doubs formée de J. Rognon et E. Gaume. Aussi, Jean-Paul Capelle, multiple champions de France triplette avec ses collègues Angelvin et Lafleur, feront partie de cette poule.

Photo n°1/1
Championnat de France Doublettes au Jeu Provençal à Caveirac
Championnat de France Doublettes au Jeu Provençal à Caveirac
Vendredi 06 Juin 2014Canton de Saint Mamert du Gard

Les 20 ans du Foyer des Massagues à Montpezat

Lire la suite

Ce vendredi, le Député, William Dumas s'est rendu au 20 ans du foyer des Massagues à Montpezat.

C'est en présence de Monsieur Bernard Flutte, Président de l'ADAPEI 30, de Monsieur Jean-Michel Andriuzzi, Maire de Montpezat, du personnels, des résidents qu'il a prononcé le discours suivant :

"Monsieur le Président de l’Association départementale des parents et amis de personnes handicapés mentales (ADAPEI 30), Bernard FLUTTE
Maire le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et messieurs les membres du conseil d’administration,
Madame la Directrice, Martine DUPUY,
Mesdames et Messieurs les membres du personnel,
Mesdames et Messieurs,

En premier lieu, je voudrais vous remercier chaleureusement de m’avoir convié à célébrer avec vous le 2Oème anniversaire de ce Foyer les MASSAGUES.

Ce n’est pas la première fois que je suis parmi vous pour inaugurer les moments forts de votre institution et à chacune de mes visites, je reçois ici un accueil chaleureux, convivial, modeste et singulier.

Oui dans ce Foyer, il y a de la chaleur et de l’espoir.

Albert Jacquard écrivait « Il faut prendre conscience de l’apport d’autrui, d’autant plus riche que la différence avec soi-même est plus grande »

Cette différence vous la cultivez, vous la faites vivre, vous l’inscrivez au cœur de votre action quotidienne dans cette maison, auprès des personnes en situation d’handicap.

Depuis 20 ans, vous vous interrogez sur la situation de ces personnes différentes ayant atteint l’âge adultes.
La prise en charge de l’handicap est encore, dans notre pays, trop faible pour les personnes adultes.

Beaucoup d’effort ont été déployés pour améliorer le quotidien de ces familles et permettre ainsi qu’elles puissent, en toute confiance, penser autrement l’avenir de leurs proches.

Car n’oublions pas que tout être humain, tel qu’il soit doit pouvoir vivre dignement dans notre société.

Il s’agit d’une question d’éthique, de justice et de solidarité.

Alors, quand il s’agit de personnes atteintes d’un handicap, la volonté publique doit être encore plus forte.

Votre association œuvre depuis 20 ans pour que les personnes en situation d’handicap puissent bénéficier de soins et de chaleur humaine.

Je sais qu’il existe plusieurs formes d’handicap et que le cheminement de prise en charge et de reconnaissance sont souvent semés de désillusions, d’espoir, de combats et de souffrance pour les familles.

C’est pourquoi, je ne peux que vous remercier du travail magnifique que vous faites auprès de ces personnes.
Leur permettre de vivre dignement, dans un confort matériel, de créer des liens avec les autres, d’être reconnu comme tel dans une société qui a si peur des différences, quel beau et grand combat.

Votre engagement auprès de ces personnes et de leurs familles doit être un symbole d’humanité et de tolérance.
C’est donc pour toutes ces raisons que je resterai toujours à vos côtés pour continuer à vous soutenir dans vos démarches.

Encore un grand bravo et un grand merci à vous tous, le Président, le conseil d’administration, le directeur, le personnel, les bénévoles et aux familles qui participent aux projets de cet établissement.

Pour terminer je souhaite dédier cette citation à toutes celles et ceux qui sont touchés dans leur chair et dans leur âme par le handicap.

Il s’agit de René Char qui dans « Parole et archipel » écrivait :
« le réel quelquefois désaltère l’espérance. C’est pourquoi, contre toute attente, l’espérance survit ».

Je vous remercie."

Vendredi 27 Décembre 2013Canton de Saint Mamert du Gard

100 ans de Marie-Louise Pons à Fons

Lire la suite

Ce vendredi, William Dumas a prononcé un discours et a remis la médaille du département à Marie-Louise Pons lors de la fête organisé pour ses 100 ans à Fons, entourée de sa famille, dont ses deux fils et leurs épouses, une petite-fille avec sa famille, son docteur, ses infirmières, ses aides à domicile, les aînés du village, le Maire, Gérard Gire et le conseil municipal.

Marie-Louise Pons est née à Florac, le 21 décembre 1913, et a vécu jusqu’à 7 ans chez sa grand-mère maternelle, pour partir à Saint-Bauzély pendant trois ans. À 10 ans, elle a déménagé au Cailar jusqu’en 1945. Elle est arrivée à Fons en 1945, après s’être mariée le 23 décembre 1937 avec Louis Pons à l’âge de 24 ans. De cette union, sont nés deux garçons, Maurice, le 11 avril 1946, et Michel, le 25 mai 1948. Aujourd’hui sa famille compte quatre petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants. La vie n’a pas été une longue ligne droite : bébé, durant la Première Guerre mondiale et pendant la Seconde guerre mondiale, son mari a été fait prisonnier.

Cela fait soixante-huit ans qu’elle habite Fons, soit 5 217 semaines, 1 200 mois et 400 saisons, toujours souriante, curieuse de tout et d’une infinie gentillesse.

Voici le discours du Député :
"Monsieur le Maire, cher Gérard ;
Monsieur le Président du club des « Boulidous »
Mesdames et Messieurs les membres actuels et anciens du C. C. A. S. ;
Mesdames et Messieurs les membres du Club
des « Boulidous »
Chère Marie Louise,
Chers enfants et amis de Marcelle GOUTELARD,

Nous sommes réunis aujourd’hui autour de notre doyenne et jeune centenaire Marie Louise PONS qui fête aujourd’hui ses 100 ans.

C’est la deuxième centenaire que nous célébrons à FONS, Elise COURNET

Oui 100 bougies pour célébrer la vie de cette belle personne qu’est Marie LOUISE.
Un grand merci à toutes et à tous ceux d’entre vous, présents cette après-midi physiquement ou par la pensée qui lui témoignent sympathie, amitié, et également reconnaissance

Vous le savez, elle n’aime guère les honneurs et apprécie certes la gentillesse mais en toute simplicité.

C’est pourquoi, je souhaite rester à son image, heureux, spontané et modeste dans mes propos.
Pour autant, je ne peux m’empêcher d’être ému et attendri par notre doyenne que je connais depuis longtemps.

Chère Marie-louise,

Tu es née le 21 décembre 1913 à Florac. Tu as rencontré l’homme de ta vie LOUIS, avec qui tu as uni ton destin le 23 décembre 1937.
De cette union, naquit deux fils Michel et Maurice qui seront et sont encore ta fierté.

Ces deux garçons te donneront 4 petits enfants, dont 3 filles et un gars.

Marie Louise, tu es une femme douce, discrète, et toujours bienveillante.

Ton amour du prochain te conduira à mener des actions bénévoles au sein du Club du 3ième Age de FONS.

Toujours souriante et partante pour créer les liens humains nécessaires à l’épanouissement de chacun, ta vie est un exemple pour chacun d’entre nous.

Marie Louise, toujours sociable, tu aimes la distraction, les veillées, les réveillons..., les sorties, les plaisirs peut être même plus aujourd’hui qu’hier et c’est étonnant.

Attachante, vivante, curieuse de tout et qui croque la vie à pleines dents.

Cela te conserve, te protège, et te rend incontournable.

Comme le disait Coco CHANEL, « Personne n’est jeune après 40 ans, mais on peut être irrésistible à tout âge.
C’est tout à fait ton cas. »

Tout çà pour dire que nous t’aimons et que nous espérons bien te le redire tous les ans et même à chaque occasion de te voir.

Marie Louise nous te souhaitons un très bon anniversaire et je te remercie de nous permettre aujourd’hui de faire la fête et de prendre du bon temps."

Lundi 11 Novembre 2013Canton de Saint Mamert du Gard

Cérémonie de commémoration du 11 novembre à Caveirac

Lire la suite

Ce lundi, William Dumas s'est rendu à la cérémonie de commémoration du 11 novembre à Caveirac.

C'est en présence d'une centaine de personnes devant le monument aux morts dont notamment les gendarmes de Calvisson, les militaires, le piqué de l'aéronautique navale, la Fnaca, le corps enseignants, les représentants des instances religieuses (curé et pasteur), la plupart des élus, les citoyens clarensacois et leurs enfants, le tout accompagné par l'orchestre La Musique de la Vaunage, sous la direction d'Isabelle Kern
que le Maire, monsieur Georges Bazin remis à la FNACA un nouveau drapeau en déclarant : « Il ne s'agit pas de remplacer un drapeau, mais plutôt, d'une manière symbolique, de ne pas laisser tomber dans l'oubli nos anciens combattants ».

Les discours cérémoniels s'enchainèrent en étant été très émouvants. Madame Céline Breton, conseillère municipale chargée des festivités, a fait lecture d'une lettre d'un poilu envoyée du front.

Cette cérémonie s'est terminé par un lâcher de colombes par les enfants et des applaudissements.

Le Maire a invité les convives à de prendre une collation.

Lundi 30 Septembre 2013Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de la Cave Coopérative de Fons Outre Gardon

Lire la suite

Lundi 30 septembre, William Dumas, Député de la 5ème Circonscription est allé à la rencontre des viticulteurs de la cave pour faire le point sur l'année 2013 et la récolte. Etaient également présent, Monsieur Gérard Gire, Maire de Fons Outre Gardon, Monsieur Arnaud Debrosse, le Président de la Cave, Monsieur Said El Hosaygny, Maître de Chais, ainsi que des coopérateurs.

La cave réunit une cinquantaine de coopérateurs de plusieurs villages, dont la majorité sont de la commune de Fons. Les vins produits sont ainsi commercialisés en partie au caveau : bouteilles, fontaines à vin.

Quelques chiffres pour cette année, 150 tonnes de raisin arrivent au quotidien et environ 1 000 hectolitres sont traités.

Photo n°1/6
Le Député et les viticulteurs
Le Député et les viticulteurs
Lundi 15 Juillet 2013Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de l'avenue chemin neuf à Caveirac

Lire la suite

Ce lundi 15 juillet, lors de l'inauguration de l'avenue chemin neuf à Caveirac, William Dumas, Député de la 5ème Circonscription du Gard, en présence, de Jean Denat, Vice-président du conseil Général, des représentants de la communauté d’agglomération Nîmes Métropole, du maire de Caveirac, Bernard Bergogne, des élus, des entrepreneurs et de la population, a prononcé le discours suivant :

"Monsieur le préfet, Hugues Bousigues
Monsieur le président du conseil Régional Christian Bourquin
Monsieur le Président du conseil général, Damien Alary
Monsieur le vice président du conseil général, Jean denat
Messieurs les représentants de la communauté d’agglomération Nîmes métropole.
Monsieur le Maire, cher ami, Bernard Bergogne
Monsieur l’adjoint au maire André Brunet,
Mesdames et Messieurs les élus,
Monsieur les entrepreneurs,
Mesdames et Messieurs,

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai répondu à cette invitation. Vous le savez, ici en VAUNAGE, dans mon canton, comme j’aime le dire chaque fois, c’est le conseiller général et non le Député qui s’exprime car c’est grâce à vos voix que je suis aujourd’hui au conseil général, ce que je n’oublierais jamais. En effet c’est ici, dans ce canton, que sont mes racines et mon histoire publique.

Cette avenue est une étape de plus, franchie avec brio, par votre équipe municipale animé par mon ami Bernard BERGOGNE, votre maire, pour le développement de votre commune.

Je connais Bernard depuis longtemps et je sais au combien il s’efforce d’améliorer au quotidien votre cadre de vie et de répondre à vos attentes.
Equipements sportifs, aménagement du territoire, logements, Caveirac se developpe grâce à l’action de ce conseil municipal.

Mais cet aménagement, c’est également le fruit d’une coopération de tous les acteurs locaux. Je pense aux subventions apportées par Nimes Métropole, par le Conseil Général, par la Région, par l’Etat.

Mis a part l’aspect financier du projet, je tenais plus particulièrement à saluer, les entrepreneurs qui ont pris part à ce que cette avenue devienne ce que nous voyons aujourd’hui. Bravo donc aux architectes, au maitre d’œuvre et à toutes les personnes ayant contribué à ce projet.

En 2012, j’étais déjà ici, pour saluer la culture et l’inauguration de la médiathèque.

Je n’oublie pas la rénovation du château qui prendra certainement quelques années mais qui est lancée.
Quelle formidable ambition vous portez, vous les élus, pour votre commune de CAVEIRAC !

On ne peut que s’en réjouir et vous féliciter!

Ce Village de Caveirac, si pittoresque, s’enrichit d’une nouvelle infrastructure, moderne, mais respectueuse du raffinement des lieux.

Cette beauté des lieux, c’est l’architecture, mais c’est aussi la porte d’entrée sur la Vaunage, patrimoine exceptionnel de notre Gard qu’élus et acteurs politiques, développons et protégeons.

Je ne pouvais donc pas être absent pour l’inauguration de l’aménagement de l’avenue du chemin neuf, qui n’a donc jamais autant bien porté son nom.

Je tenais également à saluer la participation active de tous les acteurs locaux, entreprises de travaux publics, d’aménagement paysagé, d’éclairage public… qui ont montré ici leur engagement pour le développement durable et raisonné de notre Territoire.

Enfin, je terminerai mon discours par une citation de Baden Powell, père du scoutisme, qui disait que « l’ambition de faire le bien est la seule qui compte »

Ici à Caveirac, on ne manque pas d’ambition, et les travaux d’aménagements et de restauration que vous menez, Monsieur le Maire, sont les moteurs principaux du développement de votre commune.

Je vous remercie"

Dimanche 16 Juin 2013Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du Temple de Clarensac

Lire la suite

Dimanche 16 juin à 11h15, William Dumas s'est rendu à l'inauguration du Temple de Clarensac, en présence de Monsieur Jean-Pierre Gardelle, Pasteur, de Monsieur Georges Bazin, Maire et des habitants de la commune.

Lors de cette manifestation a été présentée la nouvelle association «Les amis de l’orgue de Clarensac».

En clôture, Un apéritif sera offert par la commune de Clarensac et la communauté protestante au Foyer Communal de Clarensac.

Voici mon discours :
"Monsieur le Maire, Cher Ami,
Mesdames et Messieurs les élus,
Monsieur le Pasteur,
Mesdames et Messieurs,

Il y a peine 10 jours j’étais à vos côtés pour inaugurer le nom de l’Ecole Elémentaire de votre commune « Marie Pape Carpentier ».

Je me félicitais alors de votre dynamisme, de votre volonté d’apporter toujours plus aux habitants de Clarensac.

Je me dis souvent que le cœur de nos villages bat au rythme de 4 édifices remplis de vie et d’histoire : la mairie, l’école, l’Eglise et le Temple.

C'est donc avec un grand plaisir que je me retrouve à nouveau à vos côtés pour inaugurer les travaux de rénovation de ce temple.

Je remercie chaleureusement Monsieur le Maire, mon ami Georges BAZIN, pour son invitation.
Je sais pour bien te connaître qui tu ne pouvais pas laisser passer cette manifestation sans la marquer (d'une petite cérémonie, et je crois, à vous voir aussi nombreux, qu'il a bien fait !)

Grâce aux efforts de la municipalité, il nous est désormais donné d'admirer un temple embelli et surtout sécurisé pour le bien être de tous.

Ce temple symbolise votre histoire, votre patrimoine commun.

Il rend hommage à une communauté vivante qui a forgé l’identité de cette terre.

Edifice dédié aux cultes certes, mais avant tout édifice de lutte, de résistance, de justice et de tolérance.

Certes nous sommes dans la Vaunage, territoire qui a moins connu les luttes terribles qui ont marqué nos Cévennes.

Pour autant, l’Histoire du protestantisme a marqué l’ensemble de notre Département et s’inscrit à part entière dans la mémoire collective de tout un peuple.

Cette rénovation nous permet de ne pas oublier, de nous souvenir, de ne pas nier les atrocités commises.

Respecter les différences, accepter l’autre dans sa singularité, voilà ce qui nous lie aujourd’hui dans cette inauguration.

En rendant hommage à cette grande dame qu’était Marie Pape Carpentier, j’évoquais son engagement et surtout ses idées novatrices qui considéraient que chaque enfant devait être éduqué comme une personne à part entière, avec ses capacités d’apprentissages et ses facultés d’adaptation.

La tolérance ne se décrète pas. Elle se construit dans chaque être par l’instruction, le vécu, les messages que nous véhiculons et ce dès le plus jeune âge.

Je sais aussi que ce lieu accueillera des activités culturelles diverses et je ne peux que m’en réjouir.

Fermé en raison des dangers que l’effondrement du toit avaient causés, ce temple ouvre à nouveau ces portes pour être un lieu d’exposition pour vos artistes, un lieu de beauté de création, indispensable au bien être de notre société.

Je remercie Monsieur le Maire et les élus municipaux sans qui cette rénovation n’aurait pu aboutir.

Je remercie également les entreprises de travaux publics, l’architecte, qui ont œuvré à l’embellissement de cet édifice.

Julien Green écrivait « Ignorer le passé, c’est aussi raccourcir l’avenir ». Ici, à CLARENSAC vous avez fait le choix de ne pas ignorer ce passé en restaurant votre patrimoine commun et je vous en félicite.

Je vous remercie"

Vendredi 14 Juin 2013Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de l'Entreprise Bermond à Saint Bauzély

Lire la suite

Le vendredi 14 juin, William Dumas, député de la 5ème Circonscription du Gard, et Nelly Frontanau, suppléante, ont visité les Établissements Bermond à Saint-Bauzély.

Ils ont été accueillis par Daniel Voléon, Maire de la commune, et Marc Bermond, Patron de cette entreprise familiale, spécialisée dans la fabrique d’aliments pour le bétail.

En 1997, Marc Bermond a racheté une partie de l’usine Duc Bourgoing en y installant usine et siège social, une seconde usine existant déjà sur Marseille. Ce dispositif lui a permis de développer sa clientèle dans le Gard, l’Hérault, les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse et la Corse.

Quand il traite 35 000 tonnes de produits par an, d’autres gèrent la même quantité en une journée. Mais c’est aussi le fait de rester à taille humaine qui lui permet de maîtriser la qualité de ses produits et la relation avec ses clients. Il répond ainsi à des demandes spécifiques de nourriture de volailles, de porcs fermiers ou autres, alors que ses concurrents ne sont pas intéressés par ces niches.

Ces derniers mois, l’entreprise s’est dotée de cinq postes supplémentaires, ce qui porte son effectif total à vingt-deux employés (chauffeur, commerce, manutention et administratif). Il travaille également avec des filières courtes sur Marguerittes, Alès, Uzès, etc. Des moyens techniques sont en place permettant la pesée, le dosage, le mélange, le conditionnement, l’expansion et l’extrusion des aliments pour chaque fabrication.

A l'issue de la production, un échantillonnage est conservé jusqu’à sept mois en cas de contrôle d’hygiène et de qualité. Son prochain objectif : créer un label Cévennes en développant tout d’abord la filière Duc ; en second, le taureau de Camargue ; en troisième, la filière porc et enfin, développer le réseau distribution.

Vendredi 07 Juin 2013Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du nom de Marie-Pape Carpentier de l'Ecole Elémentaire de Clarensac

Lire la suite

Le jeudi 7 juin 2013, William Dumas s'est rendu à l'inauguration du nom de Marie-Pape Carpantier de l'école élémentaire, en présence de Georges Bazin, Maire de Clarensac, de Madame l'Inspectrice d'Académie, de nombreux élus, des élèves, des enseignants, des parents d'élèves et des habitants.

Voici le discours prononcé par le Député :
"Monsieur l’inspecteur d’Académie,
Monsieur le directeur
Monsieur le maire
Monsieur le président de la Communauté de communes,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants
Mesdames et Messieurs,
Chers enfants,

Il y a deux ans à peine, nous inaugurions ce magnifique bâtiment et je me réjouissais alors de son empreinte à la fois écologique et économique en énergie.

De plus, comme vous le savez, l’ouverture d’une Ecole est toujours un moment fort de la vie d’un responsable politique.

En effet, l’Ecole avec un Grand E est l’institution la plus importante de notre République.

La semaine dernière, je me trouvais à Soudorgues, village des Cévennes, pour inaugurer une cantine scolaire baptisée Lucie et Raymond AUBRAC.

Ce nom est un symbole de Résistance, de Tolérance, de Fraternité et de Liberté dans ce territoire. Il était donc tout à fait naturel de nommer ainsi cet espace dédié aux enfants.

Ici à Clarensac vous avez choisi un autre nom de baptême pour cette école élémentaire Marie Pape CARPENTIER, tout aussi important pour l’histoire de notre pays et qui symbolise bien les nouveaux enjeux de notre Ecole de la République.

Victor HUGO écrivait « Ouvrir une école, c’est fermer une prison »

Marie PAPE CARPENTIER avait déjà compris cela.
Fille de milieu modeste, éduquée dans la plus grande simplicité, voir même précarité,
Marie PAPE a passé sa vie à repenser l’école élémentaire pour qu’elle devienne un véritable outil au service de nos enfants.

En effet, les enfants de 2 à 6 ans au 19 ème siècle étaient accueillis dans des salles appelées « salles d’Asile ».

Lieux totalement dénués de pédagogie, ils vont renaitre grâce à la vigilance et l’engagement d’une femme, Marie pape Carpentier.

Pédagogue hors du commun, elle va dès sa première direction d’établissement en 1834 se consacrer à l’éducation de la petite enfance.

Certes elle a publié de nombreux ouvrages, mais son mérite réside dans son action car Marie Pape, avant d’être dans le dire, elle est dans le faire.

C’est au travers de ses expériences, ses observations, ses réflexions que petit à petit elle donnera naissance à une Pédagogien inspirée de Socrate et Platon.

« Eduquer, c’est s’inquiéter de la globalité de l’être humain ; penser à son développement harmonieux et complet, c’est penser à la destinée de l’homme qui doit réjouir de toutes ses facultés ».

Ce préalable va déterminer toute sa démarche pédagogique.
Pour elle, l’éducation avait pour but de seconder l’enfant dans son développement naturel.

Ainsi, elle apparaît aujourd’hui comme la fondatrice de l’auto apprentissage, qu’elle nommera la leçon de choses.

Marie pape Carpentier sera également l’un des membres fondateurs de l’école maternelle et deviendra directrice de l’Ecole Normale puis Inspectrice d’Académie.

A la lecture de son parcours, je n’ai pu que m’interroger sur la grande lucidité et surtout l’avant-gardisme de cette femme d’exception.

Les méthodes d’apprentissages que nous connaissons aujourd’hui n’ont pas à rougir des écrits de cette grande dame.

Je félicite donc Monsieur le Maire, les conseillers municipaux ainsi que le corps enseignants d’avoir choisi ce nom pour nommer cette école.

Des personnages comme Marie Pape nous bouleversent encore aujourd’hui.

Il faudra attendre Françoise DOLTO pour que l’enfant soit totalement reconnu comme une personne alors que déjà Marie Pape CARPENTIER, presque 100 ans avant nous parlait de lui dans sa singularité et instituer le « JE » comme mode de langage avec lui.

Je terminerai donc mon propos par une citation d’une autre garnde dame de ce siècle, Françoise DOLTO, « Chaque enfant, naît et développe le projet intuitif d'être considéré comme une personne. Aussi attend-il qu'on ait à son égard le comportement et le respect que l'on a vis-à-vis d'un adulte»."

Samedi 06 Octobre 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de la médiathèque à Caveirac

Lire la suite

William Dumas a assisté, à 11h, à l'inauguration de la médiathèque à Caveirac.

Voici son discours :
"Monsieur le représentant de la DRAC, Monsieur GAYLE
Monsieur le Conseil Régional, Jean-Paul BORE
Monsieur le Vice-Président de Nîmes Métropole, Joël VINCENT,
Monsieur le Maire de CAVEIRAC, Bernard BERGOGNE
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Municipal,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

Je veux tout d’abord excuser mon ami, Damien ALARY, Président du Conseil Général et Vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, qui n’a pas pu être des nôtres aujourd’hui et qui m’a vous adresse ses félicitations.

Vous le savez, ici en VAUNAGE, dans mon canton, comme j’aime le dire chaque fois c’est le conseiller général et non le Député, qui s’exprime car c’est grâce à vous qui m’avait mis le pied à l’étrier en m’élisant au conseil général, ce que je n’oublierais jamais. En effet c’est ici, dans ce canton, que sont mes racines et mon histoire publique.

L’inauguration de cette médiathèque est une étape de plus, franchie avec brio, par votre équipe municipale animé par mon ami Bernard BERGOGNE, votre maire, pour le développement de votre commune.

Je connais Bernard depuis longtemps et je sais au combien il s’efforce d’améliorer au quotidien votre cadre de vie et de répondre à vos attentes.
Rénovation du village, aménagements d’équipements sportifs, création de logements sociaux, nouveau groupe scolaire et aujourd’hui cette médiathèque.

Que de belles réalisations ! Sans oublier la rénovation du château qui prendra certainement quelques années mais qui est lancé.

Quelle formidable ambition vous portez, vous les élus, pour votre commune de CAVEIRAC !

On ne peut que s’en réjouir et vous féliciter !

Saint Exupéry écrivait dans Terre des Hommes : « Etre homme, c’est précisément être responsable. C’est sentir en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde ».

Ici, à CAVEIRAC vous êtes à l’image de ces hommes bâtisseurs.
En effet, je sais que ce projet a été longuement mûri et réfléchi.

Son lieu, son emplacement et sa configuration architecturale sont à l’image de ce que vous souhaitez transmettre aux générations futures de cette commune.

Tout d’abord, son lieu, une ancienne école « la communale » dont les murs, s’ils pouvaient parler, portent en eux les secrets, les savoirs, les rires et les pleurs des enfants de ce territoire. Aujourd’hui, ses murs vont continuer d’écouter et d’enregistrer d’autres mots, d’autres joies, d’autres récits tout aussi intéressants.
C’est un bel héritage que vous avez souhaité laisser à CAVEIRAC.

Ensuite, l’emplacement qui est tout autant symbolique.
Proche du nouveau groupe scolaire, au cœur de la vie caveiracoise, cette médiathèque vous offre un espace d’instruction et de loisir pour votre plus grande joie à tous.

Et puis, il y a cette philosophie que vous souhaitez développer.

Une médiathèque « VAUNAGEOLE », un espace de connaissance ouvert pour toutes les citoyennes et les citoyens de la VAUNAGE.

Avec ce nouveau lieu, vous alliez à la fois la modernité, l’ancien, à l’image de cette philosophie que vous voulez mettre en place :
respect de l’héritage et du patrimoine et ouverture vers les autres et vers demain.

Je veux souligner l’importance du partenariat entre la commune, le département, la région, la communauté d’agglomération Nîmes Métropole et l’Etat qui va dans le sens de la cohésion et de la solidarité entre les territoires.

En vous allouant une subvention de 105 000 euros au titre du Fond Départemental d’équipement, le Conseil Général a souhaité vous donner les moyens nécessaires pour réaliser cet équipement culturel de qualité.
Ouvrir une médiathèque c’est œuvrer pour la démocratisation de la culture.

C’est enfin et surtout favoriser l’égalité des chances, des hommes et des territoires. Slogan qui nous est cher au Conseil Général.
En effet, selon des études à l’initiative de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme, 9% de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisé en France, est en situation d’illettrisme.

C’est dire l’ampleur de la tâche qu’il nous reste à accomplir et combien les efforts de tous les intervenants, publics et associatifs, nécessitent d’être poursuivis et développés dans le domaine de l’Education, de la culture et de la lecture.

Au-delà d’un combat contre les causes de marginalisation sociale, c’est aussi un combat pour l’épanouissement individuel, familial, professionnel de tout un chacun.
C’est sans nulle doute en direction des jeunes que l’enjeu de la relance de la lecture publique est le plus fort.

Elle doit plus que jamais continuer à jouer ce rôle irremplaçable dans la circulation des idées, pour aiguiser le sens critique, insuffler le plaisir de l’imaginaire et favoriser l’appropriation des savoirs.
Victor HUGO écrivait « La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez le rayonner, laissez le faire. »

La culture comme espace de liberté, doit être sans cesse rappelée, réaffirmée, défendue et préservée.
Avant de conclure je voudrais féliciter l’architecte, pour son travail ainsi que tous les entrepreneurs qui ont participé à la rénovation de cet ancien et magnifique bâtiment.

C’est une belle réussite !

Je vous remercie."

Vendredi 21 Septembre 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de la cave coopérative de Moulézan

Lire la suite

Comme chaque année pendant la période des vendanges, le Député William Dumas se rend dans l'ensemble des caves coopératives de la 5ème Circonscription du Gard.

Ces visites sont pour lui l’occasion de rencontrer et d'échanger avec les Présidents de caves et les coopérateurs sur la qualité de la récolte et la situation économique de la profession.

Le vendredi 21 septembre, William DUMAS s'est rendu à la cave de Moulézan.

Cette année, les vendanges ont débuté courant du mois août. En dépit d’un été de sécheresse, la récolte devrait être de bonne qualité et en baisse de 20 % soit une récolte correspondant à celle de 2010 soit 43 000 hectolitres. Les viticulteurs ont abordés les problèmes liés à la viticulture.

La production de la cave représente 25 % de rosé, 54 % de rouge et 21 % de blanc.

Ce sont des femmes et des hommes passionnés par leur métier qu’il faut remercier de donner à ce territoire un patrimoine vinicole de qualité.

Photo n°1/2
Visite du Député, William Dumas
Visite du Député, William Dumas
Lundi 17 Septembre 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de la cave coopérative de Fons-Outre-Gardon

Lire la suite

Comme chaque année pendant les vendanges, le député William Dumas se rend dans l'ensemble des caves coopératives de la 5e circonscription.

Ces visites sont pour lui une occasion de rencontrer et d'échanger avec les présidents de caves et les coopérateurs sur la qualité de la récolte et la situation économique de la profession.

Le lundi 17 septembre, accompagné du maire de la commune, Gérard GIRE, William DUMAS s'est rendu à la cave de Fons-Outre-Gardon.

Les coopérateurs, le Président de la cave, Arnaud Debrosse, le maître de chais, Saïd El Hosayny, ont fait le point sur les vendanges, les nouvelles installations et ont débattu sur les diverses problématiques.

La cave réunie une cinquantaine de coopérateurs de plusieurs villages dont la majorité sont de la commune de Fons-Outre-Gardon. Elle produit des vins rosés, rouges et blancs commercialisés dans son caveau.

La production sera en baisse par manque d'eau, par les grosses chaleurs du mois d’août représentant une production avoisinant les 20 000 hectolitres par rapport aux 23 000 de l'année dernière.

Photo n°1/8
Visite du Député de la cave coopérative de Fons-Outre-Gardon
Visite du Député de la cave coopérative de Fons-Outre-Gardon
Jeudi 13 Septembre 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de la cave coopérative de Montagnac

Lire la suite

Comme chaque année pendant les vendanges, le député William Dumas se rend dans l'ensemble des caves coopératives de la 5e circonscription.

Ces visites sont pour lui une occasion de rencontrer et d'échanger avec les présidents de caves et les coopérateurs sur la qualité de la récolte et la situation économique de la profession.

Le jeudi 13 septembre, accompagné du maire de la commune, Daniel MARQUET, William DUMAS s'est rendu à la cave de Montagnac.

Cette année, les vendanges ont débuté courant du mois août. Malgré un été de sécheresse, la récolte sera de bonne qualité avec une constance pour le Sauvignon et le Cabernet, une perte sur le Chardonnay et une moyenne récolte pour le Merlot.

Photo n°1/2
Visite du Député à la cave coopérative de Montagnac
Visite du Député à la cave coopérative de Montagnac
Lundi 02 Avril 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de treize logfements sociaux à Montmirat

Lire la suite

Le lundi 2 avril, William Dumas, Député, s'est rendu à l’inauguration de treize logements sociaux à Montmirat en présence de Denis Bouad, Président d'Habitat du Gard et premier vice-président du conseil général, de Jean-Claude Herzog, maire, des élus et de la population.

Ces treize logements sociaux correspondent à treize villas confortables avec jardin, aménagées pour être accessibles aux handicapés, financés majoritairement par Habitat du Gard, le soutien de la région, la participation du conseil général et une aide de l'État, qui sont mises à la disposition des familles à revenus modestes.

Le maire, Jean-Claude Herzog, met l'accent sur l'importance de créer des logements sociaux : "cette réalisation fait l'unanimité à Montmirat, les habitants y sont bien, le village se dynamise en gardant son identité".

Le Président d'Habitat du Gard, Denis Bouad conclut : "Nous devons faire passer le message que l'habitat social est une chance pour nos villages."

Voici le discours que j'ai prononcé :
Monsieur le président, cher Denis
Mesdames, messieurs les conseillers régionaux
Mesdames, messieurs les conseillers généraux
Mesdames et messieurs les maires
Monsieur le Maire, cher Jean-Claude

Quel bel exemple tu montres à tous les maires de nos villages.

Quel bel exemple de cohésion sociale preuve de la justesse et de l’efficacité de tels projets.
En France, plus de 3.500 000 personnes sont mal logées et 5 millions de français sont fragilisés par la crise du logement.

Dans notre région, il manque près de 100.000 logements sociaux où 75% de la population est éligible au logement social. L’INSEE prévoit d’ailleurs 800 000 habitants de plus dans le Languedoc-Roussillon d’ici 2030.

75% de la population éligible au logement social : c’est dire que nos enfants, nos petits enfants, nos parents, sont tous concernés.

Si nous voulons les garder près de nous, dans nos communes, il faut construire du logement social.
Pour un jeune couple sans enfant, un loyer de 241 euros pour un T2 est abordable, de même pour une jeune famille qui s’installe dans une petite maison avec deux chambres pour 371 euros.

Ces villas, implantées au cœur du village, près d’une l’école et d’un parc à jeux, doivent vous servir de modèle, à vous les maires, car il faut convaincre la population que le logement social peut être synonyme de dynamisme et cohésion.

Les habitants de Montmirat, vous le diront, ces 13 familles ont impulsé une nouvelle énergie dans le village.

En tant que président de l’ADIL, j’alerte constamment les autorités sur l’urgence de créer des logements pour les français.

Il faut impérativement construire 2,5 millions de logements intermédiaires, sociaux et étudiants dont 150 000 logements très sociaux.

L’Etat possède des terrains, qu’il les mette à la disposition des collectivités locales pour leur permettre ces réalisations.

Je suis également favorable au renforcement de la loi SRU en multipliant par cinq les sanctions qui pèsent sur les communes refusant d’accueillir les ménages aux revenus modestes et moyens.

Non pas pour punir, mais dans un esprit d’unité. Car si toutes les communes, petites ou grosses, riches ou modestes, jouaient le jeu, tous les français pourraient accéder à au droit fondamental de se loger.

Je vais donc poursuivre mes interventions auprès des maires des 141 communes de la 5ème circonscription pour les convaincre de construire des logements sociaux car comme le disait l’Abbé Pierre :
« On ne peut pas, sous prétexte qu’il est impossible de tout faire en un jour, ne rien faire du tout »."

Photo n°1/3
Inauguration de treize logfements sociaux à Montmirat
Inauguration de treize logfements sociaux à Montmirat
Samedi 14 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Voeux à Moulézan

Lire la suite

Ce samedi 14 janvier 2012, William Dumas s'est rendu au vœux de la municipalité de Moulézan.

De nombreux moulézanais et moulézanaises, toutes générations confondues ont répondu à l’invitation.

Le Maire, Pierre LUCCHINI, a fait une rétrospective de l’année 2011, a souhaité la bienvenue à toutes les nouvelles familles du village, a évoqué les projets pour 2012 et a souhaité à tous la meilleure année possible.

Le Député de la 5eme Circonscription du Gard, William Dumas, a pris la parole pour appuyer les propos entendus, confirmer son soutien à la commune et sa population et a souhaité une bonne année aux convives.

Les vœux se sont terminés par un moment de convivialité autour des galettes et des vins des viticulteurs moulézanais.

Photo n°1/3
Discours de Pierre LUCCHINI, Maire de Moulézan
Discours de Pierre LUCCHINI, Maire de Moulézan
Samedi 14 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Voeux à Fons Outre Gardon

Lire la suite

Ce samedi, comme chaque année, le Député de la 5ème Circonscription du Gard, William Dumas s'est rendu à la cérémonie de vœux du Maire de Fons Outre Gardon.

Après le bilan de l'année qui s'achève et les projets de 2012, le Maire, Gérard Gire a présenté les vœux du conseil municipal aux Fonsoises et aux Fonsois.

A l'issue de la cérémonie, le Député, le Maire, les conseillers généraux et les habitants ont partagé le verre de l'amitié.

Photo n°1/1
Les Fonsoises et Fonsois attentifs aux voeux du Maire, Gérard Gire
Les Fonsoises et Fonsois attentifs aux voeux du Maire, Gérard Gire
Dimanche 08 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Voeux à Montmirat

Lire la suite

Ce dimanche, le Député de la 5ème Circonscription du Gard, William Dumas a participé aux vœux du Maire de Montmirat.

Le Maire, Jean-Claude Herzog a réalisé le bilan de l'année 2011, il a indiqué les projets 2012 et il a présenté les vœux du conseil municipal aux Montmiratoises et Montmiratois en présence du Député, William Dumas, du Président de la Communauté de Communes du Pays de Sommières, Christian Valette dans la salle comble.

Photo n°1/4
Le Président de la Communauté de Communes du Pays de Sommières, Christian Valette, le Député de la 5ème Circonscription du Gard, William Dumas et le Maire de Montmirat, Jean-Claude Herzog
Le Président de la Communauté de Communes du Pays de Sommières, Christian Valette, le Député de la 5ème Circonscription du Gard, William Dumas et le Maire de Montmirat, Jean-Claude Herzog
Samedi 07 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Voeux à Saint Mamert du Gard

Lire la suite

Ce samedi, le Député de la 5ème Circonscription du Gard s'est rendu à la cérémonie de vœux du Maire de Saint Mamert du Gard.

La population a assisté massivement à ces voeux puisqu’une centaine de personnes était présente, dont une importante délégation du peloton de gendarmerie de Saint Chaptes – Saint Mamert, de nombreux représentants des associations et les Saint-Mamertoises et les Saint-Mamertois.

Ce fut l’occasion pour le Maire, Jean-Rémy Solana, de remercier tous les personnels confondus présents pour leur travail accompli sur le terrain malgré la conjoncture actuelle. Il a également remercié les personnalités politiques, plus particulièrement William Dumas, Député et Conseiller Général du canton, pour son soutien. Il a fait le bilan de l'année 2012, il a expliqué les projets 2012.

Dans son discours, le Député, William Dumas a évoqué son plaisir d'être présent, il a précisé de nombreux points évoqués et il a souligné l'excellent climat de collaboration.

La cérémonie s'est achevée autour du verre de l'amitié.

Photo n°1/4

Vendredi 06 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du Gard

Voeux à Montagnac

Lire la suite

Ce vendredi, William DUMAS était convié à la cérémonie des vœux du Maire de Montagnac. En présence de son équipe municipale, le Maire, Daniel MARQUET, a annoncé les projets de la commune, il a remercié les personnels municipaux et présenté ses vœux aux habitants.

Photo n°1/4
Voeux de Montagnac
Voeux de Montagnac
Jeudi 15 Décembre 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de deux rues à Clarensac

Lire la suite

Le 15 décembre 2011, à 11h, William DUMAS, Député de la 5ème Circonscription du Gard a participé à l'inauguration de deux Rues : Maurice ALIGER et Charles COUTON à Clarensac.

Il a prononcé le discours suivant :
Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

C’est toujours un plaisir de vous retrouver pour inaugurer des lieux portant le nom de personnages qui ont œuvré pour eux.

Maurice Aliger, Président de l’académie de Nîmes, aimait la Vaunage. Il a d’ailleurs écrit un poème : « Voyage autour de la Vaunage » dont j’aimerai vous lire une strophe : « Généreuse et opulente Vaunage,triplement riche du fruit de l'olivier, de vins ensoleillés et de blonds chasselas » ….
Originaire de Nages, archéologue connu, historien, écrivain, il était donc passionné par l’histoire et le patrimoine de la Vaunage et de ses 9 villages.
C’est donc avec justesse que vous avez choisi ce nom pour qu’il soit gravé à tous jamais dans les esprits des clarensacois.

Je souhaiterait également avoir une pensée particulière pour Charles Couton qui donne son nom à une autre rue (je crois que c’est la route de Nîmes) car, comme moi, il fut maire et conseiller général tout comme son père avant lui. Nous avons donc beaucoup de points communs lui et moi.
Son père lui a transmis cette volonté de s’investir dans la vie de sa commune et dans son canton. Je suis donc particulièrement ému de voir que l’on récompense des hommes qui ont choisi de faire de la politique au sens noble du terme, c'est-à-dire pour défendre leurs concitoyens.

L’écrivain Tristan Bernard disait : « Donner son nom à une rue quel puissant stimulant pour encourager les jeunes à bien faire ».

Désormais, nous saurons quel chemin suivre. 

Je vous remercie

Vendredi 18 Novembre 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du nom du collège de Clarensac

Lire la suite

Le 18 novembre 2011 à 11h, William DUMAS a inauguré la dénomination du collège Théodore Monod à Clarensac.


Voici le discours de William DUMAS :

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,
Monsieur le principal
Monsieur le maire
Monsieur le président de la Communauté de communes,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants
Mesdames et Messieurs,
Chers enfants,

C’est une grande joie pour moi d’être ici aujourd’hui aux côtés du fils et du petit neveu de Théodore Monod pour enfin donner un nom à votre collège.

Car un collège sans nom, c’est un peu comme des élèves sans inspiration.

J’espère que l’illustre nom de Théodore Monod vous servira de réflexion pour tracer votre chemin.
Théodore Monod était curieux, passionné et militant, parfois révolté mais toujours respectueux.

Il a combattu pour le respect de la vie sous toutes ses formes avec deux armes : la tolérance et le dialogue.

Un idéal qu’il a toujours défendu avec conviction tout au long de son existence.

Son sens de la simplicité, son exigence constante envers lui même, mais aussi son
indépendance d’esprit totale ont fait de lui un exemple à suivre.


Théodore Monod défendait ce qu’il appelait « une union des hommes réalisée dans la différence ».

Un collège est un espace où les jeunes doivent pouvoir se construire, s'épanouir, découvrir, apprendre les valeurs du « vivre-ensemble » et de l'idéal républicain tout en respectant et en cultivant la différence de chacun.

J’espère qu’en étudiant dans ce collège qui porte le nom d’un philosophe, naturaliste et humaniste, vous hériterez de sa curiosité pour le monde et pour les hommes.
« Les écoles sont les lignes de fortification de la République » disait  Horace Mann.

Vous êtes, vous, nos enfants, et vous serez toujours notre priorité, car vous êtes l’avenir de la France. 

Je vous remercie

Photo n°1/2
Le Maire de Caveirac, le Petit Neveu de Théodore MONOD, l'Inspectrice d'Acédémie chargée de la Formation, le Député de la 5ème Circonscription du Gard, le Maire de Clarensac, le Principal Adjoint du Collège, le discours du fils de Théodore MONOD
Le Maire de Caveirac, le Petit Neveu de Théodore MONOD, l'Inspectrice d'Acédémie chargée de la Formation, le Député de la 5ème Circonscription du Gard, le Maire de Clarensac, le Principal Adjoint du Collège, le discours du fils de Théodore MONOD
Vendredi 14 Octobre 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Présentation de l'éco-centre sportif handisport à Caveirac

Lire la suite

William Dumas s’est rendu le 14 octobre en mairie de Caveirac pour découvrir la présentation du projet Eco Centre Sportif Handisport. Situé à proximité du projet Médico Hospitalier du Cavermel, ce bâtiment, référencé au niveau de l’Agenda 21 de Nîmes-Métropole, sera dédié à de nombreuses activités et à un très large public : tir sportif handisport, salle d’arts martiaux et de gymnastique et espace VTT équipé d’un VTT.

Samedi 08 Octobre 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Les 30 ans de la FNACA à Clarensac

Lire la suite

Le 8 octobre 2011, William DUMAS s'est rendu à Clarensac pour fêter solennellement les 30 ans de la FNACA.
La cérémonie a été ouverte par un discours de Monsieur Raymond APARICIO, Président Départemental de la FNACA devant les monuments aux morts. Dans son allocution, le Président Départemental de la FNACA a rendu hommage aux "aïeuls des grandes guerres" en rappelant que de 1952 à 1962, 500 000 hommes âgés d'à peine 20 ans ont combattu. Des combats ayant causé la mort de 30 000 soldats. Il a aussi rendu hommage à Mareck WLADYSLAS, décédé le 24 septembre 2011, qui avait reçu auparavant les insignes de commandeur dans l'ordre de la Légion d'Honneur remis par le Secrétaire d'Etat en présence du Ministre des Anciens Combattants.
Cette cérémonie s'est clôturée par 1 minute de silence, suivie de la Marseillaise et de la Situation aux Drapeaux.

Vendredi 30 Septembre 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de l'école élémentaire à Clarensac

Lire la suite

William Dumas a inauguré l’école élémentaire qui a ouvert ses portes à la rentrée de septembre. Ce groupe scolaire, deux fois plus écologique et économique en énergie qu’un bâtiment aux normes actuelles, est conçu pour accueillir 19 classes. Les 13 classes actuelles conjuguent à la fois les conforts visuels, thermiques et acoustiques. Si William Dumas s’est réjouit de cette inauguration, il a toutefois regretté la politique de suppression de postes que le gouvernement poursuit dans l’éducation nationale.

Ci-dessous le discours prononcé par le député William Dumas :
Monsieur l’inspecteur d’académie,
Monsieur le directeur
Monsieur le maire
Monsieur le président de la Communauté de communes,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants
Mesdames et Messieurs,

Chers enfants

C’est un vrai bonheur pour moi de participer aujourd’hui à l’inauguration de cette école qui sera deux fois plus écologique et économique en énergie qu’un bâtiment aux normes actuelles.

L’inauguration d’une école est sans doute l’événement le plus réconfortant dans l'activité d'un responsable politique.

En effet, l’Ecole, avec un grand E est l’institution la plus importante de la République et elle implique la participation de trois types d’acteurs : les professeurs, les parents d’élèves et leurs enfants. Sans oublier, bien sur l’Etat, dont il convient de rappeler qu’il devrait tout mettre en œuvre pour permettre à ces 3 acteurs d’atteindre leurs objectifs.

Ce groupe scolaire qui pourra accueillir jusqu’à 18 classes, est un lieu du savoir unique dans la région.
Ce projet pilote conjugue à la fois les conforts visuel, acoustique et thermique.
Je suis donc persuadé que vous réussirez ensemble votre mission d’enseignement, d’éducation et d’apprentissage.
Je ne vais pas revenir dans le détail sur toutes les qualités énergétiques que possède ce groupe scolaire, cela a été déjà dit.
Mais je tiens tout de même à souligner que le bâtiment fait preuve d’une grande intelligence architecturale.

Aujourd’hui, avec ses 13 classes de couleurs différentes, son toit végétalisé, sa centrale photovoltaïque, son puits canadien, cette école en forme de bouclier est bâtie avec des matériaux spécifiques qui induisent une réduction importante des émissions de gaz à effet de serre et la préserve des caprices du temps.

Certes plus chers lors de la construction, les établissements HQE sont moins coûteux à entretenir.
Par exemple, il faut savoir que les consommations énergétiques d'une école HQE sont entre 12 et 34% inférieures à celles d'un établissement classique.

Voila les raisons pour lesquelles l'inauguration de cette belle et ambitieuse réalisation, suscite chez moi une grande satisfaction.

Voilà pourquoi je tiens à féliciter la mairie pour l’impulsion et l’architecte et les constructeurs pour la production de ce bel édifice.
Une école, je l’ai dit tout à l’heure, est davantage qu'un lieu d'enseignement.
C'est un espace où les enfants doivent pouvoir se construire, s'épanouir, découvrir, apprendre les valeurs du « vivre-ensemble » et de l'idéal républicain.

Mais « l’école n’est pas la seule à instruire les jeunes. Le milieu et l’époque ont sur eux beaucoup d’influence » disait Paul Valéry.

Je voudrai terminer en remerciant mon ami Georges Bazin et son équipe municipale pour avoir mené à bien ce projet malgré certaines difficultés rencontrées.

Je voudrai remercier également l’architecte et les divers corps de métiers qui ont œuvré à cette réalisation exemplaire, ainsi que toute l’équipe d’enseignants car vous êtes pour moi les meilleurs jardiniers du savoir.

Et enfin, dire aux enfants que vous avez la chance d’apprendre dans un environnement agréable et dans une superbe école.

Soyez en conscients et respectez ce lieu car beaucoup de Clarensacoises et Clarensacois vont en profiter après vous.

Je vous remercie.

Photo n°1/6
Georges BAZIN, Maire de Clarensac, William DUMAS, Député, Pascal DIJON, Adjoint à l'Inspecteur d'Académie
Georges BAZIN, Maire de Clarensac, William DUMAS, Député, Pascal DIJON, Adjoint à l'Inspecteur d'Académie


Discours de William DUMAS

Vendredi 30 Septembre 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Conseil Municipal des Jeunes à Caveirac

Lire la suite

William Dumas s’est rendu dans deux classes de CM2 pour expliquer, avec le Maire, Bernard Bergogne, le rôle des élus dans une commune. Les écoliers vont en effet bientôt avoir la chance d’élire leurs représentants au conseil municipal des jeunes. Ils découvriront alors comment fonctionne une campagne électorale puis une élection et enfin la vie d’une commune.

Photo n°1/2
William DUMAS présente aux enfants le rôle d'un Conseil Municipal des Jeunes
William DUMAS présente aux enfants le rôle d'un Conseil Municipal des Jeunes
Jeudi 15 Septembre 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Etats Généraux du Tourisme à Caveirac

Lire la suite

La première cession des Etats Généraux du Tourisme en Vaunage s’est déroulée le 15 septembre à Caveirac, en présence de William Dumas, du président de Nîmes -Métropole, du Président du Pays Garrigues Costières de Nîmes, des maires de la Vaunage et des directrices des offices de tourisme de Nîmes et Sommières. Il s’agissait d’insister sur la cohésion du territoire vaunageole en mettant en évidence des actions fédératrices autour du tourisme.

Samedi 25 Juin 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du jardin d'enfant du Parc de la Garenne à Montpezat.

Lire la suite

Ce samedi, à Montpezat a eu lieu l'inauguration du nouvel espace de jeux pour enfants dans le parc de la Garenne à Montpezat.
Accompagné de Madame le Sénateur Françoise Laurent-Perrigot et de Monsieur le Maire de Montpezat Bernard Compan. Voici quelques images de la cérémonie.

Photo n°1/3
Discours de William Dumas.
Discours de William Dumas.
Vendredi 17 Juin 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de la rue des pierres précieuses au Foyer des Massagues à Montpezat

Lire la suite

William Dumas s'est rendu à l'inauguration de la rue des pierres précieuses au Foyer des Massagues à Montpezat.
Le Foyer des Massagues est un Foyer d'accueil médicalisé (F.A.M.). Il accueille des adultes gravement handicapés, mentalement ou physiquement, inaptes à toute activité à caractère professionnel, et nécessitants une surveillance médicale et des soins constants ainsi que l'assistance d'une tierce personne pour les actes essentiels de l'existence.
Cette nouvelle voie principale d'accès du foyer donne accès aux quatre pavillons actuels de l'établissement et mèneront aux deux nouveaux bâtiment en cours de construction.
Le nom de cette allée est issue d'un concours d'idées organisé auprès des résident du foyer.
Par ailleurs, cette inauguration était aussi l'occasion pour l'association du Foyer des Massagues de fêter leur accession à la propriété. En effet, l'association vient d'acquérir auprès de la Sémiga, le terrain dont elle était jusqu'à présent locataire.
Voici quelques photos de l'évènement.

Photo n°1/2
Une pensionnaire aide les élus, William Dumas et Bernard Compan, à couper le ruban inaugural. Photos © René Roulle.
Une pensionnaire aide les élus, William Dumas et Bernard Compan, à couper le ruban inaugural. Photos © René Roulle.
Samedi 21 Mai 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de la Mairie de Gajan.

Lire la suite

Ce Samedi avait lieu l'inauguration de la mairie de Gajan après des travaux de rénovation et de remise aux normes, en présence de M. le Préfet Hugues Bousiges, de Madame la Vice-présidente du Conseil Régional Françoise Dumas et de Monsieur le Sénateur Simon Sutour.

Photo n°1/4
William Dumas, Françoise Dumas, Vice-Présidente du Conseil Régional et Simon Sutour, Sénateur du Gard écoutent le discours du Maire.
William Dumas, Françoise Dumas, Vice-Présidente du Conseil Régional et Simon Sutour, Sénateur du Gard écoutent le discours du Maire.
Samedi 14 Mai 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Journée Festive en faveur du village de Rukomo au Rwanda à Saint Mamert du Gard

Lire la suite

Le 14 septembre 2011, le Député, William DUMAS a assisté, à Saint Mamert du Gard, à la journée festive en faveur du village de Rukomo au Rwanda.

Cette manifestation a été organisée par le Centre de Karaté de Saint Mamert du Gard, l'Ecole Nîmoise de Karaté, le Karaté Club Vauverdois et le Karaté Club de Langlade.

Pendant cette journée, diverses activités ont été proposées : vide-grenier, expositions de peintures, sculptures, photographies, une compétition avec combat de Karaté des différents clubs présents. Concernant le midi, un pique nique a été prévu avec un repas tiré du sac. Une tombola a été organisée pendant cette journée où les récoltes ont été reversées en totalité à l'Association "MARIE CORRENSSON", qui dirige plusieurs projet en Afrique dont ce projet.

La journée a été clôturée par une soirée dansante avec une démonstration de danse country par le Club de Saint Mamert "Les Papillons de Leins" suivie d'une projection des différentes actions déjà réalisées à Rukomo.

William DUMAS a fait un don au Club de Karaté de Saint Mamert du Gard.

Lundi 28 Mars 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Manifestation contre la fermeture d'une classe à l'école de Montpezat.

Lire la suite

Ce lundi matin, les parents d'élèves de l'école primaire de Montpezat se sont réunis pour manifester leur opposition à la fermeture d'une classe. William Dumas est intervenu auprès de l'Inspecteur d'Académie expliquant que la livraison de 80 logements d'ici 2012 devrait entrainer la réouverture d'une classe l'année suivante.


Manifestation contre la fermeture d'une classe à l'école de Montpezat.

Vendredi 25 Février 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Tests à la future école primaire HQE de Clarensac

Lire la suite

Vendredi 25 février les tests d’étanchéité à l’air avaient lieu dans les locaux de la future école de Clarensac. Résultat : l’enveloppe thermique est performante.
Cette école, qui abritera 13 classes sera deux fois plus écologique et économique en énergie qu’un bâtiment aux normes actuelles. Le projet, pionnier dans la région, ouvrira ses portes à la rentrée de septembre.

Photo n°1/2
L'intérieur de l'école.
L'intérieur de l'école.
Jeudi 27 Janvier 2011Canton de Saint Mamert du Gard

Galette Républicaine à la section de Saint Mamert.

Lire la suite

Comme chaque année, les militants de la section du Parti Socialiste de Saint Mamert du Gard se sont réunis pour partager la traditionnelle galette républicaine.

Ce fut l'occasion pour William DUMAS de présenter à ses camarades militants l'action et la position des parlementaires socialistes à l'Assemblée Nationale. Ensuite les militants ont partagé un moment convivial autour de la galette.

Photo n°1/1
Prise de parole de William DUMAS devant les militants.
Prise de parole de William DUMAS devant les militants.
Mardi 06 Juillet 2010Canton de Saint Mamert du Gard

Visite des interfaces coupe-feu de Combas.

Lire la suite

A Combas, ce mardi, les élus du Département étaient conviés à la visite d'un espace tampon entièrement déboisé longeant le nouveau lotissement en cours de livraison aux abords du village.

Combas est l'une des rares commune aujourd'hui à être équipée d'une zone coupe-feu, agrémentée notamment de bouches incendie permettant l'intervention rapide des pompiers en cas de feu.

En compagnie de Damien Alary, Président du Conseil Général du Gard, Pierre Gaffard Lambon, Maire de Combas, Christian Valette, Conseiller Général du canton de Sommières et Président de la Communauté de communes du Pays de Sommières, Alexandre Pissas, Président du SDIS 30 et de l'ensemble des responsables des services d'incendie, William Dumas a pu constater que cet espace tampon s'ajoute aux zones relevant du débroussaillement réglementaire.

A ce jour, Combas, Comps, Congénies et Saint-Bénézet ont le soutien du Conseil Général pour réaliser des études d'interface globale et pour aménager ces zones tampons.

Ces interfaces constituent une transition entre une zone bâtie et un espace naturel. Le but est de réduire le risque d'incendie autour des habitations et d'entretenir un accès rapide à la forêt.

Dans le Gard, la forêt occupe la moitié du territoire. Le risque incendie est important dans le département, c'est pourquoi chaque été, le SDIS30 met en place un dispositif de prévention.

Photo n°1/3
William Dumas, Pierre Gaffard Lambon, Maire de Combas, Damien Alary, Président du Conseil Général du Gard et Alexandre Pissas, Président du SDIS.
William Dumas, Pierre Gaffard Lambon, Maire de Combas, Damien Alary, Président du Conseil Général du Gard et Alexandre Pissas, Président du SDIS.
Jeudi 10 Juin 2010Canton de Saint Mamert du Gard

Réunion de l'amicale des maires du canton de Saint Mamert.

Lire la suite

Deux fois par an, l'amicale des maires du canton de Saint Mamert se réuni dans une des communes du canton. aujourd'hui la réunion avait lieu au foyer de Saint Mamert. Les élus avait convié un architecte spécialiste de travaux publics pour qu'il présente le Projet Urbain Partenarial (PUP). Cet outil permet aux communes de mettre en place des projets d'aménagement en partenariat avec des prestataires privés. Une convention définit les travaux à la charge du promoteur et ceux à la charge de la mairie.

Photo n°1/2
William Dumas et Bernard Bergogne, Maire de Caveirac.
William Dumas et Bernard Bergogne, Maire de Caveirac.
Vendredi 16 Avril 2010Canton de Saint Mamert du Gard

Inaugurations des tennis et des nouveaux aménagements de Caveirac.

Lire la suite

Ce vendredi 16 avril en fin de journée, l'équipe municipale de Caveirac organisait une petite cérémonie d'inauguration des deux nouveaux terrains de tennis Masterclays du complexe sportif du Mas Vieil et des nouveaux aménagements de la ville.
Il s'agissait de la mise aux normes pour les Personnes à Mobilité Réduite des trottoirs aux abords du centre commercial ; de la réfection de l'impasse des Capucines et de l'implantation de panneaux pour le respect des espaces réservés aux handicapés.

Photo n°1/9
Les invités se rendent à l'impasse des Capucines.
Les invités se rendent à l'impasse des Capucines.
Vendredi 12 Février 2010Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du bureau commun des polices municipales de Caveirac et de Clarensac

Lire la suite

Ce vendredi a eu lieu l'inauguration des nouveaux bureaux des polices municipales de Clarensac et Caveirac. La visite des locaux a été commentée par Jean-Luc Chailan, l'officier responsable.
Le maire de Caveirac, Bernard Bergogne a rappelé que ces deux communes sont similaires à tout point de vue, avec les mêmes problèmes de délinquance.
L'objectif étant d'organiser des patrouilles de nuit, et d'engager des actions de prévention de la délinquance juvénile avec l'ensemble des acteurs scolaires des deux communes.
Le maire de Clarensac, Georges Bazin, a rappelé que «Cette fusion par la mise en commun des hommes et du matériel, avec au moins deux agents toute l'année sur le terrain, est une bonne chose.» Une antenne de police demeure sur Clarensac avec un numéro de téléphone.
William Dumas a quant à lui rappelé que le maire détenait des pouvoirs de police depuis 1884 et que la première mise en commun des moyens de polices municipales en France avait été réalisée non loin de là entre les communes de Fons outre Gardon et Saint Mamert du Gard
Un vin d'honneur offert par les deux communes a clôturé la cérémonie.

Photo n°1/7
William Dumas coupe le ruban tricolore.
William Dumas coupe le ruban tricolore.
Vendredi 29 Janvier 2010Canton de Saint Mamert du Gard

Rencontre avec les élèves de l'école primaire de Clarensac

Lire la suite

Dans le cadre de son mandat, William Dumas rencontre régulièrement des élèves des établissements scolaires de la circonscription.
Ce jeudi, il est allé à la rencontre des élèves de l'école primaire de Clarensac. Après avoir élu un Conseil Municipal Jeunes, les élèves poursuivent leur apprentissage de la République par un travail sur l'Assemblée Nationale. William Dumas a fait découvrir aux enfants le fonctionnement de l’Assemblée Nationale et son rôle de législateur.
Il a présenté son parcours d’élu et son rôle de député. Enfin, il a répondu aux questions préparées par les élèves.

Vendredi 04 Décembre 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Cérémonie de la Sainte Geneviève de la communauté de Brigade de Gajan Saint Mamert à Saint Mamert.

Lire la suite

Vendredi dernier, la cérémonie de la Sainte Geneviève, patronne des gendarmes, a été fêtée pour la 1ere fois à Saint Mamert, commune dont la municipalité a entrepris la reconstruction des locaux de la gendarmerie.
Le colonel Christophe Marietti, commandant du groupement départemental du Gard a rappelé les résultats de ses hommes et les conditions particulières de ce territoire. Il a confirmé son attachement à une gendarmerie rénovée à Saint-Mamert.
Le maire, Jean-Rémy Solana a, souhaité que le projet de construction de la nouvelle gendarmerie puisse se réaliser rapidement afin d'offrir un service de sécurité et proximité de qualité. Son équipe se tient prête.
William Dumas, député et conseiller général, a souligné que si la démocratie existe c'est parce que des gens font respecter la loi républicaine. Il s'est déclaré satisfait du maintien de la gendarmerie à Saint-Mamert, pour lequel il s'est battu.

Photo n°1/5
Discours du Colonel Marietti, commandant de groupement des gendarmes du Gard. A gauche, Hugues Bousiges, Préfet du Gard, Jean Rémy Solana, Maire de Saint Mamert du Gard et William Dumas.
Discours du Colonel Marietti, commandant de groupement des gendarmes du Gard. A gauche, Hugues Bousiges, Préfet du Gard, Jean Rémy Solana, Maire de Saint Mamert du Gard et William Dumas.
Lundi 16 Novembre 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Pose de la 1ère pierre de l'école écologique de Clarensac

Lire la suite

Voici le discours prononcé par William Dumas lors de la pose de la 1ère pierre de l'école de Clarensac :

Monsieur le Préfet,
Monsieur l'Inspecteur d'Académie,
Monsieur le conseiller régional
Ce lundi avait lieu la pose de la première pierre de la future école de Clarensac, projet innovant et durable puisqu'il s'agit d'un bâtiment de haute qualité environnementale. Voici le discours prononcé par le Député William DUMAS à l'occasion de l'ouverture du chantier :

"Monsieur le Maire,
Messieurs les Maires,
Mesdames, Messieurs les Élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants,
Mesdames, Messieurs,

Je suis très heureux et fier d'être parmi vous aujourd'hui pour cet évènement.

Ce futur groupe scolaire entièrement écologique s'inscrit dans la durée et l'exemplarité.
A la pointe de la technologie  écologique, il témoignera de notre volonté, en ce début du 21ème siècle de préserver l'environnement.

Vous n'avez pas attendu que le Grenelle 2  entre en application pour vous lancer dans cette aventure écologique.
C'est une magnifique leçon d'histoire contemporaine que vous offrirez à vos futurs 400 écoliers.

A la rentrée 2011, bien avant beaucoup d'autres enfants, ils découvriront non  pas dans les livres, mais dans la  réalité, comment l'homme peut utiliser l'eau, le vent  et les rayons du soleil.
Nul  doute que les enseignants utiliseront cette matière concrète pour élaborer un projet pédagogique.  
Sur un plan plus technique, ce projet, pilote dans la région, coûtera au total 5 millions 475.000 euros.
Je voudrais donc remercier l'ensemble des collectivités qui vont y participer:
FDE : 100.000 euros
Région : 50.000 euros
CG : 50.000 euros
30.000 euros au titre de la synergie
Et bien sûr les services de l'État, qui vont financer une partie des travaux au travers de la DGE à hauteur de 140.000 euros.

Pour la construction de ce groupe élémentaire scolaire innovant, de nombreuses entreprises seront sollicitées donc de nombreux emplois préservés. Car, je vous le rappelle, les collectivités locales représentent à elles seule 75% des investissements publics.

J'en viens donc à m'interroger sur l'avenir. Demain qu'en sera-t-il ?

La réforme des collectivités territoriales et la réforme de la taxe professionnelle, qui vont être discutées à l'Assemblée, risquent de remettre en cause l'ensemble de ces pratiques. Nous savons qu'une réforme est nécessaire, encore faut-il qu'elle soit équitable.

Les financements croisés seront impossibles.

Chaque collectivité sera obligée de se concentrer sur ses compétences propres et de se financer avec ses fonds propres et la DGE pour toute subvention.
Je vous laisse imaginer le casse tête pour un maire ou un président de communauté de commune qui voudrait lancer un projet aussi ambitieux que celui-ci.

Quant à la réforme de la taxe professionnelle, elle va priver les collectivités de leur liberté de fixer le montant de l'impôt. Et, elle enterrera de fait la politique de redistribution et d'équité que mène le Conseil Général du Gard avec la péréquation de la Taxe professionnelle.

Mais soyez certains que je me battrai dans l'hémicycle contre ce texte qui va à l'encontre de 20 ans de décentralisation et qui bafoue l'indépendance des collectivités.

Lorsque j'inaugure une  nouvelle école, je cite parfois ce proverbe africain : « Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village.»
Aujourd'hui, j'ai envie de dire : « pour qu'un enfant grandisse, il faut toutes les collectivités ».  

Photo n°1/3
William Dumas et Georges Bazin, Maire de Clarensac.
William Dumas et Georges Bazin, Maire de Clarensac.
Jeudi 22 Octobre 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de l'école de Montmirat

Lire la suite

Ce jeudi  avait lieu l'inauguration de la nouvelle école primaire de la communauté de communes du Pays de Sommières. En présence des maires des communes du regroupement pédagogique et de la communauté de communes, de la représentante de l'inspecteur d'académie, ainsi que tous les enseignants de l'école, et de la gendarmerie représentant le préfet.

Ce nouveau bâtiment a été construit à proximité du centre, il est donc complètement intégré au village grâce à l'aménagement d'une nouvelle rue et d'un passage piéton.  

Ci-dessous le discours de William DUMAS :

"Monsieur le Préfet,
Monsieur l'Inspecteur d'Académie,
Monsieur le Président de la Communauté de communes du Pays de Sommières,
Monsieur le Maire,
Messieurs les Maires,
Mesdames, Messieurs les Élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants,
Mesdames, Messieurs,
Chers Amis,

Je suis très heureux d'être parmi vous aujourd'hui à Montmirat, pour l'inauguration de cette école.

Vous avez choisi de baptiser cette école « Marie Louise GRANIER » du nom de celle qui, lorsqu'elle était maire de Montmirat, a participé à la création de la communauté de communes du Pays de Sommières (la 2ème du Gard) et à la mise en place du regroupement pédagogique. Grâce à ce regroupement pédagogique l'école de Montmirat a pu rouvrir ces portes.

Aujourd'hui, ces nouveaux locaux sont la preuve que Marie Louise GRANIER avait vu juste.
Il était donc naturel de rendre hommage à cette enseignante qui a tant fait pour votre village et pour ce territoire.

Je voudrais aussi saluer l'œuvre de tous les artisans et ouvriers qui ont travaillé à la construction de ce bel établissement et remercier l'architecte Monsieur Eric BOISSIER.

Enfin, je voudrais remercier l'ensemble des collectivités qui ont participé à ce projet :
La municipalité de Montmirat, d'abord, qui a mis à la disposition du Regroupement Pédagogique ces 2700 m² de terrain et qui a aménagé de si belle manière les abords de la nouvelle école ;

La communauté de communes, ensuite, et son président Christian VALETTE qui a porté ce projet depuis le 1er jour en 2002. Sans lui nous ne serions pas réunis aujourd'hui,
Et bien sûr les services de l'État, qui ont financé une partie des travaux au travers de la DGE.

Toutes ces collectivités ont investi dans l'avenir de Montmirat : l'État, le département, la communauté de communes et la municipalité se sont joint pour mener à bien ce projet.

Mais demain qu'en sera-t-il ?

La réforme des collectivités territoriales et la réforme de la taxe professionnelle, qui vont être discutées à l'Assemblée, risquent de remettre en cause l'ensemble de ces pratiques :

Les financements croisés seront impossibles.

Aujourd'hui la commune de Montmirat a reçu 35 000 € de FDE du Conseil Général pour la création de la rue Victor HUGO et du chemin des petits poètes.
La communauté de communes du Pays de Sommières a perçu 45 000 € de FDE pour cette école.
Demain, ce ne sera plus possible.

Chaque collectivité sera obligée de se concentrer sur ses compétences propres et de se financer avec ses fonds propres et la DGE pour toute subvention. Je vous laisse imaginer le casse tête pour un maire ou un président de communauté de commune qui voudrait lancer un projet aussi ambitieux que celui-ci.

Quant à la réforme de la taxe professionnelle, elle va priver les collectivités de leur liberté de fixer le montant de l'impôt. Et, elle enterrera de fait la politique de redistribution et d'équité que mène le Conseil Général du Gard avec la péréquation de la Taxe professionnelle.
Mais soyez certains que je me battrai dans l'hémicycle contre ce texte qui va à l'encontre de 20 ans de décentralisation et qui bafoue l'indépendance des collectivités.
Enfin pour conclure je voudrais rappeler l'importance de l'école : elle doit dispenser une culture commune et atténuer les différences sociales et faire accepter à tous les différences culturelles. Et cette lourde tâche, c'est le rôle de nos enseignants que je tiens à saluer aujourd'hui.
Je conclurais avec ce proverbe africain : « Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village.» "

Photo n°1/5
Discours de Monsieur le maire de Montmirat Jean-Claude Herzog.
Discours de Monsieur le maire de Montmirat Jean-Claude Herzog.
Jeudi 17 Septembre 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Rencontre avec les élèves de l'école de Caveirac

Lire la suite

William DUMAS était invité par le Directeur de l'école primaire de Caveirac et le Maire Bernard BERGOGNE à venir présenter aux élèves de CM1 CM2 le rôle du Conseil Municipal.

En effet, les élus et pédagogues ont décidé de mettre en place un Conseil Municipal des Jeunes à Caveirac.

Avant les élections des conseiller municipaux jeunes, William DUMAS a parlé aux enfants de l'importance du projet dans la campagne.

Monsieur le Maire a rappelé le rôle des élus et leurs responsabilités dans la vie quotidienne du village.

Ensuite, les élus ont répondu aux questions posées par les écoliers.

Photo n°1/4
Le maire de Caveirac, Bernard Bergogne explique ce qu'est un conseil municipal jeune.
Le maire de Caveirac, Bernard Bergogne explique ce qu'est un conseil municipal jeune.
Vendredi 11 Septembre 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de la nouvelle classe de l'école de Saint Mamert

Lire la suite

Ce vendredi avait lieu l'inauguration de la nouvelle classe de l'école du regroupement pédagogique de Fons - Saint Mamert - Gajan.

La nouvelle classe s'intègre parfaitement au bâtiment existant puisqu'elle est construite à la place de l'ancien préau.

Fonctionnelle et accessible à tous, cette salle est équipée en matériel informatique.

Photo n°1/7
Discours de Monsieur le Maire de Saint Mamert du Gard, Jean-Rémy Solana.
Discours de Monsieur le Maire de Saint Mamert du Gard, Jean-Rémy Solana.
Vendredi 04 Septembre 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Visite des caves coopératives du canton de Saint Mamert du Gard.

Lire la suite

Comme chaque année pendant les vendanges, le député William Dumas se rend dans  l'ensemble des caves coopératives de la 5e circonscription.

Ces visites sont pour lui une occasion de rencontrer et d'échanger avec les présidents de caves et les coopérateurs sur la qualité de la récolte et la situation économique de la profession.

Le mercredi 9 septembre, William DUMAS s'est rendu dans les caves de Montagnac, Moulezan et Crespian sur le canton de Saint Mamert dont il est l'élu.  

Cette année, les vendanges, précoces, ont débuté peu après le 15 août. Malgré un été de sécheresse, la récolte sera de très bonne qualité mais inférieur en quantité.

Toutefois, William DUMAS, qui a récemment dénoncé la volonté de Bruxelles d’autoriser le coupage de vin blanc et de vin rouge pour en faire du rosé, reste mobilisé et attentif aux difficultés de l'ensemble de la profession qui réclame un prix minimal garanti.

Photo n°1/4
A la cave de Montagnac.
A la cave de Montagnac.
Samedi 20 Juin 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration du rond point sur le CD40

Lire la suite

William DUMAS, Député de la 5ème circonscription du Gard, s'est rendu ce samedi à l'inauguration d'un nouveau rond point sur le CD 40 à Caveirac.

Cet aménagement routier, fait en partenariat avec le Conseil Général du Gard, vient compléter la série de travaux de mise en sécurité de la route départementale qui traverse Caveirac.

Photo n°1/1
Bernard Bergogne, Maire de Caveirac et William Dumas coupent le ruban inaugural.
Bernard Bergogne, Maire de Caveirac et William Dumas coupent le ruban inaugural.
Samedi 13 Juin 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Championnat de France de VTT des Pompiers

Lire la suite

Les  18ème Championnat de France de VTT des  Sapeurs Pompiers ont eu lieu samedi 13 juin à Saint Côme et Maruejols.

William DUMAS a remis les médailles aux champions. Ci-dessous le podium :

CATEGORIE COURSE SENIOR 1
1er VIGNE Gilles de l'ISLE SUR SORGUE
2eme BLONDEL Sébastien du CIS METARE
3eme CUCHEVAL Mathias de Bethune

CATEGORIE COURSE SENIOR 2
1er PORRET Gregory du CPI LAGIETTAZ
2eme BERTO Stephan de NIMES
3eme VAXILLAIRE Yann du CSP DIJON NORD

CATEGORIE COURSE VETERAN
1er HEROLD Stéphane du CS UZES
2eme GARCIA Frederic du VIGAN
3eme ASCOLETTI Christian de HYERES

CATEGORIE COURSE VETERAN 2
1er ACTIS Gerard de MASSIGNIEU DE RIVE
2eme LAU Francis de HOHROD
3eme LETUE Roger du CIS PACE

CATEGORIE COURSE MASTER
1er NUBOIS Joel de SETE
2eme RAVACHOL Gerard retraité
3eme FORGEOT Philippe du SDIS 86

CATEGORIE COURSE MASTER 2
1er GRAND CLEMENT Christian retraité
2eme MICHENET Olivier du CSP LOCHES
3eme PAOLI Marcel de DAMBELI

CATEGORIE COURSE FEMININE
1ere BARLET Elisabeth de LORGUES
2eme CARROUEE Charlotte du c s p ST MARCEL
3eme DEBON Emmanuelle

Photo n°1/4
Podium féminin. Photos © SDIS 30
Podium féminin. Photos © SDIS 30
Jeudi 29 Janvier 2009Canton de Saint Mamert du Gard

Galette des rois à la section de Saint Mamert.

Lire la suite

Comme chaque année, les militants de la section du Parti Socialiste de Saint Mamert du Gard se sont réunis pour partager la traditionnelle galette des Rois.

Ce fut l'occasion pour William DUMAS de présenter à ses camarades militants l'action et la position des parlementaires socialistes, lors du vote de la loi organique de modernisation des institutions le mardi 20 janvier.

Il a expliqué comment cette loi qui devait donner plus de pouvoir aux parlementaires va, en fait, réduire les possibilités d'action des députés d'opposition en limitant la durée des débats parlementaires et les possibilités d'amendements.

Il s'agit en fait d'octroyer un crédit temps de parole aux parlementaires qui ne pourront plus user du droit d'obstruction, seul moyen pour eux d'alerter les média et donc l'opinion publique.

Photo n°1/3
Un ambiance chaleureuse pour cette galette républicaine.
Un ambiance chaleureuse pour cette galette républicaine.
Vendredi 04 Juillet 2008Canton de Saint Mamert du Gard

Visite de la société 30H7 à Montpezat.

Lire la suite

Monsieur DUMAS s'est rendu ce vendredi, dans la société 30H7 Mécanique de Précision située à MONTPEZAT, 1, rue Coste Salade.  

La société 30H7 conçoit et réalise des pièces ou ensembles mécaniques de précision, de formes complexes ou très ouvragées, aussi bien en tournage qu'en fraisage.  

Du prototype, réalisé dans les locaux de 30H7, à la série de moyenne quantité, l'équipe travaille pour des secteurs d'activités variés et demandeurs d’une très haute qualité : la santé, l'aéronautique, le nucléaire, la robotique ou l'arme.  
Fort de 18 années d'expérience, 30H7 offre une qualité, une précision et une rapidité d'exécution qui répondent aux besoins des clients les plus exigeants comme Eurocopter ou le CEA.  

Cette visite fut l'occasion pour William DUMAS de rappeler l'importance de la présence d'entreprise de haute qualité technologique sur notre territoire. Implantée dans la zone d'activités de MONTPEZAT, 30H7 est une société aux normes ISO 9001, respectueuse de l'environnement et parfaitement intégrée dans le paysage local.

Photo n°1/5
William Dumas découvre une des pièces de forme complexe usinée par la société 30H7.
William Dumas découvre une des pièces de forme complexe usinée par la société 30H7.
Samedi 31 Mai 2008Canton de Saint Mamert du Gard

Fête fédérale de la Rose

Lire la suite

Ce samedi, la fédération socialiste du Gard et la section de Saint Mamert organisaient le Fête de de la rose.
Voici le discours prononcé par William DUMAS devant les militants socialistes :

"Chers (amis), cher(e)s camarades,


Je suis heureux de nous voir aussi nombreux aujourd'hui pour partager cette journée. Notre fête de la rose doit être un moment fort de la vie de notre fédération. Elle doit rester un moment festif et convivial mais aussi un moment d'échanges et de partage.

Comme j'aime à vous le rappeler à chaque moment que je partage avec vous, vous êtes, militantes et militants, le socle de notre parti.
Sans votre engagement quotidien, sans votre mobilisation, l'élu que je suis et les élus que nous sommes, nous ne serions pas là.
Grâce à votre engagement, grâce à votre énergie, nous avons pu convaincre et remporter de belles victoires !
A vous toutes et à vous tous, je vous dis un très grand merci !!

C'est une fois encore grâce à votre force militante, grâce à votre courage et votre dévouement que nous avons remportés
nos plus beaux succès.
Certes nous n'avons eu certaines défaites qui nous ont marqués, je pense à Nîmes, à Alès, à Bouillargues et à Vauvert,
Je tiens d'ailleurs à saluer le courage de nos candidats qui se sont battus dignement.

Mais
nous avons remporté de belles victoires :
Bagnols-sur-Cèze avec Jean Christian REY,
Aigues-Mortes avec Cédric BONATO,
Quissac avec Marc JONGET,
Saint Hippolyte du Fort avec Bruno OLIVIERI,
Bellargue avec Juan MARTINEZ qui a également conquis le Canton de Beaucaire,
Vézénobres avec Bernard MIALHES, Saint-Ambroix avec Daniel PIALET et Patrice GOURET son 1er adjoint, Méjannes le Clap avec Chantal VINOT…
Bien d'autres communes ont été conservées, bien d'autres encore ont été conquises par des maires et des équipes proches de nos valeurs mais je ne peux vous les énumérer toutes, la liste est encore longue.

Quant aux élections cantonales, elles nous ont permis de renforcer la majorité départementale.
Aujourd'hui le Groupe Socialiste et apparentés est fort de 24 élus qui partagent la même volonté : poursuivre la politique d'égalité des chances, des hommes et des territoires et apporter ainsi aux gardoises et aux gardois des réponses au plus près de leurs attentes quotidiennes.

Mais nous n'avons pas terminé et d'autres combats nous attendent dans les mois qui viennent.
Les élections sénatoriales de septembre 2008 sont un enjeu important pour notre département.

Je tiens à saluer et à encourager la candidate et les candidats aux élections sénatoriales : Simon SUTOUR, notre candidat sortant, Françoise LAURENT PERRIGOT, qui fût ma suppléante et pour qui j'ai une profonde amitié et enfin notre camarade Christophe SERRE.
Cela ne sera pas une élection facile car nos adversaires politiques n'ont rien à y perdre.
C'est pourquoi nous devons nous rassembler et nous unir pour les amener à la victoire.
Un autre moment fort nous attend, notre Congrès cet automne à REIMS.
Ce congrès doit être constructif et porteur d'un projet d'avenir pour notre parti.
Certes nous débattrons, nous ne serons pas toujours d'accord mais il nous faut avoir une seule idée, un seul but proposer une alternative à la droite.
Notre parti est riche. Riches d'idées et riche de femmes et d'hommes qui le composent. Cette richesse est un atout que nous oublions très souvent pour laisser la place aux querelles internes et aux conflits.

Nous avons entamé un diagnostic profond qui engage notre parti dans un véritable travail de rénovation et de refondation.
A nous d'approfondir et de clarifier ce travail pour que demain le Parti Socialiste soit à la hauteur des enjeux qui l'attendent.
Nous devons présenter un front uni pour mettre un terme à la politique injuste et partisane de Sarkozy.
Ce congrès intervient dans un contexte national tendu. Le gouvernement actuel continue sa casse sociale. Jamais la précarité, la pauvreté et les inégalités n'ont été aussi préoccupantes.
Au niveau local, et plus particulièrement dans ma circonscription, les citoyennes et les citoyens subissent de plein fouet la crise agricole, les délocalisations, le démantèlement des services publics...

C'est une réalité économique et sociale dont il nous faut tenir compte.
C'est pourquoi, je reste profondément convaincu que nous devons, dans notre département, rester unis autour de notre Président car lui seul à la légitimité pour faire du Gard, un département moderne et innovant.

Avant de conclure je tiens à saluer, puisque nous sommes à la veille d'un congrès important, le travail de notre Premier Fédéral, Fabrice VERDIER, qui a réussi à instaurer dans notre fédération, un climat de confiance, à mettre en place une gestion transparente et à favoriser le débat démocratique dans le respect de toutes les sensibilités.

En conclusion, je souhaite vous faire partager cette citation anonyme qui définit parfaitement la valeur et le sens que nous devons donner à notre action :
« La politique trouve sa noblesse dans la qualité de l'écoute et la fidélité de ses promesses ».
Je vous remercie"

Photo n°1/5
Les gardians de la Manade Leron Teissonnier
Les gardians de la Manade Leron Teissonnier
Vendredi 19 Octobre 2007Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de l'école maternelle de Fons outre Gardon

Lire la suite

Ce vendredi 19 octobre, William Dumas a assisté à l'inauguration officielle de l'école primaire de Fons outre Gardon. Cette école fait partie du syndicat intercommunal École maternelle qui regroupe les communes de Saint Mamert, Gajan, Saint Bauzély, Parignargues et Fons

Voici le discours prononcé par M. William Dumas :
"Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président du Conseil Général,
Cher Damien,
Monsieur le Président de la Communauté de Communes,
Messieurs les Maires,
Mesdames, Messieurs les Élus,
Mesdames et Messieurs les enseignants,
Mesdames, Messieurs,
Chers Amis,

Je suis profondément heureux de vous accueillir à Fons aujourd'hui. C'est toujours un immense plaisir de vous recevoir quand il s'agit d'accompagner l'essor de notre village.

Je tiens tout d'abord à remercier Monsieur le Préfet qui a pu se joindre à nous.  C'est avec grand plaisir que je le reçois à Fons.
Je souhaite ensuite remercier Damien Alary, car sans son aide, sans le soutien du Conseil Général, nous ne serions pas réunis ici aujourd'hui.
Je voudrais également dire un grand merci à Mme Masclar, Présidente du syndicat intercommunal qui s'est tant investie dans ce projet.
En effet, le syndicat intercommunal École maternelle, qui regroupe les communes de Saint Mamert, Gajan, Saint Bauzély, Parignargues et Fons, a permis la construction de cette annexe de l'école maternelle de Saint Mamert. Et par là, le maintien d'activités dans le canton.

Cette extension de l'école maternelle n'est pas simplement une annexe… c'est une chance pour Fons, un atout pour le développement de notre village où il fait bon vivre. Avec ses aménagements novateurs, je veux parler de la salle de psychomotricité, équipée pour l'éveil corporel,  cette école a été entièrement pensée pour  le confort des enfants.
Et pour ce bâtiment, il convient de remercier Monsieur BLAISEL, l'architecte de ce projet, qui a mis tout son savoir-faire au service de nos pichouns. Et voyez le résultat… Il est largement à la hauteur de nos espérances.
Comme je le disais au début de mon propos, cette école est un bien précieux pour nos villages. Pour Fons, bien sûr mais aussi pour Gajan, Saint Mamert, St Bauzely et Parignargues. C'est un bien pour la vitalité, pour la qualité de vie mais surtout c'est un instrument indispensable pour l'égalité des chances, des hommes et des territoires. Parce qu'une école de village est un lieu de rencontre où se tissent jour à après jour les liens sociaux indispensables à la vie en communauté.
Je me tourne vers toi, Damien, pour souligner l'engagement du Conseil Général du Gard pour le développement et l'équipement des communes rurales, et pour le maintien des services publics.
Aujourd'hui, avec la croissance démographique que nous connaissons, nous devons accompagner l'essor de nos communes rurales, pour qu'elles ne deviennent pas de simples dortoirs pour les travailleurs des villes.
Et, par les temps qui courent, le maintien d'un bureau de poste, l'ouverture d'une épicerie, la modernisation d'un foyer communal ou la construction d'une école sont autant de moyens pour maintenir cette indispensable égalité des chances entre la ville et les campagnes.
L'an dernier, je vous avais donné rendez-vous pour l'inauguration de cette école, nous y sommes aujourd'hui… et je tiens à vous dire toute ma gratitude, à vous qui avez fait sortir cette école de terre et qui la faites vivre au quotidien. J'adresse encore un grand merci à l'ensemble des personnalités qui nous ont fait l'honneur d'être parmi nous aujourd'hui, aux membres du syndicat intercommunal et aux enseignants et personnels de cette école.
Je conclurais par cette phrase de Victor Hugo : « Les maîtres d'école sont des jardiniers en intelligences humaines » et j'ajouterais que nos enfants sont les fleurs de l'avenir.

Je vous remercie."

Photo n°1/9
William Dumas coupe le traditionnel ruban tricolore inaugural.
William Dumas coupe le traditionnel ruban tricolore inaugural.
Samedi 29 Septembre 2007Canton de Saint Mamert du Gard

Jumelage de Gajan d'Ariège et Gajan du Gard

Lire la suite

Samedi 29 septembre, M. William Dumas a assisté au 10ème anniversaire du jumelage entre Gajan d'Ariège et Gajan du Gard. Une cérémonie avec des danses en costumes traditionnels et remise de cadeaux était organisée. Voici l'intervention de William Dumas : "Monsieur le Conseiller Général de Saint Lizier, Raymond COUMES Madame le Maire, Monique BOUTONNIER, Monsieur le Maire, Renaud ANDRE Monsieur le Président du Jumelage, Alain DELAGE, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs Gajanaises et Gajanais d'Ariège et du Gard, Je voudrai tout d'abord vous dire que je suis heureux d'être avec vous ce soir pour partager ce moment de fête. Voici maintenant 11 ans que les communes de GAJAN en ARIÈGE et GAJAN du Gard sont jumelées pour notre bonheur à tous. En effet, je pense que tout le monde ici ne me contredira pas sur le fait que l'amitié Gajanaise qui s'est installée, est une occasion supplémentaire à nos villages d'organiser une grande fête. D'ailleurs, samedi dernier, alors que nous inaugurions l'espace socioculturel et la bibliothèque « La DAVALADE » ici même, je rappelais avec plaisir la vie associative dynamique de GAJAN ponctuée par les rencontres avec nos amis Gajanais Ariégeois. Car il ne suffit pas de signer un jumelage sur un simple papier pour que vive ce jumelage. Il faut autre chose. Il faut que ce jumelage soit une source d'enrichissement mutuel, un échange de cultures, d'expériences, de traditions, de projets, de solidarité et d'amitiés. C'est une occasion unique de brassage de nos populations et de nos traditions, dans une ambiance de fête, de convivialité, de rencontre et d'échange. Et, je vous le dis avec conviction : vous avez réussi. Les échanges entre vos deux communes ont débuté, il y a environ 15 ans par l'intermédiaire des comités de fêtes. Puis petit à petit, des liens d'amitiés s'étant installés vous avez souhaité les renforcer en vous jumelant. Je tiens à remercier très chaleureusement les Gajanais Ariégeois pour ce qu'ils apportent à notre territoire et à cette commune. Tout le monde se souvient de votre formidable élan de solidarité et de votre mobilisation lors des terribles inondations de 2002 qui ont frappées notre département. Je vous en remercie chaleureusement. Je voudrai également rajouter, que pour être actif le jumelage repose sur la volonté des élus, mais aussi sur le dynamisme des habitants. Il ne suffit pas de vivre ensemble, il faut faire ensemble. C'est pourquoi, je tiens à saluer Monsieur le Maire de Gajan, Renaud ANDRE, Madame le Maire de Gajan en ARIÈGE, Madame Monique BOUTONNIER, l'ensemble des Conseils Municipaux des deux communes ainsi que les Présidents de ce jumelage sans qui ce jumelage n'aurait pu voir le jour. Je tiens également à remercier l'ensemble des Gajanaises et Gajanais qui se sont fortement impliqués dans ce projet. En effet, je remercie, Monsieur le Conseil Général de Saint Lizier, qui s'est joint à nous aujourd'hui. Avant de conclure, je salue les deux groupes folkloriques qui vont animer cette soirée pour notre plus grande joie. Le spectacle qu'ils vont nous proposer ce soir est à l'image de cette citation d'Arthur RIMBAUD qui dit « J'ai tendu des cordes de clochers à clocher ; des guirlandes de fenêtres à fenêtre ; des chaînes d'étoiles à étoile, et je danse ». Je souhaite donc à l'ensemble des Gajanaises et des Gajanais de continuer à s'encorder aux rythmes de la musique. Je vous remercie."

Photo n°1/10
Défilé des gajanais d'Ariège en costumes traditionnels.
Défilé des gajanais d'Ariège en costumes traditionnels.
Samedi 22 Septembre 2007Canton de Saint Mamert du Gard

Inauguration de l'Espace La Davalade à Gajan. Foyer et Bibliothèque

Lire la suite

Samedi 22 septembre, William Dumas a assisté à l'inauguration du foyer socioculturel de Gajan (canton de Saint Mamert). UN spectacle, une animation musicale et un pot de l'amitié étaient organisés en présence du Préfet du Gard, du Président du Conseil Général du Gard, Damien Alary et du Maire de Gajan, Renaud André.

Voici l'intervention de William Dumas :

"Mesdames et messieurs,

C’est toujours avec un très plaisir que je me retrouve parmi vous à Gajan.
Mais ce matin, ce plaisir est encore plus grand car j'ai la joie d'accueillir dans mon canton le Président du Conseil Général, Damien Alary et Monsieur le Préfet qui malgré leurs emplois du temps chargés honorent de leur présence l'inauguration de l'espace socioculturel La Davalade.
Je voudrais dire à mon ami Renaud André et à son Conseil Municipal que malgré les différentes péripéties qui ont retardé ce projet, (terrain inondable après les inondations de 2002), cela valait le coup d'attendre car aujourd'hui tout le monde peut constater que c'est une magnifique réussite et je ne suis pas sûr que vous auriez pu faire la même chose dans l'ancien site des Prés.
La construction sur ce terrain en dénivelé est parfaitement intégrée dans le paysage, juste sous le village, ce qui permet de s'y rendre à pied facilement.
Je tiens à féliciter chaleureusement le Cabinet Modul 6 qui a conçu ce magnifique projet tant d'un point de vue esthétique que par la qualité des matériaux. Tout a été parfaitement pris en compte.
Vous avez su créer un espace de vitalité et d'accueil ouvert à tous puis que la bibliothèque est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite. Comme votre maire et son conseil municipal, je suis persuadé que l'offre culturelle et de loisirs est essentielle dans nos villages.
Cet espace multi-usages permettra le rapprochement entre les différentes disciplines, culture, sport, activités du 3ieme âge, comité des fêtes, etc...
Dans notre société, confrontée à de graves difficultés de tous ordres, il est impératif de préserver même dans nos villages le tissu social et associatif.
Parce qu'il est voué à être un lieu d'échanges, de dialogue, de confrontation entre traditions et modernité, votre foyer socioculturel répondra à cette exigence :
MIEUX SE CONNAITRE POUR MIEUX VIVRE ENSEMBLE.
Et comme aujourd'hui, tous se rassembleront, jeunes et moins jeunes, natifs de Gajan et nouveaux habitants étroitement unis pour perpétuer la vrai tradition méridionale faite de chaleur, de convivialité et de bien être.
A Gajan, vous avez une vie associative dynamique, il n'y a qu'à voir le programme culturel de la semaine que vous avez mis sur pied pour s'en convaincre. Avec comme point d'orgue la venue, samedi, de nos amis gajanais ariègeois pour fêter les 10 ans de votre jumelage.
Pour avoir participé à la signature de ce partenariat à Gajan en Ariège, je suis sûr qu'avec les liens amicaux tissés depuis ces dix années et connaissant la bonne humeur, la gentillesse et la joie de vivre qui animent nos amis ariègeois, la fête sera grandiose.
Avant de conclure, je voudrais tout particulièrement remercier mon ami Renaud André et sa municipalité car la construction d'un espace de cette qualité est un investissement important et je sais que la décision a été mûrement réfléchie.
Je souhaite remercier également l'État, les diverses collectivités Conseil général et Conseil Régional qui vous ont octroyés des aides importantes. Sans ces subventions, cela aurait été difficilement réalisable.
J'aimerais adresser à nouveau mes plus vives félicitations au cabinet d'architectes et aux différents corps de métiers qui ont conçu, élaboré et réalisé cet édifice en veillant à ce qu'il s'intègre harmonieusement dans cet environnement.
Sachez que ce matin nous sommes tous très fiers d'inaugurer avec vous cet espace de liberté et de culture, car comme le disait André Malraux, "la culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Il me reste à souhaiter aux gajanaises et aux gajanais d'en faire le meilleur usage en ayant toujours à l'esprit que cette réalisation a été faite pour le bien et le bonheur de tous.

Photo n°1/12
Vue du nouveau foyer socioculturel La Davalade.
Vue du nouveau foyer socioculturel La Davalade.

Images

Jeudi 17 Mars 2016Canton de Saint Mamert du GardBernard CAZENEUVE et William DUMAS

Inauguration du Nom du Baptême de l’école maternelle de Clarensac

Dimanche 28 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du GardConcours amical de pistolet au Cub de Tir Saint Roch à Caveirac

Concours amical de pistolet au Cub de Tir Saint Roch à Caveirac

Mardi 23 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du GardVisite des Caves Coopératives du Canton de Saint Mamert du Gard

Visite des Caves Coopératives du Canton de Saint Mamert du Gard

Vendredi 12 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du GardVisite des Caves Coopératives du Canton de Saint Mamert

Visite des Caves Coopératives du Canton de Saint Mamert

Vendredi 12 Septembre 2014Canton de Saint Mamert du GardInauguration de la maison de retraite pour autistes vieillissants à Saint Mamert du Gard

Inauguration de la maison de retraite pour autistes vieillissants à Saint Mamert du Gard

Samedi 23 Août 2014Canton de Saint Mamert du GardChampionnat de France Doublettes au Jeu Provençal à Caveirac

Championnat de France Doublettes au Jeu Provençal à Caveirac

Lundi 30 Septembre 2013Canton de Saint Mamert du GardLe Député et les viticulteurs

Visite de la Cave Coopérative de Fons Outre Gardon

Vendredi 21 Septembre 2012Canton de Saint Mamert du GardVisite du Député, William Dumas

Visite de la cave coopérative de Moulézan

Lundi 17 Septembre 2012Canton de Saint Mamert du GardVisite du Député de la cave coopérative de Fons-Outre-Gardon

Visite de la cave coopérative de Fons-Outre-Gardon

Jeudi 13 Septembre 2012Canton de Saint Mamert du GardLes coopérateurs, le Président de la cave, le Maire et le Député.

Visite de la cave coopérative de Montagnac

Lundi 02 Avril 2012Canton de Saint Mamert du GardInauguration de treize logfements sociaux à Montmirat

Inauguration de treize logfements sociaux à Montmirat

Samedi 14 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du GardLes Fonsoises et Fonsois attentifs aux voeux du Maire, Gérard Gire

Voeux à Fons Outre Gardon

Samedi 14 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du GardDiscours de William Dumas, Député de la  5eme Circonscription du Gard

Voeux à Moulézan

Dimanche 08 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du GardLe Président de la Communauté de Communes du Pays de Sommières, Christian Valette, le Député de la 5ème Circonscription du Gard, William Dumas et le Maire de Montmirat, Jean-Claude Herzog

Voeux à Montmirat

Samedi 07 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du GardDiscours de Wlliam Dumas lors de la cérémonie de vœux du Maire de Saint Mamert du Gard

Voeux à Saint Mamert du Gard

Vendredi 06 Janvier 2012Canton de Saint Mamert du GardWilliam Dumas lors du discours des voeux du Maire, Daniel MARQUET

Voeux à Montagnac

Vendredi 18 Novembre 2011Canton de Saint Mamert du GardDiscours de William DUMAS

Inauguration du nom du collège de Clarensac

Vendredi 30 Septembre 2011Canton de Saint Mamert du GardWilliam DUMAS présente aux enfants le rôle d'un Conseil Municipal des Jeunes

Conseil Municipal des Jeunes à Caveirac

Vendredi 30 Septembre 2011Canton de Saint Mamert du GardDiscours de William DUMAS, Député, en présence du Maire de Clarensac, de l'Adjoint à l'Inspecteur d'Académie et des enfants

Inauguration de l'école élémentaire à Clarensac

Samedi 25 Juin 2011Canton de Saint Mamert du GardLes élus coupent le ruban inaugural.

Inauguration du jardin d'enfant du Parc de la Garenne à Montpezat.

Vendredi 17 Juin 2011Canton de Saint Mamert du GardDiscours de Monsieur le Maire de Montpezat, Bernard Compan. Photos © René Roulle.

Inauguration de la rue des pierres précieuses au Foyer des Massagues à Montpezat

Samedi 21 Mai 2011Canton de Saint Mamert du GardLes élus coupent le ruban tricolore inaugural.

Inauguration de la Mairie de Gajan.

Vendredi 25 Février 2011Canton de Saint Mamert du GardDiscours de Monsieur Georges Bazin, Maire de Clarensac.

Tests à la future école primaire HQE de Clarensac

Jeudi 27 Janvier 2011Canton de Saint Mamert du GardPrise de parole de William DUMAS devant les militants.

Galette Républicaine à la section de Saint Mamert.

Mardi 06 Juillet 2010Canton de Saint Mamert du GardLe Commandant des Pompiers du Gard, Damien Alary, Président du Conseil Général et William Dumas.

Visite des interfaces coupe-feu de Combas.

Jeudi 10 Juin 2010Canton de Saint Mamert du GardLes maires du canton de Saint Mamert du Gard.

Réunion de l'amicale des maires du canton de Saint Mamert.

Vendredi 16 Avril 2010Canton de Saint Mamert du GardWilliam Dumas coupe le ruban inaugural devant les trottoirs. A droite, Bernard Bergogne, Maire de Caveirac.

Inaugurations des tennis et des nouveaux aménagements de Caveirac.

Vendredi 12 Février 2010Canton de Saint Mamert du GardDe gauche à  droite : Simon Sutour, sénateur, William Dumas, le Maire honoraire de Caveirac, Bernard Bergogne, Maire de Caveirac, Georges Bazin, Maire de Clarensac, Jean Paul Fournier, sénateur Maire de Nîmes et Michel Teston, sénateur d'Ardèche.

Inauguration du bureau commun des polices municipales de Caveirac et de Clarensac

Vendredi 29 Janvier 2010Canton de Saint Mamert du GardLe député et les élèves de l'école primaire de Clarensac.

Rencontre avec les élèves de l'école primaire de Clarensac

Lundi 16 Novembre 2009Canton de Saint Mamert du GardWilliam Dumas, Simon Sutour, sénateur du Gard, et Georges Bazin, Maire de Clarensac se préparent à poser la 1ere pierre.

Pose de la 1ère pierre de l'école écologique de Clarensac

Jeudi 22 Octobre 2009Canton de Saint Mamert du GardLes élus coupent le ruban tricolore.

Inauguration de l'école de Montmirat

Jeudi 17 Septembre 2009Canton de Saint Mamert du GardDe g à d : William Dumas, Madame la conseillère municipale en charge de l'éducation, Bernard Bergogne, Maire de Caveirac et Monsieur le Directeur de l'école.

Rencontre avec les élèves de l'école de Caveirac

Vendredi 04 Septembre 2009Canton de Saint Mamert du GardA la cave de Crespian.

Visite des caves coopératives du canton de Saint Mamert du Gard.

Samedi 20 Juin 2009Canton de Saint Mamert du GardDiscours de Monsieur Bernard Bergogne, Maire de Caveirac.

Inauguration du rond point sur le CD40

Samedi 13 Juin 2009Canton de Saint Mamert du GardUn parcours très technique pour cette épreuve de championnat de France. Photos © SDIS 30

Championnat de France de VTT des Pompiers

Jeudi 29 Janvier 2009Canton de Saint Mamert du GardWilliam Dumas un militant comme les autres.

Galette des rois à la section de Saint Mamert.

Vendredi 04 Juillet 2008Canton de Saint Mamert du GardVisite de la société 30H7 à Montpezat.

Visite de la société 30H7 à Montpezat.

Samedi 31 Mai 2008Canton de Saint Mamert du GardAprès les taureaux, l'apéro...

Fête fédérale de la Rose

Vendredi 19 Octobre 2007Canton de Saint Mamert du GardInauguration de l'école maternelle de Fons.

Inauguration de l'école maternelle de Fons outre Gardon

Samedi 29 Septembre 2007Canton de Saint Mamert du GardJumelage de Gajan d'Ariège et Gajan du Gard.

Jumelage de Gajan d'Ariège et Gajan du Gard

Samedi 22 Septembre 2007Canton de Saint Mamert du GardInauguration de l'Espace La Davalade à Gajan.

Inauguration de l'Espace La Davalade à Gajan. Foyer et Bibliothèque